"On passe notre temps à répondre à des questions cons" : Quand Elisabeth Borne se lâche sur les journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
"On passe notre temps à répondre à des questions cons" : Quand Elisabeth Borne se lâche sur les journalistes
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Quand Elisabeth Borne se lâche sur les journalistes
La Première ministre rebondissait sur une question qui lui a été posée mercredi après-midi.

Oups. Mercredi, Elisabeth Borne a fait le choix de quitter Matignon à pied entourée d'une partie de son gouvernement pour rejoindre l'Assemblée nationale afin d'y tenir son discours de politique générale. Une séquence immortalisée par les caméras, qui a suscité l'habituelle question des journalistes : "Dans quel état d'esprit vous êtes madame la Première ministre ?". Ce à quoi la cheffe du gouvernement a répondu en quelques mots : "Sereine et concentrée".

À lire aussi
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la reproduction des escargots dans "ADP"
TV
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la...
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
TV
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric Zemmour
TV
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric...
"Top Chef" 2023 : Date de diffusion, chefs, candidats... Tout ce qu'il faut savoir sur la prochaine saison
TV
"Top Chef" 2023 : Date de diffusion, chefs, candidats... Tout ce qu'il faut savoir...

"Sinon j'aurais pu aller au soleil !"

Mais se sentant sans doute hors de portée des micros, elle a fini par lâcher quelques instants plus tard sur un ton badin au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin : "On passe notre temps à répondre à des questions cons. 'Vous êtes contente d'être là ? Bah oui, sinon j'aurais pu aller au soleil !". Une sortie qui a été commentée hier soir dans "24h Pujadas" sur LCI. En plateau, la sénatrice PS de l'Oise Laurence Rossignol a donné raison à Elisabeth Borne : "Qu'est-ce-que vous voulez qu'elle réponde d'autre que 'sereine et concentrée' ?". "Ca dit quelque chose de son tempérament", a commenté David Pujadas.

Le chef du service politique de TF1/LCI, Adrien Gindre, a pour sa part souligné : "Ca montre son caractère assez acide. (...) Elle est plus rigolote hors caméra que l'image que l'on s'en fait, sans dire que c'est une grosse boute-en-train, mais quand même...". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Elisabeth Borne
Elisabeth Borne
franceinfo: victime d'un bug pendant l'interview de la Première ministre, Élisabeth Borne
l'info en continu
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de visionnage dans le monde
Audiences
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de...
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du 25 février au 3 mars 2023
Programme TV
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du...
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la reproduction des escargots dans "ADP"
TV
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la...
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les feuilletons en avance ?
Plateforme
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les...
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
TV
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric Zemmour
TV
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric...