"Marseille" : La série de Netflix flinguée par la critique

Partager l'article
Vous lisez:
"Marseille" : La série de Netflix flinguée par la critique
Benoît Magimel et Gérard Depardieu dans "Marseille".
Benoît Magimel et Gérard Depardieu dans "Marseille". © Netflix
"Un navet", pour "Télérama" qui a pu voir la série en avant-première.

"Marseille" is the new "Visiteurs 3" ? Les premières critiques (négatives) de la série sont très proches de celle du film avec Christian Clavier. La première création française de Netflix est pourtant portée par un casting cinq étoiles : Gérard Depardieu, Benoît Magimel, Géraldine Pailhas et Hippolyte Girardot. Créée par Dan Franck, la fiction a été présentée mercredi 20 avril au Festival Séries Mania.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Carton rouge pour 'Marseille', le premier navet 'maison' de Netflix", titre Telerama. Le magazine culturel n'y va pas de main morte, qualifiant "Marseille" de "débandade artistique" et de "raté industriel pour Netflix". "On découvre d'abord surpris, puis consterné, enfin hilare face à la pauvreté de son scénario, l'indigence de ses dialogues, la lourdeur de sa mise en scène et la faiblesse de son interprétation", dénonce le spécialiste des séries Pierre Langlais.

"Un ratage tellement énorme qu'il en deviendrait presque fascinant"

"Marseille" n'est ni plus ni moins "qu'un soap sur fond de politique", situé entre "un spin-off de 'Plus belle la vie' et des prises de bec plus ou moins politiques et dramatiques (...) qui dégringolent la Canebière tête la première et finissent au fond du Vieux-Port". Gérard Depardieu "fait ce qu'il peut, mais échoue à rendre sympathique le 'gentil' de l'histoire", Géraldine Pailhas "se lamente à longueur d'épisode" et Benoît Magimel est "en roues libres, qui atteint des sommets de grotesque en séducteur libidineux". "Ce coup d'essai est un coup dans l'eau. Un ratage tellement énorme qu'il en deviendrait presque fascinant", conclut le journaliste.

"Marseille ne donne pas envie de s'abonner"

Le magazine télé et culturel n'est pas le seul à flinguer "Marseille". Dans une dépêche, l'AFP décrit la série comme "l'image d'une terre de voyous, de femmes-objet et de mafieux qui règnent sur Marseille avec le maire, joué par un Gérard Depardieu, qui a l'air de s'ennuyer". "Le casting prestigieux peine à installer une intrigue, desservie par ses dialogues", critique l'agence. "Marseille" sera disponible sur la plateforme de SVOD le 5 mai, avant une diffusion de ses deux premiers épisodes sur TF1 le 12 mai prochain.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les filles d'à côté" : Dan Simkovitch (Mme Bellefeuille) est morte
TV
"Les filles d'à côté" : Dan Simkovitch (Mme Bellefeuille) est morte
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Radio
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal Football Club" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal...
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour en forme
Audiences
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour...
Camille Combal quitte Virgin Radio
Radio
Camille Combal quitte Virgin Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Vidéos Puremedias