"Qui veut être mon associé ?" : Après avoir levé 60.000 euros, un candidat refuse l'argent des investisseurs

Partager l'article
Vous lisez:
"Qui veut être mon associé ?" : Après avoir levé 60.000 euros, un candidat refuse l'argent des investisseurs
"Qui veut être mon associé ?" © M6
Il est apparu mardi soir dans l'émission de M6.

Il refuse finalement l'investissement. Mardi dernier, dans "Qui veut être mon associé ?" sur M6, un jeune entrepreneur, Hubert Motte, a rencontré les cinq investisseurs de l'émission pour présenter sa société "La Vie est Belt". Le candidat propose avec son entreprise de récupérer des pneus et des chambres à air de vélo ou de voiture pour les transformer en ceinture et en noeuds papillons. Il a ainsi convaincu Marc Vanhove, Catherine Barba et Frédéric Mazzella, d'injecter 60.000 euros dans sa société et de prendre 9% des parts de "La Vie est Belt", dont les bureaux sont situés à Roubaix. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

À lire aussi
Fusion TF1-M6 : Alain Weill candidat pour racheter une de leurs chaînes et créer "L'Express TV"
TV
Fusion TF1-M6 : Alain Weill candidat pour racheter une de leurs chaînes et créer...
Elise Lucet : "Il n'y a pas de prescription dans le journalisme"
TV
Elise Lucet : "Il n'y a pas de prescription dans le journalisme"
Ecran noir : "Quotidien" victime d'un problème technique sur TMC
TV
Ecran noir : "Quotidien" victime d'un problème technique sur TMC
L'animatrice Maureen Dor affirme avoir été agressée sexuellement par Nicolas Hulot
TV
L'animatrice Maureen Dor affirme avoir été agressée sexuellement par Nicolas Hulot

"J'ai pris la décision de ne pas concrétiser leur entrée au capital"

Mais, dans un communiqué publié sur la page Facebook de sa société, Hubert Motte a annoncé avoir refusé les 60.000 euros des investisseurs de "Qui veut être mon associé ?", ainsi que leur entrée dans le capital de "La Vie est Belt". "En participant à l'émission, je voyais un bon moyen de présenter notre marque, notre engagement, mais également d'entrer en contact avec des acteurs expérimentés de l'entrepreneuriat", a-t-il écrit. Et de préciser : "Après échanges avec les investisseurs, nous restons bien en lien et je les remercie sincèrement pour leur soutien. J'ai en revanche pris la décision de ne pas concrétiser leur entrée au capital."

Le fondateur de "La Vie est Belt" a expliqué vouloir "continuer à grandir à échelle humaine" et "rester indépendant". Il a assuré toutefois que "cette expérience sur M6 fut incroyable", "du tournage à sa diffusion". "Vous étiez plus de 400.000 à vouloir vous connecter sur notre site mardi soir", a ajouté Hubert Motte. Il est vrai que s'il a refusé l'argent des investisseurs, l'entrepreneur a bénéficié d'un joli coup de communication en étant médiatisé en prime time sur M6. Mardi soir, l'émission à laquelle il a participé a été regardée par 1,71 million de téléspectateurs, soit 9,3% du public, selon Médiamétrie.

l'info en continu
Affaire PPDA: Florence Porcel dépose une nouvelle plainte pour viol avec constitution de partie civile
Justice
Affaire PPDA: Florence Porcel dépose une nouvelle plainte pour viol avec...
Fusion TF1-M6 : Alain Weill candidat pour racheter une de leurs chaînes et créer "L'Express TV"
TV
Fusion TF1-M6 : Alain Weill candidat pour racheter une de leurs chaînes et créer...
"Envoyé spécial" sur Nicolas Hulot : Le parquet de Paris ouvre une enquête pour "viol" et "agression sexuelle"
Justice
"Envoyé spécial" sur Nicolas Hulot : Le parquet de Paris ouvre une enquête pour...
Elise Lucet : "Il n'y a pas de prescription dans le journalisme"
TV
Elise Lucet : "Il n'y a pas de prescription dans le journalisme"
Ecran noir : "Quotidien" victime d'un problème technique sur TMC
TV
Ecran noir : "Quotidien" victime d'un problème technique sur TMC
"Angèle" : La chanteuse belge au centre d'un documentaire sur Netflix
Netflix
"Angèle" : La chanteuse belge au centre d'un documentaire sur Netflix