"Malaterra" : Les internautes critiquent le "copier-coller" de "Broadchurch"

Partager l'article
Vous lisez:
"Malaterra" : Les internautes critiquent le "copier-coller" de "Broadchurch"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Malaterra
Malaterra © France 2
La série de France 2 a connu une avalanche de tweets hier soir révoltés contre le remake de "Broadchurch".

Un mauvais accueil sur les réseaux sociaux pour la nouvelle série de France 2. La chaîne du service public diffusait hier soir les deux premiers épisodes de "Malaterra", produite par Shine France Films, avec Louise Monot, Simon Abkarian, Constance Dollé et Nicolas Duvauchelle. Les téléspectateurs ont découvert l'histoire d'une petite ville en Corse, où la mort d'un enfant est venue bouleverser l'équilibre de cette communauté unie. Le lancement a été plutôt suivi avec 4,4 millions de curieux en moyenne pour les deux premiers épisodes, soit 17,3% de part d'audience sur l'ensemble du public.

À lire aussi
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Séries
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares
Séries
Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares
TF1 diffuse la dernière saison des "Bracelets rouges" à partir de ce soir
Séries
TF1 diffuse la dernière saison des "Bracelets rouges" à partir de ce soir
"Attraction" : TF1 annonce la diffusion surprise d'une série belge avec Lannick Gautry
Séries
"Attraction" : TF1 annonce la diffusion surprise d'une série belge avec Lannick...

"C'est complétement raté"

Mais les réseaux sociaux n'ont pas été tendres avec la fiction de France Télévisions. Alors que la chaîne avait clairement annoncé que la série était un remake de "Broadchurch" version corse, de nombreux internautes ont exprimé leur colère sur le "copier-coller" du programme. "Malaterra copié-collé des scènes, dialogues, personnages et de l'histoire du brillant Broadchurch et pourtant c'est complètement raté", a écrit Victorien Th sur Twitter.

Certains ont pointé du doigt "le manque de charme et de qualité de la série", pendant que d'autres ont regretté la fin de "Dix pour cent", l'autre production de France 2. Beaucoup ont préféré en rire qu'en pleurer. "Avec mon copain, on s'amuse à faire le jeu des 7 erreurs entre Malaterra et Broadchurch", a ironisé Blandine sur le réseau social, ajoutant tout de même que c'était le "seul intérêt de la soirée". Les fans de la série d'origine devront prendre leur mal en patience, "Broadchurch" ne devrait a priori revenir qu'à partir de 2017.

l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...