Attentat de Nice : L'étonnant échange entre Apolline de Malherbe et un auditeur "fiché S" sur RMC

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat de Nice : L'étonnant échange entre Apolline de Malherbe et un auditeur "fiché S" sur RMC
Apolline de Malherbe interroge un auditeur "fiché S" © RMC Découverte
L'homme a affirmé à l'antenne que sa religion était supérieure aux lois de la République.

Un échange rare et sans filet, en direct. Ce vendredi, dans "Apolline Matin", sur RMC et sur RMC Découverte, Apolline de Malherbe est revenue avec ses auditeurs sur l'attentat commis la veille à Nice, qui a coûté la vie à trois personnes à la basilique Notre-Dame de l'Assomption. Parmi les intervenants, un certain Jérémy, affirmant être converti à l'islam, a voulu dire tout le mal qu'il pense de la mesure proposée ces derniers jours par Marine Le Pen (Rassemblement national) visant à condamner et à incarcérer les personnes fichées S pour islamisme dans notre pays.

À lire aussi
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
TV
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle "Libération"
TV
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle...
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des streamers
TV
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...

"J'habite en Ariège, à Artigat, c'est très connu comme village"

"Si on enferme tous les gens préventivement, c'est qui qu'on enferme ?", s'est interrogé Jérémy, avant d'évoquer son propre cas. "Pour l'Etat suis radicalisé, fiché S, tout ce que vous voulez madame. Moi, je suis Français, converti, j'ai rien fait. J'habite en Ariège, à Artigat, c'est très connu comme village". C'est à Artigat en effet qu'est installée une communauté salafiste placée sous la houlette d'Olivier Corel, surnommé "l'Emir blanc". "Si demain, moi, on m'enferme, mais que j'ai rien fait, elle est où ma liberté ?", a plaidé l'intervenant.

Le simple témoignage s'est alors transformé en une mini-interview entre Apolline de Malherbe et son auditeur. "Comment vous savez que vous êtes fiché S, Jérémy ?", lui a demandé la journaliste de RMC avant que l'intéressé n'évoque la présence régulière d'agents du renseignement aux abords de son domicile ou le fait qu'ils aient tenté selon lui de le recruter comme informateur. "Ils font leur travail, évidemment", a convenu Jérémy après que la journaliste lui a demandé s'il était suivi "par hasard".

"On a la liberté de croire ce que l'on veut"

Qualifiant les terroristes de "tarés", il a ajouté : "On a la liberté de croire ce que l'on veut", ce qui correspond à l'esprit de la laïcité à la française. Mais Apolline de Malherbe a voulu pousser le raisonnement plus loin : "Entre les lois de la République et les lois de votre religion, de l'islam, qu'est-ce-qui est le plus important ?". Et Jérémy de répondre tout de go : "C'est celles de ma religion, évidemment. Mais je respecte les lois de la République, vous voyez".

Un raisonnement qui n'a pas convaincu la matinalière. "La loi est au-dessus de tout Jérémy. Et là vous me dites, 'je les respecte, mais par contre, c'est pas au-dessus de tout'. Non, vous ne les respectez pas". "Je ne commets aucun enfreignement (sic) à la loi en pratiquant la religion", a tenté de se défendre l'auditeur. "Si un jour vous vous retrouvez dans une situation où vous devez respecter la loi de la République, mais qu'elle est en contradiction avec ce que vous estimez être la loi de votre religion, ce jour-là, vous choisirez la religion, c'est ce que vous me dites", a pointé Apolline de Malherbe en retour.

"Vous préférez partir de ce pays ou que ce pays change ?"

Pour Jérémy, une chose est certaine : "Le jour où la loi est trop pour nous, musulmans, on part de ce pays si on n'a plus le droit d'être musulmans". "Est-ce-que vous préférez partir de ce pays ou est-ce-que vous préférez que ce pays change ?", l'a alors interrogée son interlocutrice. Et l'auditeur converti à l'islam de répondre : "Moi je préfère que ce pays change et que tout le monde s'accepte entre soi. (...) Mais tous ces faits font que ça devient de plus en plus compliqué, ça je le comprends très bien".

"Jérémy, vous ne pouvez pas me dire : 'les lois de ce pays, je les respecterai quoi qu'il arrive ?'", a tenté dans les dernières secondes une Apolline de Malherbe pointant le manque de temps pour poursuivre cette conversation. "Non, je peux pas le dire", a reconnu le jeune homme. "Si je suis toutes les lois de votre pays...", a-t-il débuté avant d'être interrompu par la journaliste : "C'est quoi votre nationalité Jérémy?". "Je suis Français, madame. Vous me perturbez...", s'est défendu l'auditeur, visiblement surpris d'être mis face à ses propres contradictions. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Apolline Matin
Apolline Matin
l'info en continu
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
TV
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
"Drag Race France" : L'adaptation du concours de drag queens de RuPaul sera diffusée sur France.tv Slash
Internet
"Drag Race France" : L'adaptation du concours de drag queens de RuPaul sera...
RTL : Le témoignage poignant d'un garçon de 8 ans luttant contre une leucémie
Radio
RTL : Le témoignage poignant d'un garçon de 8 ans luttant contre une leucémie
La maison de "Maman j'ai raté l'avion" à louer sur Airbnb
Cinéma
La maison de "Maman j'ai raté l'avion" à louer sur Airbnb
"La Casa de Papel" : Netflix dévoile ce vendredi le final du phénomène mondial
Netflix
"La Casa de Papel" : Netflix dévoile ce vendredi le final du phénomène mondial
France Inter : "Livre et châtiment" de Clara Dupont-Monod va s'arrêter
Radio
France Inter : "Livre et châtiment" de Clara Dupont-Monod va s'arrêter