"Oh ! Pauvre petit chou" : Vifs échanges entre Rokhaya Diallo et Charles Consigny sur BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
"Oh ! Pauvre petit chou" : Vifs échanges entre Rokhaya Diallo et Charles Consigny sur BFMTV
Par Laura Bruneau Journaliste
Laura Bruneau se passionne très tôt pour le petit écran et c’est devant Des Chiffres et Des Lettres qu’elle apprend à lire. La fièvre des jeux ne la quitte plus : plus tard elle participe à Slam ou Questions pour un Champion. Elle aime aussi les séries - les franchises de Dick Wolf, voyageant jusqu’à Chicago sur les traces de Chicago Fire.
Accrochage entre Rokhaya Diallo et Charles Consigny sur BFMTV le 8 juillet 2024 © BFMTV
Invités à débattre du résultat du second tour des élections législatives, Rokhaya Diallo et Charles Consigny se sont écharpés ce lundi 8 juillet 2024 sur BFMTV.

Au lendemain du second tour des élections législatives, le résultat du scrutin est encore largement commenté à la télévision. Dans la soirée du 8 juillet, BFMTV proposait une édition spéciale "Qui pour gouverner la France ?" présentée par Julie Hammett et Alice Darfeuille. Une émission au cours de laquelle la journaliste Rokhaya Diallo s'est écharpée avec l'avocat et chroniqueur Charles Consigny (qui avait notamment remplacé Yann Moix dans "On n'est pas couché" sur France 2 avec Laurent Ruquier).

À lire aussi
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des Sports plonge dans la Seine
TV
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des...
"J'ai besoin de reprendre mon souffle" : Après "plus de 1.100 chroniques et 600 sketchs", Pierre-Antoine Damecour quitte la chaîne L'Équipe
TV
"J'ai besoin de reprendre mon souffle" : Après "plus de 1.100 chroniques et 600...
"Ninja Warrior, le choc des nations" : La Coupe du monde de la compétition de TF1 démarre ce soir
TV
"Ninja Warrior, le choc des nations" : La Coupe du monde de la compétition de TF1...
"Je fais ce que je veux !" : Charles Consigny et la députée Renaissance Caroline Yadan s'écharpent sur le plateau de BFMTV
TV
"Je fais ce que je veux !" : Charles Consigny et la députée Renaissance Caroline...

A lire aussi : "J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend

Invitée à débattre dans la tranche de la soirée sur BFMTV, Rokhaya Diallo s'adresse tout d'abord à Manuel Bompard, député Nouveau Front populaire, également présent sur le plateau. Elle lui demande : "Quelle place vous allez faire à toutes ces personnes, notamment celles des quartiers populaires, qui reprochent souvent à la gauche de les utiliser entre deux tours et de ne jamais leur faire une place véritablement visible ?". Elle justifie ensuite sa question : "Quand on regarde la photo de famille du Nouveau front populaire, on ne peut pas dire que les personnes issues de quartiers populaires soient très très visibles, et pourtant ce sont celles qui se mobilisent systématiquement"

"Elle m'a un peu éblouie"

Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise est d'accord avec Rokhaya Diallo. "D'abord je veux vous dire que vous avez raison [...] sur la première photo de famille du Nouveau Front populaire...". "Elle m'a un peu éblouie", insiste la militante antiraciste. "Moi aussi", acquiesce Manuel Bompard. Des mots qui vont alors faire réagir Charles Consigny, également présent autour de la table de la chaîne info. "C'est bien. C'est une approche racialiste des choses 'La photo m'a éblouie'", commence l'avocat. "Il y avait trop de blancs sur la photo ?", envoie le chroniqueur à l'intention de Rokhaya Diallo.

A lire aussi : "Il y a encore la liberté d'expression dans ce pays" : Franz-Olivier Giesbert s'emporte face à la députée LFI Clémence Guetté en direct sur BFMTV

"Non, il n'y avait pas assez de personnes non blanches", lui répond la cofondatrice de l'association Les Indivisibles. "Ah, cette union, c'est intéressant. Vous imaginez quelqu'un qui dirait qu'il y a trop de noirs sur une photo. [...] Vous vous rendez compte ou pas ? Mais c'est honteux. Quelle honte de dire ça", rétorque Charles Consigny. "Non ce n'est pas honteux. Parler d'antiracisme c'est honteux ?", questionne la journaliste. "C'est du racisme ce que vous faites", affirme l'avocat. "Oh pauvre petit chou, Charles Consigny est victime de racisme anti-blanc", ironise Rokhaya Diallo. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

l'info en continu
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude Dartois se confie avant sa participation au jeu culte ce soir sur France 2
Interview
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude...
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des Sports plonge dans la Seine
TV
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des...
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la saison de "C à vous" sur France 5 ?
Audiences
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la...
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de l'été au "20 Heures" de TF1
Audiences
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de...
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations"...
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France Inter : "À ta dispo si tu as besoin de conseils pour ta réinscription à Pôle Emploi"
Radio
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France...