"On n'demande qu'à en rire" : Une humoriste en larmes face aux critiques

Partager l'article
Vous lisez:
"On n'demande qu'à en rire" : Une humoriste en larmes face aux critiques
Sarah Peb en larmes dans "On n'demande qu'à en rire"
Hier soir, dans "On n'demande qu'à en rire", Sarah Peb a eu quelques difficultés à contenir ses larmes face aux critiques du jury, et notamment de Stéphanie Bataille.

Vendredi, Bruno Guillon animera la dernière d'"On n'demande qu'à en rire" sur France 2. Rappelé en urgence suite à l'échec de "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier en début d'année, le programme d'humour produit par Tout sur l'écran s'achèvera pour laisser place, après le Tour de France, à "Face à la bande", le nouveau jeu de Jérémy Michalak. Toutefois, en cas d'échec, France 2 n'écarte pas la possibilité de programmer de nouveaux numéros d'"On n'demande qu'à en rire".

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

"C'est tout ce que je déteste"

A l'approche de cette fin, provisoire ou définitive, certains auraient pu imaginer que les jurés allaient être plus sympathiques. Malheureusement pour les humoristes, dès hier, le quatuor n'a pas failli à sa réputation. S'ils n'ont pas buzzé Sarah Peb pour interrompre son sketch, ils ne lui ont attribué que des mauvaises notes. "C'est la dernière semaine, on essaye d'être gentils un peu mais là, ça aurait mérité un buzz" a débuté Grégoire Furrer, trouvant le texte "plat". "Il n'y a pas eu un rire" ont surenchéri Catherine Barma et Laurent Thibault.

Quant à Stéphanie Bataille, elle a une fois de plus été très sévère. "Je n'ai pas du tout aimé. C'est tout ce que je déteste donc je suis très ennuyée. Je ne suis pas là pour te flinguer mais je ne vais pas non plus te mentir parce que ce serait très injuste par rapport aux autres à qui j'ai donné, soit des conseils, soit mon avis personnel. Là, c'est rien. On prend un sujet, il n'y a aucune folie, c'est nunuche..." a débuté la jurée, assurant ne pas vouloir "accabler" l'humoriste "parce que je ne suis pas là pour te canarder".

"C'est facile aussi de la défoncer et de dire 'Ce n'est pas grave' !"

"Je ne vais pas parler de ce que j'ai vu parce que ce ne serait pas bien. C'est comme un mauvais plat, je préfère parler des choses qui sont bonnes à manger. Là, ce n'était pas consommable. Maintenant, il va falloir que tu travailles mais vraiment travailler, c'est-à-dire trouver des choses engagées en tant que femme, des choses à dire avec le sourire. Beyoncé, tu peux la démolir comme tu peux la reconstruire mais tu ne peux pas nous faire un petit truc comme ça. Même à l'école, les enfants de sixième... On ne peut pas ! Tu comprends ce que je veux dire ?" a continué Stéphanie Bataille, face à une Sarah Peb assommée par les critiques.

"Ce n'est pas méchant même si ça peut paraître méchant" a tenté de se rattraper Stéphanie Bataille tandis que l'humoriste peinait à cacher ses larmes. "C'est compliqué, Stéphanie. Vous êtes dure, c'est bon. Elle s'est ratée sur un sketch. Elle marche sur scène, elle a son public... Elle s'est ratée sur ce coup-là, après ce n'est pas non plus remettre en cause toute sa carrière et son travail. Après, il faut respecter aussi le fait d'aller devant le public, ce n'est pas facile. C'est facile aussi de la défoncer et de dire après 'Ce n'est pas grave'. Comprenez à un moment aussi qu'on puisse être touché, et c'est le cas !" s'est agacé Bruno Guillon face à cette vague de critiques. "Je suis désolée..." a timidement lâché Sarah Peb, en larmes.

Si elle n'a pas été sauvée par ses notes ni par le public, Sarah Peb a pu compter une fois de plus sur le soutien de Bruno Guillon. En fin d'émission, l'animateur a annoncé qu'elle serait repêchée et qu'il l'aiderait à écrire un sketch si "On n'demande qu'à en rire" était amené à revenir la saison prochaine.

On n'demande qu'à en rire
On n'demande qu'à en rire
"On n'demande qu'à en rire" : L'émission culte de France 2 de retour dans une version confinée
"On n'demande qu'à en rire" : Un ancien candidat dézingue l'ambiance en coulisses
"On demande toujours qu'à en rire" : Pourquoi Bruno Guillon est-il absent du documentaire de France 4 ?
Les adieux de "On n'demande qu'à en rire" sur France 2
Voir toute l'actualité sur On n'demande qu'à en rire
Sur le même thème
l'info en continu
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13 Heures" de France 2
TV
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13...
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
Presse
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de chroniqueuses
TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de...
L'acteur Michael Lonsdale est mort
Cinéma
L'acteur Michael Lonsdale est mort
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à partir de ce soir
Programme TV
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à...
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en septembre
Audiences
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en...
Vidéos Puremedias