"Quotidien" : L'échange glacial Demorand/Ferroni analysé par Vanhoenacker, Meurice et Vizorek

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" : L'échange glacial Demorand/Ferroni analysé par Vanhoenacker, Meurice et Vizorek
Vanhoenacker, Meurice et Vizorek évoquent l'échange glacial entre Demorand et Ferroni © Dailymotion
Il y a quelques jours, l'anchorman de France Inter avait jeté un froid dans le studio après la chronique de l'humoriste.

Ce matin-là, un froid polaire avait soufflé dans le studio de France Inter. Le 2 novembre, alors qu'elle terminait son billet humoristique en regrettant la place importante accordée au terrorisme dans les médias, Nicole Ferroni avait été surprise par la réaction de Nicolas Demorand. L'anchorman de la matinale avait en effet semblé un peu agacé que l'humoriste se plaigne d'avoir dû réécrire sa chronique en raison de l'actualité, liée à l'attentat de New York.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Vous découvrez ma chère Nicole que le réel nous rattrape parfois", avait ainsi répondu sèchement Nicolas Demorand à la fin de la chronique. "Oui ! Euh...", avait réagi, surprise, Nicole Ferroni, avant qu'un silence glacial naisse dans le studio. "Il vaut mieux ne pas en parler ? C'est ça ?", avait interrogé le journaliste, poursuivant : "Si je comprends bien la morale de la chronique... Non ?".

"Un malentendu"

Hier soir, alors qu'ils étaient invités de "Quotidien" pour réagir aux bonnes audiences de leur émission "Par Jupiter !" sur France Inter, Charline Vanhoenacker, Guillaume Meurice et Alex Vizorek ont été amenés à donner leur avis sur cette séquence. Après l'avoir vue pour certains, ou revue pour d'autres - et avoir beaucoup ri -, Charline Vanhoenacker a expliqué qu'il s'agissait selon elle d'un simple "malentendu".

"Nicolas a cru qu'il était jugé, et le seul reproche que je peux faire c'est de le faire à l'antenne. Mais je pense pouvoir dire que sans doute, il y avait trente secondes à combler", a pour sa part analysé Alex Vizorek, après avoir plaisanté que lui mettrait "un coup de boule" à l'anchorman de France Inter s'il se retrouvait dans la même situation. "Je pense qu'il a cru qu'elle remettait en question le travail de la rédaction, ce qui n'était pas du tout le cas. Elle expliquait que les attentats prenaient de plus en plus de place et qu'on en parlait tout le temps", a poursuivi Charline Vanhoenacker, reconnaissant que l'échange était "assez sec à l'antenne". puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker "ravie" de l'arrêt des "Terriens" d'Ardisson : "C'était très putassier"
Bernard Guetta sur la liste LREM aux européennes : Charline Vanhoenacker se paye l'ancien éditorialiste de France Inter
France Inter : Un spectacle avec Charline Vanhoenacker et l'équipe de "Par Jupiter" à 19h30
"Inter, la honte de la République !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'émission Schiappa/Hanouna
Voir toute l'actualité sur Charline Vanhoenacker
Autour de Charline Vanhoenacker
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ladislas Korzeniowski

France Inter + Quotidien + Ozap = bande de copains et de copines qui se tiennent ensemble et qui aiment se moquer des autres, persuadés(es) d'être des intellectuels(les) situées au-dessus de tout le monde.... Cette news a été publiée pour dédramatiser cette séquence qui n'était pas si choquante en soi....On a vu pire comme clash, non ?



La Sardine

Il y a France 5, la chaine du savoir et de la connaissance pour l'entre soi à 19h, mais aussi désormais TMC.



La Sardine

Ha oui c'est de la langue de bois ! Comme quoi, faire la leçon c'est bien en donner c'est autre chose !



La Sardine

Faire part à l'antenne de la matinale de la première station publique de France qu'on a été perturbé dans son travail et dans son sommeil par les attentat de New York avait quelque chose de très dérangeant. Nicole Ferroni a été bien mal inspirée ce jour la.



Sebastien Rieu

C’est ce « type » qui avait fait virer Didier Porte qui s’en prenait à De Villepin et Sarko. Il fait rimer journalisme et aplaventrisme.



guilem2

"Nicolas" est un petit imbécile pédant surtout. Et Dieu sait pourtant que je ne suis pas fan de Ferroni.



Pfff

Je me demande qui ça peut interesser. Avant, le Petit Journal se moquait des politiques maintenant ils invitent France Inter pour commenter les audiences, ça me laisse songeur (oui, je suis un peu bcp anti-Quotidien mais ça serait une autre emission, ça serait la meme)

Du pur entre-soi



Nekida

on notera que Meurice dit pas grand chose pour sans doute ne pas polémiquer^^ ... :)



Blablabla3

Ça commence à se voir (beaucoup) que vous roulez pour Quotidien...



LeKouign

Drôles, mais dans cette séquence ils mentent à peu près aussi bien que les politiques dont ils se moquent...



A French

Ces trois-là forment une bonne triplette!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Pascal Praud provoque un énorme fou rire sur RTL
Radio
Pascal Praud provoque un énorme fou rire sur RTL
Critiquée par "30 millions d'amis", la production de "Clique" s'excuse après avoir amené un lionceau en plateau
TV
Critiquée par "30 millions d'amis", la production de "Clique" s'excuse après avoir...
"Balthazar" : TF1 lance la saison 2 ce soir
Programme TV
"Balthazar" : TF1 lance la saison 2 ce soir
Après l'affaire Gregory, Netflix s'intéresse à Luka Rocco Magnotta
SVOD
Après l'affaire Gregory, Netflix s'intéresse à Luka Rocco Magnotta
"City on a Hill" : Canal+ lance la série de Ben Affleck avec Kevin Bacon ce soir
Programme TV
"City on a Hill" : Canal+ lance la série de Ben Affleck avec Kevin Bacon ce soir
"The Wrestler", "A mort l'arbitre", "Coup de tête" : L'Equipe lance sa case cinéma à partir du 3 décembre
TV
"The Wrestler", "A mort l'arbitre", "Coup de tête" : L'Equipe lance sa case cinéma...
Vidéos Puremedias