"On n'est pas couché" : Yann Moix condamné en appel pour avoir qualifié Renaud Camus d'"antisémite"

Partager l'article
Vous lisez:
"On n'est pas couché" : Yann Moix condamné en appel pour avoir qualifié Renaud Camus d'"antisémite"
Yann Moix
Yann Moix © Abaca
L'ancien polémiste de Laurent Ruquier avait tenu ces propos en 2018.

La Justice a rendu son verdict. Ce mercredi, la cour d'appel de Paris a condamné Yann Moix à 1.000 euros de dommages et intérêts et à 2.000 euros de frais de procédure face à l'écrivain Renaud Camus. En cause : un passage de l'émission "On n'est pas couché" où Yann Moix, alors polémiste, avait évoqué son confrère face à Charles Consigny, alors invité. L'aîné reprochait au benjamin d'avoir fait l'éloge de l'écrivain controversé, théoricien du "Grand Remplacement", dans son livre "Je m'évade, je m'explique".

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...

"Renaud Camus est un écrivain un petit peu misanthrope, assez antisémite, en tout cas raciste", avait décrit le polémiste, le qualifiant même de "mauvais écrivain". "Est-ce-qu'on est dans la provocation ou est-ce-que vous aimez vraiment Renaud Camus ?", avait interrogé Yann Moix, ajoutant que "ses idées, et notamment celle du Grand Remplacement, sont reprises par le Front national". Charles Consigny avait affirmé ce soir-là qu'il faisait la distinction entre l'écrivain et l'homme, avec lequel il ne partage pas les mêmes idées politiques.

Si le tribunal correctionnel avait dans un premier temps relaxé Yann Moix, pour la cour d'appel de Paris, "l'imputation d'antisémitisme était suffisamment précise" pour justifier une condamnation, rapporte l'AFP. A la suite de cette décision, Me Stéphane Bonichot, avocat de Renaud Camus, a souligné une "décision importante" et a tenu à assurer que son client n'était pas "antisémite".

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias