"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République

Partager l'article
Vous lisez:
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
Eric Zemmour justifie les violences contre les migrants. © CNews
Le polémiste est revenu hier soir dans "Face à l'info" sur l'évacuation houleuse d'un campement de migrants, place de la République à Paris.

La violence est légitime, selon le polémiste. Hier soir, dans son émission "Face à l'info" sur CNews, Eric Zemmour est longuement revenu sur l'évacuation sans ménagement de migrants lundi soir, place de la République, à Paris. Aidées par des associations et des avocats, près de 500 d'entre-eux avaient installé leurs tentes sur les lieux, avant d'en être expulsés par les forces de l'ordre.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en baisse, Fauvelle double Belliard
Audiences
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en...

Lors de cette expulsion musclée, certaines scènes de brutalité policière ont été filmées et diffusées par des journalistes et des militants. Deux enquêtes relatives à des faits de "violences" commis sur un migrant et sur un journaliste ont été ouvertes hier soir.

"Les migrants n'ont pas le droit de venir chez nous !"

Mais pour Eric Zemmour, "il n'y a pas de violences policières". "Il ne peut pas y avoir d'expulsion de ces gens sans violence puisqu'ils résistent. Il faut assumer la violence ! Quand on est l'Etat, on assume la violence ! En tout cas, moi, j'assume la violence. Surtout que ce n'est pas de la violence, c'est à la limite de la brutalité", a déclaré l'éditorialiste du "Figaro". Et de marteler : "Moi, j'assume la brutalité ! Ces gens-là n'ont rien à faire là ! C'est eux qui ne devraient pas être là !".

"Ces gens-là ne sont pas les damnés de la Terre. Ce ne sont pas les plus pauvres d'entre eux. Ce sont des gens qui ont un pécule. Tout ça est organisé. Ils n'ont pas le droit de venir chez nous ! On n'en veut pas !", a enchaîné Eric Zemmour au sujet des migrants. "Ca n'excuse pas la brutalité !", a lancé Christine Kelly. "Bien sûr que ça excuse !", a riposté la figure de "Face à l'info". "Ah bon ? Dites-moi", a glissé la présentatrice de CNews.

"Tous ces gens-là nous brutalisent, nous, Français"

L'auteur du "Suicide français" a poursuivi : "Je vais aller plus loin ! On a le droit à la brutalité face à des gens qui sont brutaux avec nous, que ce soit les migrants, les associations, les avocats... Tous ces gens-là nous brutalisent, nous, Français, puisqu'ils ne respectent pas nos lois. Qui brutalise qui ?!", a-t-il lancé. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Hier soir, "Face à l'info", devenue l'un des piliers d'audience de CNews, a réuni 769.000 individus, soit 3,2% des téléspectateurs.

Sur le même thème
l'info en continu
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel Etienne et Damien Mascret ?
Internet
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel...
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
TV
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
Presse
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur France 3
TV
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur...
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
Business
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du programme dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du...
Vidéos Puremedias