"Quotidien" porte plainte après l'agression de ses journalistes lors de la manifestation anti-PMA

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" porte plainte après l'agression de ses journalistes lors de la manifestation anti-PMA
L'équipe de "Quotidien" agressée © TMC
L'équipe a été violemment prise à partie dimanche par un militant d'extrême-droite.

Une manifestation sous tension. Dimanche, un premier rassemblement auquel participait la Manif pour tous était organisé pour protester contre l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Une manifestation qui a rassemblé 42.000 personnes selon la Préfecture, 74.500 selon le cabinet indépendant Occurrence et... 600.000 selon les organisateurs.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

Alors qu'elle couvrait l'évènement, une équipe de "Quotidien" a été violemment prise à partie. "Un jour on aura votre peau et on vous pendra", n'a ainsi pas hésité à déclarer un manifestant à Sophie Dupont, la journaliste de l'émission présente sur le terrain. Mais les choses se sont compliquées lorsque l'équipe est tombée nez à nez avec Yvan Benedetti, à la tête du groupuscule d'extrême-droite L'Oeuvre Française, avec qui "Quotidien" avait déjà eu maille à partir en décembre dernier lors d'une manifestation de gilets jaunes, dont il se revendique.

"Ils s'y sont mis à plusieurs pour détruire notre matériel"

Dimanche, l'homme a multiplié les provocations à l'égard de la journaliste et de son équipe, n'hésitant pas à joindre le geste à la parole en détruisant la perche micro, avant de s'en prendre, avec l'aide de ses compagnons, à la caméra de "Quotidien", jetée au sol et piétinée. "Ils s'y sont mis à plusieurs pour détruire notre matériel avec les pieds et de toutes leurs forces", a résumé Salhia Brakhlia, qui a annoncé que le talk-show a porté plainte contre ses agresseurs lundi après-midi. Et la journaliste de constater, amère : "On notera que personne autour ne s'est opposé pendant l'agression".

Yann Barthès a précisé que les trois personnes présentes sur place n'ont pas été blessées durant l'agression. D'autres manifestations anti-PMA sont d'ores et déjà prévues, le 1er décembre, le 8 mars et le 17 mai, "journée mondiale contre l'homophobie, tout un symbole", a conclu la journaliste. Ce n'est pas la première fois que l'équipe de TMC est prise à partie en public : en novembre 2018, le journaliste Paul Larrouturou avait été menacé physiquement par le maire de Chartres. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
pierre kiroule

Vous écrivez en décrivant ce que vous voyez dans votre miroir.



pierre kiroule

Il ne peut qu'approuver de tels actes, il vient répandre la peste brune ici.



pierre kiroule

Ce n'est qu'un rhaineux de plus sur ce site qui va bientôt devenir leur refuge.



Beaumanoir

Ces "journalistes" d'extrême gauche arpentent systématiquement toutes les manifestations conservatrices pour les dénigrer. Et ils se plaignent ensuite d'être malmenés? Aucune personne n'a été violentée.Quant à leur matériel, leur riche employeur cosmopolite et mondialisé paiera.



ramu59

Mais mon pauvre vieux, vous êtes encore plus sectaire et plus intolérant que ceux que vous dénoncez ! Votre haine vous aveugle tellement que vous ne vous êtes pas aperçu que le fasciste dans l'histoire, c'était vous ! un fasciste sournois, insidieux, braillard, mais un fasciste quand même ...
Brisons là, moi je ne hais personne ......



pierre kiroule

Je n'ai jamais affiché mes opinions contrairement à ce que vous insinuez. Je ne soutiens personne mais je m'oppose à la pourriture lepéniste et ceux qui sont encore pire comme les identitaires (qu'on retrouve aussi chez Rhaine d'ailleurs où ils se réfugient souvent car ils savent y être bienvenus).



Robert

En dehors du débat où je reste neutre, un constat : "Journalistes fout la merde qui se plaignent."



Drsavane

Les classes sociales c'est juste un raccourci pour décrire le fait que le risque dans la bio-tech et la GPA, par exemple, le rapport riche/pauvre soit exploité au profit des premiers (porter les enfants par exemple pour la GPA contre rémunération) et plus généralement que les bio-techs risquent d'être réserves aux classes sociales les plus favorisés et aisées.
(Je sais bien que t'as vécu la maccarthysme mais tqt, j'suis pas trop séduit par le communisme).

Oui bah j'ai tendance à rejoindre ton analyse (incroyable non? ).
On se base sur le bonheur individuel pour établir les règles et prendre les décisions politiques ("moi je veux, donc moi je dois pouvoir") sans réfléchir aux conséquences pour le collectif et à long terme.
Qui plus quand une partie extrémisée de leur communauté se sert des discriminations passés (et hélas bien trop réelles, encore aujourd'hui) envers les lgbt pour rendre nulles et non avenues toute critiques ou réflexions sur ces questions sensibles, sous prétextes que ce serait nouvelles discriminations à leur encontre (une forme d'argument d'autorité).



The Eye

C'est fou, tu ramènes tout aux classes sociales, même quand ça n'a rien à voir.
Je vais finir par croire que t'as viré communiste !

La dernière partie est plus intéressante.
Il n'y a effectivement aucune réflexion autour de la PMA.
La seule chose que j'entends (ici et ailleurs), c'est que l'égalité doit être partout, y compris pour des personnes qui ne peuvent pas avoir d'enfants et qui veulent rayer le père de leur petite équation personnelle.
En somme, on veut créer de l'égalité sur des bases inégalitaires pour l'enfant, lequel n'aura pas les mêmes chances que les autres dans la vie.
Je trouve ça fou.
L'autre jour, j'ai lu un texte d'au moins deux cents lignes.
Un appel lancé par un collectif d'homos pour qu'il n'y ait aucune "sœur lesbienne" (ce sont leurs mots) qui manque de la fameuse substance sacrée.
Eh bien, tu me croiras si tu veux, mais un seul mot était absent de ces interminables paragraphes : enfant.
Il n'en était fait mention nulle part alors que c'est censé être le cœur du sujet !
Comme si les revendications et la soif de jouissance (jouir dans le sens posséder) étaient devenues une fin en soi.
Je ne vais pas te surprendre mais cette société déshumanisée me glace les sangs.



TéléQuaNon

VOus avez entièrement raison.



ramu59

Que vous faut il de plus camarade ? J'avoue tout : je ne suis pas de votre bord donc je suis un horrible nazi et un fasciste. Vous voyez, je me mets à votre niveau ......



Drsavane

Et encore, tu raisonnes à court terme.
Le réel problème que cache la PMA c'est l'absence de réflexion à long terme de ce que va permettre les bio-technologies dans le futur proche.

Est-ce que tout est admissible parce qu'on peut le faire médicalement/technologiquement parlant.

Quid des différences que cela va pouvoir créer entre les individus, entre les classes sociales ou entre les pays?
Quel impact cela pourra t-il avoir sociétalement ? (les débats ici et là sur le sujet témoignent déjà de pas mal de choses).

Les limites humaines doivent elles être naturelle ou peut on les améliorer à l'infini ? (je pense surtout au transhumanisme là).

etc etc

Je dis pas que c'est bien ou mal, fondamentalement, pouvoir aider les gens à procréer médicalement si problème il y a est quelque chose de positif, mais l'absence de réflexion, de cadrage et de législatif sur ce genre de sujet peut réellement devenir problématique.



pierre kiroule

Vos potes nazillons sont donc des anges?



ramu59

Quand une poignée de "camarades" cassent tout sur leur passage, c'est la révolution qui est en marche. Quand 75000 "nazillons" manifestent sans aucun incident ni aucune violence avérée, alors c'est caca. Comme je vous plains ......



The Eye

Avec les mêmes mots.
Oui, oui, j'ai vu ça.



pierre kiroule

C'est le vieux borgne nazi et sa fille qui ont décidé que ce parti n'est pas d'extrême droite sans le prouver pour ne plus faire si peur et certains journalistes qui ne contredisent pas leurs délires ne les nomment plus ainsi. Mais ça reste un parti d'extrême droite. Continuez à faire leur propagande en répétant ce qu'ils affirment comme un brave mouton.



pierre kiroule

Votre parti chéri des rhaineux est composé d'un bon paquet de négationnistes, néonazis (dont le principal conseiller de votre marine adorée qui a un pedigree long comme le bras). Ils ne sont pas pacifiques (voir les défilés du 1er mai etc..)



pierre kiroule

Ce site est censé offrir des discussions sur les médias et non servir à faire votre propagande pour votre parti d'extrême droite.



pierre kiroule

Vous pensez qu'ils manifestent vraiment pour défendre les enfants? C'est plutôt pour répandre leur haine brune, qu'importe le thème de la manif.



pierre kiroule

Qotidien tout comme avant le Petit Journal est la cible des fachos qui sont d'ailleurs leur cible car il ne fait pas de cadeaux aux le pen et à toute leur fange, en montrant leur vrai visage, celui qu'ils tentent de cacher.



le requin

Fake



Jacques

Brakhlia s'est ridiculisée hier en moquant le passage sur les embryons chimères alors qu'en effet l'article 17 abroge l'interdiction d'adjonction de cellules souches embryonnaires humaines à un embryon animal avant implantation. C'est assez triste que des journalistes couvrant le sujet démontrent en direct qu'ils n'ont même pas mis leur nez dans le PJL. C'est triste d'abord pour eux parce que ça veut dire que professionnellement ce sont de grosses tranches, mais aussi parce que ça conduit à ce qu'ils mésinforment à large échelle. Elle a réussi l'exploit de faire une séquence en se foutant de la gueule d'une bonne femme qui rapporte ce qu'il y a dans un article du PJL sur le mode "Ouh elle dit n'importe quoi", alors que l'info est accessible à tous en 3 clics. Et ça veut aussi dire qu'aucun autre journaliste qui bosse dans l'émission n'a lu le PJL puisque personne n'a rectifié sa séquence.
Bon là où ils ont de la chance, c'est que le public qui ne s'informe que par eux et des émissions ou médias bas de gamme dans le genre ne se rendra pas compte qu'il a face à lui des gens profondément incompétents et inaptes à exercer leur travail d'information.



La Sardine

On est très au delà de la connerie avec ce type de personnage.

Ceci dit j'aimerais beaucoup qu'on ne confonde pas les gens qui sont hostiles à la PMA pour toutes (dont je fais partie) avec des sympathisants de l'extrême droite & autres groupuscules exotiques.



PHILOU-02.

Les fragiles de Quotidien.



Jon75

Serait-ce la cause de leur record d'audience d'hier soir ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire
Presse
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier"...
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric Zemmour"
TV
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric...
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
Programme TV
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
Programme TV
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa programmation dédiée à l'Environnement
Programme TV
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa...
Vidéos Puremedias