"Plush" : Le premier film français financé par des NFT

Partager l'article
Vous lisez:
"Plush" : Le premier film français financé par des NFT
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Bande-annonce de "Plush", premier film français financé par des NFT © Plush_NFT/Twitter
Le long-métrage d'animation fera appel à un cast conséquent avec notamment les voix de Gims, Kev Adams, Eric Judor et Gérard Darmon.

La crypto-monnaie s'invite au cinéma. Selon "Le Parisien", la société Illuminart et les studios Rooftop Production et Karlab planchent actuellement sur le premier film financé par des NFT (Non-fungible token), des "jetons non-fongibles", qui correspondent à des titres de propriété numériques. Le long-métrage a déjà un nom, "Plush", et sera conçu par des graphistes ayant collaboré avec "Moi, moche et méchant", "Les Minions", "Le Grinch", "Tous en scène" et "Comme des bêtes".

À lire aussi
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos visages"... La liste complète des nominations
Cinéma
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos...
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois catégories aux César 2024 ?
Cinéma
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de Rachida Dati : Pourquoi les César 2024 s'annonce épique ce soir sur Canal+
Cinéma
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de...

"Chaque acheteur d'un NFT Plush devrait voir sa mise multipliée par trois"

Pour financer le film, n'importe qui pourra s'offrir l'un des 50.000 nounours qui sera présent dans la fiction d'animation. Dès la mi-mai, le site www.PlushNFT.io permettra aux particuliers de s'offrir un ourson digital au prix de 1.250 euros. Toutes les peluches seront créées aléatoirement et seront révélées une à deux semaines plus tard. Si la base de l'ourson est à chaque fois similaire, chaque nounours sera unique, avec par exemple des plumes, des ailes, une crête, une mine fâchée, des accessoires et une couleur particulière. Chaque acheteur aura ensuite un certificat de propriété numérique.

Outre la simple acquisition de la peluche numérique, les détenteurs de NFT "Plush" deviendront officiellement co-producteurs du film d'animation. Ils pourront participer à l'écriture du scénario grâce à un système de votes et se partageront 80% des profits du long-métrage au box-office. "Puisque les recettes moyennes des gros films d'animation sont de 700 millions de dollars, chaque acheteur d'un NFT Plush devrait, au minimum, voir sa mise multipliée par trois", vante Illuminart au quotidien francilien.

Un gros cast prête sa voix aux peluches

Les détenteurs de nounours pourront également vendre ou s'en offrir d'autres sur la plateforme www.opensea.io, où les prix pourront fluctuer en fonction de la rareté de certains détails de la peluche. Toutes les transactions seront visibles sur le site. Et si le projet ne voit pas le jour, les titres de propriété numériques conserveront leur valeur en Ether, une crypto-monnaie forte comme le Bitcoin.

A ce stade, le scénario est loin d'être finalisé. "Plush" devrait raconter l'histoire d'un ourson individualiste face à une communauté très sensible à la question environnementale, qui souhaite agir contre le changement climatique. Plusieurs acteurs et chanteurs ont déjà confirmé leur participation au film dans lequel ils prêteront leur voix : Gims, Dadju, Kev Adams, Rayane Bensetti, Eric Judor, Gérard Darmon, Audrey Lamy, Camille Lellouche, le youtubeur Ludovik et le streameur Doigby. Si le financement se concrétise, le long-métrage est attendu pour Noël 2023.

l'info en continu
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos visages"... La liste complète des nominations
Cinéma
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos...
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois catégories aux César 2024 ?
Cinéma
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...