"Libération" dénonce les insultes proférées par un élu RN contre deux de ses journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" dénonce les insultes proférées par un élu RN contre deux de ses journalistes
Dov Alfon, patron de "Libération" sur France Inter. © "Libératon"
Selon le quotidien, Bruno Bilde, député du Rassemblement national, a traité de "crétin" à plusieurs reprises des reporters de "Libération".

Des propos insultants. Hier soir, dans un billet publié sur son site, la direction de "Libération" a dénoncé fermement les propos tenus vendredi dernier par Bruno Bilde au conseil municipal de Hénin-Beaumont, "indignes de la part d'un élu de la République". "Elle tient à apporter son soutien total à ses deux journalistes, qui ont fait leur travail de couverture de l'extrême droite avec professionnalisme", a-t-elle écrit.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...

"Le RN a toujours du mal avec certaines libertés fondamentales"

Dans cet article, la direction du journal a raconté que le député du Rassemblement national et président du groupe majoritaire de la municipalité de Hénin-Beaumont, avait insulté "publiquement" deux de ses journalistes. "L'un, pour une enquête sur les agents municipaux dans cette ville, est traité de 'crétin' à trois reprises. L'autre est désigné comme une 'chasse d'eau', Bruno Bilde s'essayant à un jeu de mots bas de gamme sur le nom de famille de ce journaliste", a pointé du doigt le quotidien de gauche.

Ainsi, "Libération" a tenu à condamner fermement les propos tenus par Bruno Bilde. "Il vient malheureusement confirmer que le RN, après avoir exclu des journalistes de certains de ses rassemblements ou conférence de presse, a toujours du mal avec certaines libertés fondamentales", a poursuivi la direction du titre de presse dans son billet, rappelant par ailleurs que "ce proche de Marine Le Pen avait fait l'objet d'une enquête de 'Libération' après des accusations de harcèlement sexuel de la part d'anciens assistants parlementaires du RN".

Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias