"Leur seul intérêt est de connaître la couleur de mes chaussettes" : Alexandre Benalla flingue les médias au Sénat

Partager l'article
Vous lisez:
"Leur seul intérêt est de connaître la couleur de mes chaussettes" : Alexandre Benalla flingue les médias au Sénat
Remonté contre les médias, Alexandre Benalla de retour devant les sénateurs © CNEWS
L'ancien collaborateur de l'Elysée était de nouveau auditionné par les sénateurs cet après-midi.

Benalla vs les sénateurs, acte II. Cet après-midi, Alexandre Benalla a été auditionné pour la seconde fois par la commission d'enquête du Sénat. Une audition retransmise en intégralité sur BFMTV, LCI, CNews, franceinfo et bien sûr Public Sénat. En septembre, lors de sa première audition devant les sénateurs, ces derniers avaient tenté de comprendre les fonctions exactes d'Alexandre Benalla à l'Elysée et l'avaient longuement questionné sur le permis de port d'arme dont il bénéficiait. Cette fois, c'est notamment la question des passeports diplomatiques et des nouvelles activités d'Alexandre Benalla qui a été au coeur des échanges.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Dans un propos liminaire, Alexandre Benalla est revenu sur les "événements du 1er mai" (pour lesquels il a été mis en examen, ndlr) à l'origine de "la pseudo-Affaire Benalla", "une construction politico-médiatique dont le seul but est d'atteindre le président de la République". Il en a profité pour fustiger "les contre-vérités et approximations" relayées, selon lui, par la presse et "un certain nombre de responsables politiques". L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron a ensuite évoqué un "lynchage en règle" et a estimé avoir été victime d'un "déferlement médiatique", associé à un "déchaînement politique".

Benalla fustige "l'irresponsabilité" des médias

"En six mois, on a réussi à faire de moi un personnage qu'on dit sulfureux, diabolique, infréquentable (...)" a également lancé Alexandre Benalla. S'il a dit prendre une part de responsabilité dans cette "mauvaise image", il a toutefois affirmé "ne pas accepter le personnage qui a été construit autour de (lui)". Interrogé plus tard par Jean-Pierre Sueur sur la nature de sa nouvelle activité après son départ de l'Élysée, Alexandre Benalla s'est agacé. "J'essaie de refaire ma vie professionnelle et personnelle par mes propres moyens avec des personnes qui me veulent du bien. Aujourd'hui, je suis profondément choqué qu'ils soient jetés en pâture alors que ce sont des entrepreneurs sérieux (...) Ces gens-là se retrouvent avec le nom de leur société, leur prénom, leur passé jetés en pâture comme ça. C'est irresponsable de la part des médias" a assené Alexandre Benalla.

L'ancien collaborateur de l'Elysée s'est ensuite plaint d'être "harcelé par les médias" depuis six mois. "Leur seul intérêt est de connaître la couleur de mes chaussettes le mercredi et le jeudi ! Il faut, à un moment, me laisser tranquille car je travaille" a fustigé Alexandre Benalla. puremedias.com vous propose de visionner cette séquence.

l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias