Un journaliste de "Quotidien" menacé physiquement par le maire de Chartres

Partager l'article
Vous lisez:
Un journaliste de "Quotidien" menacé physiquement par le maire de Chartres
Paul Larrouturou et le maire de Chartres dans "Quotidien" © TMC
Malgré l'insistance de Paul Larrouturou, l'élu n'a pas voulu se justifier sur un sujet polémique et a assorti son refus de menaces.

Un maire pointé du doigt. Jeudi soir sur TMC, "Quotidien" a diffusé un sujet sur la ville de Chartres, commune d'Eure-et-Loir dont le maire Jean-Pierre Gorges a refusé récemment l'implantation d'une entreprise de logistique, avec la promesse de créer 2.000 emplois sur place. L'édile a notamment mis en avant l'exemple d'une ville voisine, Dreux, qui, suite à la venue de Phillips sur son territoire, aurait connu un afflux de populations étrangères et défavorisées.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Pour tenter d'approfondir le sujet, le journaliste Paul Larrouturou, après une semaine de demandes d'interviews infructueuses du maire, s'est rendu mercredi à Chartres où il a notamment assisté au conseil municipal organisé le soir-même. Au cours de la séance, le premier magistrat s'est longuement exprimé sur le dossier de l'entreprise logistique, arguant que "ce sont des emplois qui ne sont pas recherchés sur l'agglomération". L'équipe de "Quotidien" a opportunément diffusé à ce moment-là du reportage des paroles d'habitants qui laissaient penser le contraire.

"Si vous n'avez pas pu brancher votre son, changez de métier"

Après 3h30 de conseil municipal, alors que Jean-Pierre Gorges se levait pour quitter l'hôtel de ville, le journaliste de TMC est venu à sa rencontre pour obtenir un complément d'information. Mais si, comme Paul Larrouturou l'a rappelé, un conseil municipal est public, rien n'oblige cependant le maire à répondre aux questions des journalistes à l'issue. C'est donc un dialogue de sourds qui s'est engagé entre l'élu et le reporter de "Quotidien", qui a argué qu'il n'avait pas pu enregistrer les explications données par le maire en conseil municipal en raison d'un problème de son. "Si vous n'avez pas pu brancher votre son, changez de métier", lui a conseillé le maire.

Une réponse qui n'a pas pour autant découragé Paul Larrouturou, qui n'a pas lâché l'élu d'une semelle, recevant même la porte vitrée de la mairie en pleine figure, signe de l'agacement de Jean-Pierre Gorges, qui s'est fait menaçant : "Laissez-moi tranquille parce qu'il va vous arriver des trucs. J'ai fini ma journée, pourquoi vous venez m'agresser ?". Une fois dans la rue, le journaliste avait donc une question supplémentaire à soumettre à son interlocuteur. "Pourquoi vous avez refusé ces 2.000 emplois et pourquoi vous avez essayé de me fracasser la porte dessus quand même, sérieusement ? Pourquoi cette violence ?", s'est-il interrogé.

"Je vais lui en mettre une !"

Très agacé, le maire s'est adressé à un de ses collaborateurs. "Faites attention, parce que là, vous allez me tenir ça et je vais lui en mettre une !", a-t-il menacé. Lorsque Paul Larrouturou est enfin arrivé à sa hauteur, Jean-Pierre Gorges a tenté de faire tomber le caméraman en marchant sur ses pieds et n'a plus adressé la parole au journaliste qui, amusé, lui a lancé, tout en lui reprochant son agressivité : "Vous jouez au roi du silence ? On peut tenir très longtemps comme ça". Confronté au mutisme du maire, le journaliste a finalement abandonné. De retour en plateau, Yann Barthès, ironique, a conclu : "Très jolie séquence. Merci au maire de Chartres pour sa disponibilité et sa sympathie". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Laurence Boccolini quitte TF1 pour France 2
TV
Laurence Boccolini quitte TF1 pour France 2
Audiences : Le "19/20" régional au plus haut depuis 7 ans, le "13 Heures" de TF1 depuis 2018
Audiences
Audiences : Le "19/20" régional au plus haut depuis 7 ans, le "13 Heures" de TF1...
Vidéos Puremedias