"On est chez les fous !" : L'interview surréaliste de Laurent Ruquier à "20 Minutes"

Partager l'article
Vous lisez:
"On est chez les fous !" : L'interview surréaliste de Laurent Ruquier à "20 Minutes"
Laurent Ruquier
Laurent Ruquier © GUYON Nathalie
Quelques jours après la première d'"On n'est pas couché" avec Yann Moix, le présentateur de France 2 s'est confié hier soir auprès du journal gratuit.

L'animateur avait mangé du lion. Quelques jours après la première de la rentrée d'"On n'est pas couché" sur France 2, qui a notamment été marquée par la présence de Yann Moix, Laurent Ruquier s'est confié auprès de "20 minutes" pour évoquer l'invitation de l'écrivain, au coeur de plusieurs polémiques. Une interview qui a rapidement tourné au clash entre le présentateur et le journaliste et qui a été totalement retranscrite par le quotidien gratuit.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Qu'est-ce qu'il fallait faire ? Qu'il se suicide ?"

Laurent Ruquier explique d'entrée avoir "mal" vécu cette émission de rentrée car il "voulait redémarrer une saison tranquille". "Mais c'est derrière moi, maintenant. Je laisse les autres commenter", a-t-il lancé, concernant l'affaire familiale autour de Yann Moix. "France Télévisions n'était pas favorable au maintien de Yann Moix dans la liste des invités", a relancé par le journaliste de "20 Minutes" avant d'être coupé par l'animateur : "Je n'en sais rien. Alors vraiment, on écrit tout et n'importe quoi. Je n'ai pas à commenter, chacun raconte ce qu'il veut (il rit)."

Après plusieurs questions sur l'auteur d'"Orléans", la voix des "Grosses têtes" s'est agacée : "Qu'est-ce qu'il fallait faire ? Le flinguer sur le plateau ? Qu'est-ce que veulent les gens ? Qu'il se suicide ? C'est honteux, ce qu'il se passe, voilà ce que je vais vous dire. Ce qu'il a fait est honteux, mais ce qu'il se passe autour de lui est honteux aussi. Je suis fier d'aider quelqu'un à éviter le suicide, si c'est ça la réponse aux questions que vous me posez". Et d'ajouter : "Cele ne devient plus possible, ce métier. Cela devient une folie ce qu'on vit, avec les réseaux sociaux, les journalistes qui sautent sur tout... Ca devient terrible."

"Laissez-le, maintenant ! Lais-sez-le !"

"Mais vous comprenez que cela suscite de l'émotion", a glissé le journaliste, avant d'être de nouveau interrompu par Laurent Ruquier : "Non, je ne le comprends pas. Ca y est, on l'a dit. Avant l'émission, pendant huit jours, il en a pris plein la gueule. On a posé les questions. Stop. Stop ! Laissez-le, maintenant. Lais-sez-le !". Le présentateur de la deuxième chaîne a alors signalé qu'il ne répondrait "plus à d'autres questions là-dessus".

Le journaliste a ensuite parlé de l'annulation de Frédéric Beigbeder à la dernière minute. "Stop ! C'est fini, je vous ai dit. Vous vous rendez compte que les questions que vous posez, ça n'a aucun intérêt ? Aucun ! Mais aucun ! Qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir ça... Mais vous ne vous rendez pas compte, on est chez les fous. Vous êtes devenus fous, tous !", a répondu, semble-t-il véhément, Laurent Ruquier. Le journaliste a conclu son entretien en interrogeant l'animateur sur d'autres aspects de l'émission, à travers un échange toujours très tendu.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
AES

L’arroseur arrosé.
On voit leurs combines et leurs deux poids/deux mesures. Moix est un taré opportuniste qui saute sur toutes les occasions qui se présentent à lui, un jour collabo, un jour résistant. Et c'est sans parler de son torchon qu'il a écrit pour le Goncourt. Voici nos élites, la France pue de ces gens sans valeurs, Ruquier en tête de gondole qui depuis des années fait de la télé ordurière et abjecte, crétine et abrutissante.



Pfff

Que Ruquier ait epargné son ami Moix, c'est une chose et c'est un vrai sujet

Mais là, le mec de 20 minutes ne s'interesse qu'à Beigbeder et à la millieme polemique sur Moix, c'est desesperant je trouve



Ysabel

"On est chez les fous !" je suis bien d'accord avec lui, on est chez les fou depuis deux ans...... et quand sardou dit que le monde est devenu insupportable, il a bien raison aussi.



arno2marcq

Pour la séquence d'entrée Ruquier fait essentiellement de l'humour de cabaret (j'avoue que je trouve ça souvent assez daté), là d'où il vient, parfois avec petit côté donneur de leçons, certes.

Les polémiques ou les clashs n'ont pas souvent été recherchés d'entrée dans l'émission. Ils se sont imposés. On est quand même pas chez Morandini.

Pour Moix, Ruquier a simplement voulu qu'il 'explique tout simplement, comme il dit dans l'interview il aurait dû le flinguer dans l'émission ? Le but était plutôt d'essayer de comprendre le pourquoi du comment. Je préfère largement une explication que d'entendre encore et encore une meute qui s'est déjà exprimé.



Pierre-olivier Guyot

Ben il est quand même accusé de viol donc bon pas sûr que sa place soit dans les média



Gilbert D.

Moi je ne m'en fous pas de toute cette complaisance entre gens du même monde à la télé. Les mêmes qui se lèchent le fondement n'hésitent pas à clouer au pilori des invités qui sont à 10 000 lieux d'avoir commis les mêmes saloperies que Moix. Au passage, ce ne sont pas que des erreurs de jeunesse d'un type qui était mal dans sa peau. Moix a continuer à fréquenter des antisémites et des négationnistes comme Blanrue (dont il a préfacé un livre) jusqu'à ses 45 ans. J'aurais aimé qu'on en parle dans cette émission.



Gees

L'avènement des réseaux sociaux et de leurs "pensées" à 256 caractères appauvrit le débat plus qu'il ne l'élève.

Les journalistes ont opéré un mariage forcé avec les réseaux sociaux pour ne pas se laisser décrocher la palme de l'influence. Ruquier n'est pas en reste et est aussi acteur de tout cela mais le constat est simple, les débats sont pauvres.



Emrata.

SI violer une gamine n’est pas ignoble, qu’est ce qui l’est ?



walter

Mais chacun voit "l'ignoble" à sa porte. Et je ne rentrerai pas davantage dans ce sujet avec toi, on en a suffisamment parlé précédemment et tu sais qu'on ne sera jamais d'accord. Je suis seulement rassuré qu'il existe encore des "Catherine Deneuve". Bises.



Emrata.

Bonne remarque sur la Heldustry ! Par contre pour la Brown, est-elle utilisée pour les synthés de certaines émissions ? J'ai l'impression de ne la voir que dans les bandes annonces des chaines et les jingle (surtout sur franceinfo), mais pas ailleurs.



Emrata.

Que Catherine Deneuve soutienne son ami, c'est élégant. Que son argument soit "les faits remontent à longtemps" (alors qu'il a fui la justice) et qu'elle minimise les faits, c'est grave.

Soutenir un ami ce n'est pas soutenir l'ignoble.

Et dans tout ça il y a une énorme hypocrisie. Les chroniqueurs d'ONPC se sont souvent souvent acharnés sur des invités, bien plus maltraités que Yann Moix pour des choses bien plus légères, comme les chansons de Cali... Et est-ce normal qu'un ami, par ailleurs animateur d'une émission qui a la même productrice, soit interviewé ? C'est bien le noeud le problème, qu'on ait plus senti une amitié qu'une interview.



Emrata.

"Il n'a pas tort, les médias sont devenus fous, cinglés de polémiques qu'ils répètent et répètent sans cesse."

Mais l'émission a longtemps surfé sur les polémiques et sur les clashs avec les polémistes. Eux mêmes se sont beaucoup acharnés. Dans sa séquence d'entrée, Laurent Ruquier tape toujours sur les gens au coeur de la polémique. C'est assez malhonnête de sa part.

Je suis d'accord sur le fait qu'il y a trop de pressions de groupes qui ne sont pas représentatifs et qu'il ne faut pas prendre Twitter comme le reflet de la société. Mais on peut aussi s'interroger sur la séquence de samedi, où tout était fait pour que Yann Moix délivre son message, sans résumer les critiques aux haters de Twitter.



Emrata.

C'est vrai, Twitter est un lieu... particulier, qui peut-être passionnant mais où il y a des débats idiots et énormément de haine, sans que cela reflète la société. Je ne dis pas que Twitter est merveilleux, mais à entendre Ruquier, tous les maux de l'émission viennent de Twitter et toutes les critiques de l'émission viennent de Twitter, il n'y a que des gens qui viennent lui dire qu'il est génial dans la rue. Dans l'interview c'est lui qui évoque tout le temps Twitter, comme pour discréditer chaque critique possible contre l'émission.

ONPC est une émission mal construite, dont les faits d'armes reposent sur des prestations géniales d'humoristes (ça fait longtemps qu'il n'y en a plus) et sur des buzz bas de gamme. C'est ironique de faire ces reproches à Twitter au final.



walter

Je suis toujours aussi étonné par l'esprit volontairement limité de nos gentils ozapiens.
Qu'est Catherine Deneuve pour Roman Polanski ? Une amie. Elle le soutient dans la tourmente et ça me parait normal et bienvenu.
Qu'est Éric Zemmour pour le couple Balkany ? Un ami. Il les soutient dans la tourmente et ça me parait normal et bienvenu.
Qu'est Laurent Ruquier pour Yann Moix ? Si vous ne voyez pas, je ne peux plus rien pour vous.
Sauf que dans le cas de figure de l'animateur de ONPC, c'est encore plus délicat parce que Moix avait été enrôlé comme sniper chez lui, donc certains souhaitent un retour de bâton bien sanglant. Mais ce n'est pas à Ruquier de l'administrer, désolé, ils seront... vous serez bien assez nombreux pour lyncher Moix sans que Ruquier participe à la lapidation. Parce qu'un ami, quand il est fidèle, intègre et... courageux ne se fond pas dans la masse pour hurler avec les loups contre l'accusé, au contraire, il le défend comme il peut. Mais peut-être n'avez-vous pas d'amis pour comprendre cela...



Graffitis 5-15

Cette émission aurait vraiment dû s'arrêter fin juin 2019. Nous sommes clairement, là, dans le combat de trop... Tout est essoré dans ce format : le générique, la musique, la réalisation (succession de plans fixes tout droit venu de la télé des années 1980) jusqu'au présentateur. Même les synthés sont désormais dépareillés avec une Arial du pauvre (la Heldustry -hérésie- est encore présente dans le générique début) alors que la Brown est la typo du groupe depuis bientôt 2 (!) ans... Oo



arno2marcq

Il n'a pas tort, les médias sont devenus fous, cinglés de polémiques qu'ils répètent et répètent sans cesse. Ca devient de plus en plus du lynchage. Je ne souhaite même pas à mon meilleur ennemi d'être lynché de la sorte à raison ou à tort pour un fait privé ou public, on doit vraiment avoir du mal à s'en remettre.

Moix en a pris plein la gueule, pas besoin d'en remettre une couche dans l'émission où il est venu pour s'expliquer tout bonnement.

De manière générale, Ruquier conspue la reprise de l'ambiance générale dans les réseaux sociaux par les journalistes et il a raison. Twitter n'est pas absolument pas la France, juste un tout petit échantillon et encore souvent orienté, semblable à une meute.

Je cite Ruquier : "C’est devenu très difficile. On est sous la pression des lobbies, des mouvements associatifs, des fascistes qui s’expriment sur les réseaux sociaux – ils sont nombreux – et qui ne sont pas représentatifs. Seule la presse pense que Twitter est représentatif de l’ensemble la société".

Pour avoir lu l'interview en entier, Puremédias ne le dit pas mais ça s'adoucit un peu à la fin avec le journaliste de 20 minutes. Preuve que Ruquier n'a pas autant pété un câble que Puremédias veut le faire croire. Il était juste énervé contre les polémiques des journalistes pour pas grand chose.



La Sardine

Je n'aime pas ce monsieur, je suis raciste moi aussi ?



La Sardine

J'avoue que je préfère entendre Nadine Morano à Tariq Ramadan qui était pourtant dans les petits papiers d'une certaine presse à une époque.



La Sardine

C'est qui ?



La Sardine

En même temps twitter ce n'est pas l'opinion. Il suffit de s'y rendre pour comprendre que c'est un lieu ouvert pour esprit fermé.



La Sardine

Bah un peu vénère le Lolo. Je pense qu'il vaut beaucoup mieux que ça. Un petit coup de fatigue sans doute.



Dominique

mytho les voitures a popa et moman



Dominique

raciste



Dominique

J’espère qu'il va continuer a faire des films sur les migrants faut qu'il évite les juifs migrants et tout va bien passer



Pfff

Quand le monde mediatique va à la defense du monde mediatique, je suis bien d'accord avec Ruquier, c'est delirant. Tt le monde s'en fiche de Yann Moix, ça prend des proportions grotesques, tout comme de savoir pourquoi Beigbeder n'est pas venu. On s'en fout, ils n'ont pas de questions plus interessantes à poser...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : L'info de TF1 et de France 2 en forme, record pour "Quotidien"
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 et de France 2 en forme, record pour "Quotidien"
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader, "La meilleure boulangerie", "Quotidien" et "TPMP Darka" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader, "La meilleure boulangerie",...
Audiences : "Colombine" bon leader sur TF1, "L'amour est dans le pré" domine en FRDA-50, France 3 battue par W9
Audiences
Audiences : "Colombine" bon leader sur TF1, "L'amour est dans le pré" domine en...
"La boîte à secrets" : France 3 parie sur Faustine Bollaert en prime time
TV
"La boîte à secrets" : France 3 parie sur Faustine Bollaert en prime time
Vincent Lindon dans une série inspirée par un livre de Fabrice Arfi
TV
Vincent Lindon dans une série inspirée par un livre de Fabrice Arfi
Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France
TV
Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France
Vidéos Puremedias