"Star Academy" : Ce que l'on a aimé... et moins aimé du retour de l'émission culte de TF1

Partager l'article
Vous lisez:
"Star Academy" : Ce que l'on a aimé... et moins aimé du retour de l'émission culte de TF1
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Le générique de la "Star Academy" 2022 © Anthony Ghnassia/Sipa/Endemol France/TF1
Pendant six semaines, la rédaction de puremedias.com a suivi avec assiduité les quotidiennes et les primes de la "Star Academy". A l'heure de la grande finale, place au bulletin de notes.

Après six semaines de compétition, la saison 10 de la "Star Academy", co-production Endemol France/DMLSTV, s'achève ce samedi soir sur TF1. Exceptionnellement programmée à 22h, pour cause de match de Coupe du monde (Argentine / Mexique) en lever de rideau, la finale sera retransmise en direct depuis le studio 217, qui a servi d'écrin à l'émission à partir de la saison 6, en 2006. Comme plusieurs millions de téléspectateurs, puremedias.com a suivi avec assiduité quotidiennes, sans incarnant pour la première fois de l'histoire du programme, et primes, toujours incarnés par Nikos Aliagas. Le positif, les points d'amélioration : l'heure est au bilan.

À lire aussi
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et Igor Tudor en conférence de presse
TV
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et...
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
TV
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs semaines"
TV
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs...
France 2 mise en garde pour une information "erronée" sur la guerre en Ukraine
TV
France 2 mise en garde pour une information "erronée" sur la guerre en Ukraine

Ce que puremedias.com a aimé

Le château, un décor universel pour le retour de la télé-réalité d'enfermement
Hormis la saison 9, diffusée sur NRJ 12 en 2012-2013, TF1 et la production ont assumé l'héritage du passé. Le château, refait à neuf, et ses extérieurs, reconnaissables entre mille, ont contribué au succès de cette édition nostalgie. A peine nés voire dans le ventre de leur mère en 2001, année de l'arrivée à l'antenne du programme, Léa, Anisha, Louis, Enola, Chris et Tiana ont, grâce au retour de l'école à Dammarie-lès-Lys, marché au sens propre comme au figuré dans les pas de Jenifer, Nolwenn Leroy, Elodie Frégé et Grégory Lemarchal.

Une mécanique (parfois sadique) restée quasi-intacte
Comme leurs illustres aînés, les académiciens de cette saison 10 ont été coupés du monde, reliés à leurs proches simplement par la minute quotidienne de téléphone. Un parti pris bienvenu à l'heure de la communication permanente sur les réseaux sociaux. Ils ont dû aussi, beaucoup plus rarement qu'à l'époque toutefois, voter en fin de prime pour sauver l'un des deux nommés qui n'avait pas été repêché par le vote du public.

En la matière, impossible de ne pas évoquer cette scène riche en émotions. Nous sommes à la fin du deuxième prime, le samedi 22 octobre. Ce soir-là, Julien, Amisse et Ahcène sont les trois nommés de la semaine. Julien est sauvé par le public. Après deux heures de show notamment aux côtés de Julien Clerc, Adé, Amir et Juliette Armanet, les académiciens sont pour la première fois sommés de choisir entre les deux candidats en ballotage. Résultat : une égalité parfaite. Charge est donc revenue à Julien, qui se pensait débarrassé de toute pression après son repêchage par les téléspectateurs, de départager ses deux amis. Après avoir longuement hésité et pressé par Nikos Aliagas de livrer son verdict, le jeune homme a fini par trancher en faveur d'Ahcène.

Des élèves pas superficiels
Au delà de la mécanique, sur le plan humain, le profil des acteurs de cette saison 10 est éloigné de la superficialité assumée des candidats de série-réalité du type "Les Marseillais" ou "La bataille des clans". Une autre image de la jeunesse - passionnée et impliquée au premier degré dans leur aventure - qui fait plaisir à voir. Un sentiment partagé par Michaël Goldman, à l'heure du dernier dîner partagé entre élèves finalistes et corps professoral.

"Je suis très fier de vous quatre", a-t-il assuré aux élèves. Avant de développer plus globalement : "Au-delà de ça, je trouve qu'il y a un truc qui est fondamental, c'est ce que vous avez montré aux Français sur votre génération. Vous avez apporté un souffle de bienveillance, de travail. Vous êtes 13 mômes bien élevés, intelligents, gentils entre vous, constructifs", a-t-il confié. N'en jetez plus !

Des professeurs impliqués
Côté professeurs, on ne peut qu'être séduits par la fraîcheur d'Adeline Toniutti (chant) et Yanis Marshall (danse), dont la prestation mémorable en talons en prime sur TF1 constitue une avancée. Au sujet des talons justement : petit regret que Julien n'ait pas souhaité participer à un exercice en talons au château et que le directeur, Michaël Goldman, pertinent dans ses analyses chaque dimanche lors du débrief du prime, n'ait cette fois-là au moins, pas tapé un peu du poing sur la table.

A lire aussi : Les professeurs de la "Star Academy" trop gentils ? "Nous ne sommes pas là pour détruire les élèves"

Le retour du live 24/24
C'était l'un des fondamentaux de la "Star Academy" des années 2000. Le retour d'un flux permanent a rassasié les plus grands fans de l'émission et nous aussi. Grâce à l'émergence des réseaux sociaux, les adorateurs de Louis, Enola, Anisha, Léa et les autres ont pu suivre le meilleur de ce que TF1 n'a pas diffusé dans sa quotidienne. Un régal.

Ce que puremedias.com n'a pas aimé

Des éliminations au pas de charge
"Plus c'est long, plus c'est bon". On ne peut être que convaincu par le célèbre adage, à l'heure où "Love Generation", le générique de la "Star Academy", et "Ne partez pas sans moi", l'hymne de cette édition 2022, s'apprêtent à résonner une dernière fois dans nos salons. Sans problèmes de son - réguliers cette saison - espérons !

D'une durée de six semaines à peine, cette saison est la plus courte de l'histoire du programme. Avec 13 élèves sur la ligne de départ le 15 octobre et un seul gagnant à l'arrivée le 26 novembre, le rythme effréné d'élimination des candidats laisse un goût d'inachevé. Car, hormis Amisse, éliminée seule à l'issue du prime 2, le 22 octobre, les autres académiciens ont tous quitté le château en duo : Ahcène et Cenzo le 29 octobre, Paola et Carla le 5 novembre, au terme d'une spéciale "destins liés" à la "Koh-Lanta", qui ne revêt pas le même intérêt que dans l'émission de Denis Brogniart, Julien et Stan le 12 novembre, Chris et Tiana le 19 novembre.

Une finale à quatre
La finale paraît, elle aussi, précipitée puisque la tradition, dans "Star Academy", voulait jusqu'ici que le dernier prime soit porté par deux candidats seulement. Ce qui permettait au public de mesurer d'autant plus la masse de travail à abattre pour être à la hauteur d'un prime de deux heures sur TF1. Quatre au début de l'ultime émission, les finalistes ne seront cette année plus que deux à la moitié du prime, pour une sorte de finale dans la finale. Espérons que si une nouvelle saison inédite voit le jour, TF1 lui laisse le temps de s'installer dans la durée.

Un parrain inexistant
La finale sera au moins l'occasion d'apercevoir le parrain de la saison 10 de la "Star Academy". Robbie Williams, en effet, a brillé par son absence et n'a visiblement pas daigné rendre visite aux finalistes au château. On connaît la musique : faire venir des stars du calibre de Robbie Williams sur les plateaux français est immensément difficile en 2022. Mais pourquoi alors lui avoir confié un rôle de parrain qu'il n'a jamais embrassé ?

Des stars internationales absentes
A l'image de Robbie Williams, les stars internationales, à l'exception de Lewis Capaldi et Tom Gregory, ne se sont pas pressées sur le (trop petit ?) plateau de cette saison. Pour le reste de la programmation, reconnaissons aux artistes français - dont plusieurs, il est vrai, sont liés de près ou de loin à la planète "The Voice" - et aux figures emblématiques de "Star Academy", parmi lesquels les gagnants, Jenifer, Nolwenn Leroy, Elodie Frégé et Quentin Mosimann, le mérite d'avoir joué le jeu. Attention toutefois à l'accumulation de "Masterclass" : trop de "Masterclass", tue la "Masterclass".

Une deuxième partie de soirée dont la pertinence interroge
Nouveauté de la saison : "Le retour au château" des académiciens était le fil rouge de la deuxième partie de soirée animée par Nikos Aliagas en plateau et depuis le bus par Karima Charni, ancienne élève de la saison 4 de "Star Academy", aujourd'hui journaliste sur LCI. Pertinent après le premier prime - les images des élèves dans le bus étaient alors attendues (2,00 millions de téléspectateurs, soit 25,7% du public, étaient alors au rendez-vous) - le concept a vu son intérêt s'étioler au fil des semaines.

TF1
TF1
TF1 : Pourquoi "Les touristes" avec Arthur ne sera finalement pas diffusé ce soir ?
"Balthazar" : Tomer Sisley révèle les raisons qui l'ont poussé à mettre fin à la série à succès de TF1
TF1 : Claire Basini nommée directrice générale adjointe en charge des activités BtoC
Mauvaises audiences de "The Resident" et "And Just Like That" : TF1 modifie la programmation de ses séries
Voir toute l'actualité sur TF1
Autour de TF1
  • Marc-Olivier Fogiel
  • Nagui
  • Les Experts (Las Vegas)
  • Grey's Anatomy
  • Koh-Lanta
  • Dr House
  • Laurence Ferrari
  • France 3
  • Benjamin Castaldi
  • Julien Courbet
  • Les Experts : Miami
  • Nikos Aliagas
  • David Pujadas
  • Esprits criminels
  • New York Unité Spéciale
l'info en continu
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" a-t-il fait aussi bien que les précédents volets de la franchise ?
Cinéma
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" a-t-il fait aussi bien que...
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et Igor Tudor en conférence de presse
TV
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et...
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
TV
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux
Presse
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la...
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne sur la plateforme de streaming
Audiences
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne...
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs semaines"
TV
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs...