"Quotidien" : Paul Larrouturou bousculé par des membres d'un syndicat d'étudiants proche du RN

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" : Paul Larrouturou bousculé par des membres d'un syndicat d'étudiants proche du RN
Générique de "Quotidien". © TMC
Le journaliste de TMC enquêtait devant l'université Assas à Paris sur l'organisation étudiante La Cocarde.

Une organisation proche de Marion Maréchal. Hier soir, dans "Quotidien", le journaliste Paul Larrouturou s'est penché sur le cas d'un syndicat étudiant baptisé La Cocarde, de plus en plus présent dans les universités françaises. Cette association ouvertement à droite est proche du Rassemblement national et de Marion Maréchal. A quelques jours du scrutin devant élire les représentants syndicaux des étudiants, le reporter s'est rendu à l'université Panthéon-Assas, dans laquelle est né le fameux syndicat La Cocarde.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...

En arrivant devant les grilles de la faculté, Paul Larrouturou a été surpris par la présence des forces de l'ordre à l'entrée de l'université. Les policiers avaient été appelés par des membres de l'Unef, autre syndicat étudiant, qui ont assuré avoir été menacés par des membres de La Cocarde. "Je suis sorti de l'université. Ils m'ont dit : 'T'es bien courageux de sortir tout seul'. Donc, je suis resté à l'intérieur. C'est pour ça que la police est arrivée devant le portail", a expliqué l'étudiant, montrant au journaliste le membre de La Cocarde qui l'avait abordé.

"On vous pisse la raie !"

Le reporter de "Quotidien" a ensuite essayé de nouer le dialogue avec les membres présumés de La Cocarde, en vain. Quelques minutes plus tard, l'un d'eux a tenté de pénétrer dans l'enceinte de l'université d'Assas, avant d'être refoulé par les vigiles car il ne faisait pas partie de la fac. Expulsé par ceux-ci, le membre de La Cocarde a posé sa main sur la caméra de "Quotidien". Puis, alors que Paul Larrouturou posait une question au jeune recalé par la faculté, un homme a bousculé le journaliste.

"Et oh ! Oh ! Oh !", a-t-il réagi. "Ne me touche pas, ne sois pas violent !", a lancé l'un d'eux. "Oui, mais votre collègue, là, il l'est. Donc, il va se calmer tout de suite", a recadré le journaliste de TMC. Avant de les suivre : "Vous pourriez nous parler un petit peu de votre programme politique ?". "On vous pisse la raie ! Allez, dégage !", a lâché un membre de La Cocarde. puremedias.com vous propose de visionner la séquence en cliquant ici.

Sur le même thème
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias