"Machine" : Pourquoi il ne faut pas louper cette (excellente) série avec Joeystarr et la révélation Margot Bancilhon ce soir sur Arte

Partager l'article
Vous lisez:
"Machine" : Pourquoi il ne faut pas louper cette (excellente) série avec Joeystarr et la révélation Margot Bancilhon ce soir sur Arte
Par Laura Bruneau Journaliste
Laura Bruneau se passionne très tôt pour le petit écran et c’est devant Des Chiffres et Des Lettres qu’elle apprend à lire. La fièvre des jeux ne la quitte plus : plus tard elle participe à Slam ou Questions pour un Champion. Elle aime aussi les séries - les franchises de Dick Wolf, voyageant jusqu’à Chicago sur les traces de Chicago Fire.
Bande-annonce de la série "Machine" sur Arte et Prime Video © Arte / Prime Video
"Machine", désignée comme meilleure série française à Séries Mania en 2024, arrive sur Arte (avant Prime Video). Une série d'action avec JoeyStarr qui cite Karl Marx et Margot Bancilhon qui fait du kung-fu.

Arte diffuse, ce jeudi 11 avril, les trois premiers épisodes de la série "Machine", avec JoeyStarr et Margot Bancilhon, puis les trois derniers jeudi prochain, le 18 avril. Une série d'action dont tous les épisodes sont déjà disponibles sur la plateforme Arte.tv, et ce jusqu'au 18 mai, avant qu'ils ne migrent vers Prime Video. Une fiction qui a remporté le prix de la meilleure série française lors du dernier festival Séries Mania. Mais alors, c'est quoi cette série qui mêle marxisme et kung-fu ?

À lire aussi
"Wisteria Lane me manque !" : Eva Longoria officialise des "retrouvailles spéciales" du cast de "Desperate Housewives" pour les 20 ans de la série
Séries
"Wisteria Lane me manque !" : Eva Longoria officialise des "retrouvailles...
Une date pour la saison 2 des "Anneaux du Pouvoir", une série "Tomb Raider"... Les annonces de Prime Video qu'il ne fallait pas louper cette semaine
Séries
Une date pour la saison 2 des "Anneaux du Pouvoir", une série "Tomb Raider"... Les...
Après avoir cumulé 345 millions d'heures vues, Netflix commande une nouvelle saison de cette série événement
Séries
Après avoir cumulé 345 millions d'heures vues, Netflix commande une nouvelle...
"Bridgerton" : Quand Netflix diffusera-t-elle la partie 2 de la saison 3 de sa série culte ?
Séries
"Bridgerton" : Quand Netflix diffusera-t-elle la partie 2 de la saison 3 de sa...

Des ouvriers en lutte

Chacun des 6 épisodes de "Machine", série réalisée par Fred Grivois ("Piste Noire" sur France 2) s'ouvre par cette citation d'Emmanuel Macron : "Mon conseil à la jeunesse : lire Karl Marx" (dans le magazine "Elle" en 2017). Lire Karl Marx, c'est bien ce qu'a fait JP, le personnage de JoeyStarr, qui cite l'économiste communiste à tout bout de champ, tout comme les paroles de "L'internationale", mais surtout qui prône l'autogestion dans l'usine qui l'emploie.

Car "Machine" se passe dans une usine où sont fabriquées des machines à laver. Une usine familiale, cédée à des repreneurs sud-coréens, dont la finalité est la délocalisation. Les ouvriers, parmi lesquels se cachent une certaine Machine (impressionnante Margot Bancilhon), intérimaire au passé de militaire, sont en lutte.

L'une des originalités de "Machine", c'est bien de mettre en scène des ouvriers, rarement héros de fiction ou de cinéma. Toutefois, ces dernières années, on a tendance à les voir de plus en plus à l'écran, à la télé dans "Boomerang", sur Netflix dans "Cash" ou au cinéma dans "Rebelles" ou "Mine de rien". Mais aussi d'avoir pour thème l'autogestion, un concept qui n'est pas des plus prônés dans le monde économique actuel.

Une véritable machine de guerre pour héroïne

Dans cette lutte des classes, le personnage de Machine, que JP a pris sous son aile, est central. Cette femme au mystérieux passé est une vraie machine de guerre, adepte du kung-fu. C'est à elle qu'on doit quasiment toutes les scènes d'action de la série, qui sont de véritables prouesses. Avec ce personnage, la série rend hommage au cinéma d'action. Les clins d'oeil et référence à "Kill Bill" sont nombreux, et cela dès le générique. La première combinaison de travail de Machine pour graisser les rouages de la chaîne de montage des machines à laver est jaune avec un liseré noir. Une référence à peine cachée au costume d'Uma Thurman quand elle joue à la mariée vengeresse.

Mais ça ne s'arrête pas là. Outre les films de kung-fu avec Bruce Lee, Fred Grivois glisse aussi çà et là d'autres références, à "Men in Black" notamment lorsque les hommes de main des propriétaires coréens investissent l'usine pour en découdre avec les ouvriers ou encore un clin d'oeil à Danny Trejo dans "Machete Kills" quand Machine les affrontent à coups de machette.

Si la mise en scène des scènes d'action est réussie, Fred Grivois a aussi choisi d'intégrer de l'animation dans sa réalisation, ainsi qu'un peu d'onirisme pour les scènes de flashbacks - notamment ceux à l'armée - qu'il fait paraître à l'écran de façon un peu plus nébuleuse.

A lire aussi : "Anthracite" : Faut-il regarder la nouvelle série française de Netflix avec Camille Lou et Hatik ? Notre avis

Les répliques sont aussi très bien écrites, souvent drôles et bourrées d'expressions imagées. Généralement dans la bouche de JoeyStarr, mais pas uniquement. Des répliques que l'on doit à Fred Grivois, mais aussi à son cocréateur, Thomas Bidegain, scénariste et également chroniqueur dans "Le grand dimanche soir" sur France Inter.

Pour la bande-son, Fred Grivois et Thomas Bidegain ont privilégié la musique des années 90, que Machine écoute dans son walkman à K7, avec, entre autres, Lady Laistee, Anastacia, Jamiroquai. "Femme like U" de K-Maro est utilisée pour illustrer l'une des nombreuses scènes de combat... dans un poids lourd.

Ajoutez à cela un peu de complot politique, un barbouze prêt à tout, des secrets de l'armée, un soldat qui bégaie et fait des pompes dans le plus simple appareil (Guillaume Labbé) ou encore un vlogueur proche des gilets jaunes (Michaël Abiteboul), c'est la recette de "Machine". Une recette gagnante pour une série originale et réussie. Un prix de meilleure série française mérité.

Arte
Arte
"De grâce" : Pourquoi la production de la série d'Arte avec Olivier Gourmet et Panayotis Pascot n'a pas eu le droit de tourner au Havre
Agnès Olier, nouvelle directrice de la fiction d'Arte France : "Arte doit être là où elle n'est pas attendue"
"Voilà, '27', c'est fini !" : Nora Hamadi fait des adieux sobres à son magazine sur Arte
Voir toute l'actualité sur Arte
l'info en continu
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en direct à Cannes
TV
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en...
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute de l'intégrité de "Mask Singer" dans "PAF avec Baba"
TV
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute...
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur l'avenir de la nouvelle série de TF1
TV
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur...
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise et détrône "La mère de la mariée" au sommet du top mondial
Plateforme
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews Nelly Daynac insultée après son témoignage sur la Nouvelle-Calédonie
TV
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews...