"Pan Am", quand rétro et glamour riment avec superficialité

Partager l'article
Vous lisez:
"Pan Am", quand rétro et glamour riment avec superficialité
Par Charles Decant Journaliste
Passionné de séries anglo-saxonnes et surtout américaines, de musique britannique et de télé-crochets en tous genres, Charles Decant est journaliste à puremedias.com depuis 2005. Il livre ici ses avis, coups...
Le cast de "Pan Am"
Le cast de "Pan Am" © ABC
Dimanche soir, la chaîne américaine ABC a dégainé cette nouvelle série portée entre autres par Christina Ricci et qui pêche par une vision idéalisée des années 60 et ne sait pas vraiment ce qu'elle veut raconter.

La nostalgie a la cote. Alors que "Mad Men" a récemment gagné son quatrième Emmy Award consécutif de meilleur drama, NBC et ABC lançaient toutes deux la semaine dernière une série rétro. La première avait opté pour le "Playboy Club", qui a déjà sombré dans les audiences tandis que la seconde a dévoilé ce dimanche "Pan Am", une série dont l'action se déroule dans les années 60 et qui s'intéresse à plusieurs employées de la compagnie aérienne mythique qui a fermé ses portes au début des années 90.

À lire aussi
TF1/Canal+ : Bluff, "all in" et coup de poker
Édito
TF1/Canal+ : Bluff, "all in" et coup de poker
Quand les catastrophes naturelles dictent notre programme télé
Édito
Quand les catastrophes naturelles dictent notre programme télé
TPMP en quête de respectabilité
Édito
TPMP en quête de respectabilité
C8 ou la stratégie de la terre brûlée
Édito
C8 ou la stratégie de la terre brûlée

Une vision idéalisée et superficielle

Et "Pan Am" vend du rêve. La série présente une version incroyablement idéalisée de ce qu'était la vie à l'époque pour le personnel de bord. Tout était simple, tout était beau, on montait dans l'avion sans passer par 18 contrôles de sécurité et scan corporels et le métier d'hôtesse était glamour et promesse de changement et de découverte du monde. Peu importe que les hôtesses soient choisies pour leur physique, pesées, virées quand elles ont 32 ans ou quand elles se marient. Des détails, apparemment et le sexisme qui rendait la vie difficile aux femmes comme le montre si bien "Mad Men" n'est ici qu'un élément d'un décor peint sur une toile qui en enlève tous les défauts.

Mais, après tout, si "Pan Am" n'a pas envie de tomber dans le sérieux et de faire réfléchir ses téléspectateurs sur les évolutions entre les années 60 et nos jours, ce n'est pas dramatique. C'est dommage, mais pas handicapant en soi. Le vrai problème, c'est qu'en plus de sa superficialité, "Pan Am" ne sait pas vraiment ce qu'elle veut dire. On nous présente quatre hôtesses de l'air dont les histoires sont racontées via des flashbacks et qui cachent toutes un secret, on mélange du soap, de l'"historique" et même de l'espionnage sans vraiment donner une claire indication de ce que la série est.

Une confusion des genres

Les personnages sont pour l'heure à peine esquissés, à l'exception de Kate (Kelli Garner), la grande-soeur qui a peur d'être dans l'ombre de sa petite soeur plus belle qu'elle et à qui tout sourit, et qui se fait embaucher par la CIA pour des petites missions. On regrette surtout que Christina Ricci, pourtant tête d'affiche de la série, soit si peu présente tandis que la Québécoise Karine Vanasse joue une Française dont l'intrigue est déjà close dans ce premier épisode. Ajoutez à ça une hôtesse mystérieusement disparue et des personnages masculins qui sont la définition-même du cliché, et le tableau est complet.

Le bilan n'est donc pas particulièrement brillant à l'issue du premier épisode. Tout est beau, tout est lisse, tout est glamour et l'effet nostalgie fonctionne à plein. Le pilote remplit son office en nous plongeant dans un univers agréable et presque idyllique. Mais l'absence d'une quelconque réflexion sur la période, les personnages trop caricaturaux et la confusion des genres a de quoi inquiéter. Rien n'est perdu, mais il ne suffit pas de vendre du rêve pour satisfaire les téléspectateurs. De bonnes intrigues et des personnages bien écrits sont indispensables et les prochains épisodes devront absolument assurer sur ces deux points.

Pan Am
Pan Am

l'info en continu
"La Fièvre" : Canal+ annonce la date de lancement de sa nouvelle création originale signée du co-créateur de "Baron Noir"
Séries
"La Fièvre" : Canal+ annonce la date de lancement de sa nouvelle création...
Eurovision 2024 : Jugée trop politique, la nouvelle chanson proposée par Israël a été refusée
TV
Eurovision 2024 : Jugée trop politique, la nouvelle chanson proposée par Israël a...
"Rien n'avait été enregistré à l'avance" : Afida Turner dévoile les dessous de son passage dans "LOL : qui rit sort", alors que le titre "La Barbichette" fait un carton
Plateforme
"Rien n'avait été enregistré à l'avance" : Afida Turner dévoile les dessous de son...
"NCIS" : Paramount+ va lancer un spin-off de la série culte, Cote de Pablo et Michael Weatherly de retour
TV
"NCIS" : Paramount+ va lancer un spin-off de la série culte, Cote de Pablo et...
"C'est violent..." : Denis Brogniart révèle ce qu'il se passe pour les aventuriers de "Koh-Lanta" juste après leur élimination
TV
"C'est violent..." : Denis Brogniart révèle ce qu'il se passe pour les aventuriers...
"Scènes de ménages" : Un an après sa disparition, M6 va rendre hommage à Marion Game
TV
"Scènes de ménages" : Un an après sa disparition, M6 va rendre hommage à Marion...