"Libération" égratigne Rémy Pflimlin, le PDG de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" égratigne Rémy Pflimlin, le PDG de France Télévisions
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin © Abaca
Dans son portrait du jour, le quotidien Libération ironise sur le caractère et le bilan de Rémy Pflimlin, président de France Télévisions.

Depuis son arrivée à la tête de France Télévisions en août 2010 suite à sa nomination par le président de la Rébulique, Nicolas Sarkozy, Rémy Pflimlin est au centre de nombreuses critiques. Trainant notamment son image d'homme imposé par le pouvoir exécutif, il a plusieurs fois tenté de répondre aux attaques, mais sa maladresse ne l'a pas aidé, tout comme son bilan toujours très contesté. Aujourd'hui, c'est Libération qui ironise - dans un portrait qui lui est consacré - sur ses résultats et sa personnalité.

À lire aussi
Christiane Taubira : "On entend trop Eric Zemmour dans les médias !"
TV
Christiane Taubira : "On entend trop Eric Zemmour dans les médias !"
Interprète de nombreux génériques de dessins animés, la chanteuse Claude Lombard est morte
TV
Interprète de nombreux génériques de dessins animés, la chanteuse Claude Lombard...
Après CNews, Eric Zemmour évincé de Paris Première et "Zemmour & Naulleau"
TV
Après CNews, Eric Zemmour évincé de Paris Première et "Zemmour & Naulleau"
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos "dénigrants et infondés"
TV
Attaques contre Karine Le Marchand dans les médias : M6 dénonce des propos...

"Un four d'audience"

Le quotidien brocarde d'abord le caractère de l'homme - jugé excessivement "consensuel"- et son optimisme permanent : "La vie avec Rémy Pflimlin oscille entre formidable et extraordinaire". "Ce qui n'est en revanche ni extraordinaire ni formidable, c'est la rentrée de Pflimlin. La première depuis son installation en août 2010 à la tête de la télé publique, celle qu'il peut revendiquer sienne est un four", enchaîne le quotidien. En cause, les nombreux échecs de l'été et de la rentrée : "Un four d'audience : le retour de Delarue ou la culturelle de France 2 présentée par Elizabeth Tchoungui en symbole du changement façon Pflimlin - femme, noire, jeune à la place de Franz-Olivier Giesbert - se situe dans la marge d'erreur de Médiamétrie."

Viguier et Sled au tapis

Au passage, le journal ne se prive pas de brocarder quelques personnalités recrutées par Rémy Pflimlin : "Sur la Trois, un Cyril Viguier imposé par l'Elysée fait bavarder de vieilles pommes dans l'indifférence générale et, sur la Trois toujours, Pierre Sled, qui lui a aussi suivi la filière Sarkozy, dirige les programmes."

l'info en continu
Willie Garson ("Sex and the City") est mort
Personnalités
Willie Garson ("Sex and the City") est mort
Mort de l'ex-ministre Paul Quilès annoncée par erreur : L'AFP et plusieurs médias présentent leurs excuses
Politique
Mort de l'ex-ministre Paul Quilès annoncée par erreur : L'AFP et plusieurs médias...
Audiences access 20h : Bouleau sème Lapix, "TPMP" et "C à vous, la suite" en hausse, "Tout le sport" en forme
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau sème Lapix, "TPMP" et "C à vous, la suite" en...
Audiences access 19h : "C à vous" au top, "Objectif Top Chef" en baisse sous le million, "Quotidien" en embuscade
Audiences
Audiences access 19h : "C à vous" au top, "Objectif Top Chef" en baisse sous le...
Audiences : "Alex Hugo" domine "Koh-Lanta" pour son arrivée sur F3, Cymes et Bollaert en petite forme sur F2
Audiences
Audiences : "Alex Hugo" domine "Koh-Lanta" pour son arrivée sur F3, Cymes et...
Covid-19 : 29,5 millions d'euros d'aides pour les journalistes pigistes
Politique
Covid-19 : 29,5 millions d'euros d'aides pour les journalistes pigistes