"Pièces à conviction" : Une enquête ouverte en Gironde après l'émission de mercredi

Partager l'article
Vous lisez:
"Pièces à conviction" : Une enquête ouverte en Gironde après l'émission de mercredi
Extrait du "Pièces à conviction" de France 3. © France 3
La soirée animée par Virna Sacchi était consacrée aux enfants placés en famille d'accueil ou en foyer.

L'émission a des répercussions. Comme le rapporte "Le Parisien", le parquet de Bordeaux a annoncé hier soir qu'une enquête avait été ouverte après la diffusion du numéro de "Pièces à conviction" de mercredi sur France 3. Le reportage était consacré aux enfants placés en foyers ou en familles d'accueil en Gironde. Dans ce document, la chaîne montre la violence exercée par certains éducateurs et médiateurs sur les enfants. puremedias.com vous propose de visionner un extrait.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

"Des séquences choquantes et insupportables"

Le président du Conseil départemental de Gironde, Jean-Luc Gleyze a jugé ce reportage "éprouvant", "avec des séquences choquantes et insupportables", estimant "inadmissible la violence des adultes" dans ce foyer d'Eysines, près de Bordeaux. L'élu socialiste avait déjà visionné en octobre "une partie du documentaire" et avait "réagi immédiatement" en saisissant la justice. Au "Parisien", il a également confié "la difficulté que rencontrent aujourd'hui les structures, essentiellement liée aux problèmes de santé mentale et de psychiatrie dont relèvent à peu près 150 à 200 enfants en Gironde, et pour lesquels normalement, les services de l'Etat doivent intervenir."

Par ailleurs, l'éducateur et le médiateur reconnus dans le reportage de "Pièces à conviction" ont été sanctionnés par le Conseil départemental, qui n'a pas renouvelé leur contrat. Jean-Luc Gleyze a aussi adressé à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, "un courrier d'alerte" et a annoncé qu'une "cellule d'urgence réunissant l'Agence régionale de santé, la protection judiciaire de l'enfance et le département" a été mise en place le 12 décembre.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Anne Bour

peut-être un peut tard



EiffelNord

Ca ne bouge pas...
on sanctionne juste l'établissement pour :
_ à la fois répondre à l'urgence médiatique,
_ à la fois pour mettre la pression à ceux qui pourraient parler,
_ à la fois aux journalistes (vous aurez une part de responsabilité dans le "bien" et dans le "mal" de ce qu'il adviendra de ce que vous avez montré),
_ ne pas régler les problèmes de fond (situation probablement pas isolée)
avec a minima une sorte d'audit national.



Yvonne Pras

C'est dingue qu'il faille une émission de télé pour que les choses bougent! Ce n'est hélas pas la première fois et sûrement pas la dernière!



Rafael Diraz

Je confirme que deux scènes de violence à l'encontre des enfants étaient particuliè-rement éprouvantes...
Des comportements à sanctionner, mais ne soyons pas étonnés.
Quand on voit, toujours dans le reportage, les méthodes de recrutement, ça laisse rêveur !
Tout comme laisse rêveur la ministre qui n'a pas daigné se déplacer !
En quatre mots : Elle s'en fout !



La Sardine

20:30 pour Pièces à Convictions, c'est mérité, continuez, c'est ça le service public. Bravo pour ce travail, c'est très important, merci.

Il y a du ménage à faire, en URGENCE absolue.



zur ten

Amusant. Je n'ai qu'un seul compte ici mon pauvre. Outre l'argumentation piteuse, ta tentative de botter en touche fait de la peine.



zur ten

Qu'est-ce qui justifie, pour vous, les images ci-dessus ? Le manque de moyen ? Sérieusement ? Savez-vous qu'il existe des éducateurs qui font bien leur taf avec, pourtant, le même manque de moyens ? Apparemment pas...



zur ten

Tu fais pitié mon gars...



NorbertGabriel

Pour qu'elle décachète l'enveloppe .



Lex

C'est violent, mais certains se croient qu'on peut faire des miracles, surtout sans y mettre les moyens. J'aimerais bien voir le président de ce conseil départemental être éducateur pendant 6 mois. Après, on en reparle.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
M6 annonce une vaste réorganisation de sa direction
TV
M6 annonce une vaste réorganisation de sa direction
"Koh-Lanta" : Denis Brogniart dépouille-t-il vraiment les bulletins au hasard pendant le conseil ?
TV
"Koh-Lanta" : Denis Brogniart dépouille-t-il vraiment les bulletins au hasard...
"Double je" : France 2 lance sa nouvelle série policière ce soir avec Carole Weyers et François Vincentelli
Programme TV
"Double je" : France 2 lance sa nouvelle série policière ce soir avec Carole...
Européennes : Quelle audience pour le grand débat de BFMTV ?
Audiences
Européennes : Quelle audience pour le grand débat de BFMTV ?
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks en hausse, le "20 Heures" de France 2 faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks en hausse, le "20 Heures" de...
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" sous le million, "Mon invention vaut de l'or" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" sous le million, "Mon invention...
Vidéos Puremedias