"The Voice Kids" : Jenifer, Garou et Louis Bertignac en interview

Partager l'article
Vous lisez:
"The Voice Kids" : Jenifer, Garou et Louis Bertignac en interview
Garou, Jenifer et Louis Bertignac en interview sur puremedias.com pour "The Voice Kids"
Garou, Jenifer et Louis Bertignac en interview sur puremedias.com pour "The Voice Kids" © Y.Dejardin / SHINE / Bureau233
Ce soir, Jenifer, Garou et Louis Bertignac retourneront dans leur fauteuil rouge pour "The Voice Kids" sur TF1. puremedias.com les a rencontrés.

"The Voice" se décline. Après la victoire de Kendji en mai dernier, le télé-crochet de TF1, produit par Shine France, revient ce soir dans une version enfants. Jenifer, Garou et Louis Bertignac vont partir à la recherche de "The Voice Kids" et ont à cette occasion accepté de répondre aux questions de puremedias.com, il y a quelques semaines.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : On a beau découvrir un "The Voice" consacré aux enfants, vous n'infantilisez pas pour autant les jeunes talents...

Jenifer : Il ne faut pas ! Ce serait un manque de respect, presque ! Ils participent au concours "The Voice" en ayant probablement vu les deux premières saisons donc, du coup, ils ont envie qu'on les prenne pour ce qu'ils sont et qu'on leur dise les choses simplement, comme eux nous les disent. On a de grands artistes face à nous : petits par la taille mais grands par le talent. La maîtrise est assez bluffante pour la majorité d'entre eux.

Garou : Ils ont la même production, le même plateau... Ils y arrivent, ils ne vont pas se taper trois coachs nunuches ! Ils chantent en anglais et n'ont pratiquement pas d'accent, contrairement aux adultes. Et ils n'ont pas les défauts avancés au fil des années. Ils chantent la chanson comme il se doit.

Louis Bertignac : Ce sont quand même des artistes. Et les grands artistes sont les grands enfants. Au cours des coachings, on s'est aperçus qu'il suffit qu'on dise un mot pour qu'ils comprennent ce que l'on voulait dire et on avance à grands pas.

"Le non est beaucoup mieux admis que chez les grands"

Quand on vous a proposé "The Voice Kids", vous n'avez pas eu peur de tomber dans un côté "L'école des fans" ?

J : Bien sûr, on appréhendait, chacun d'entre nous. Mais c'est une expérience positive dont on ressort tous gagnants. A partir du moment où ils sont sur le plateau, ils sont super contents, ils repartent avec des petits cadeaux... Il y a surtout une bourse d'école à gagner au bout, c'est plus sain.

LB : Ca dépend des animateurs et les animateurs, c'est nous, donc on fait ce qu'on veut. Et on avait décidé de les prendre pour des gens normaux, comme des artistes. Et dans la version adulte, on voyait que pour certains, c'était leur dernière chance. Ils ont fait trois concours, ils ont déjà ramé depuis trente ans... Et on n'a pas retrouvé ce genre de tensions ou même de rancoeur quand ils sont éliminés chez les enfants.

G : En tout cas, quand ils arrivent sur le plateau, on comprend très bien que la production ne joue pas de leurs histoires.

Florent Pagny a refusé le programme, ne souhaitant pas dire non à un enfant. Il n'y a pas eu cette crainte de votre côté ?

LB : On a remarqué très vite que le non était beaucoup mieux admis que chez les grands.

J : Il n'y en a pas eu tant que ça mais effectivement, ça faisait partie de nos questions. Dire non à un enfant... En même temps, c'est comme ça que se construit un enfant. Si vous lui acceptez tout, ce n'est pas bon. Il faut que le non soit justifié, soit construit. Et la majorité des non se transformaient en un non positif. Il n'y a pas de rancune, pas de rancoeur. C'est une ambiance de colo, ils s'encouragent aussi les uns les autres.

LB : Moi, j'ai reçu des mails de gens que j'ai éliminé aux battles qui me disent "J'ai bien compris ce que tu m'as expliqué, depuis je travaille". Un genre de truc qui pourrait nous culpabiliser, c'est que parfois, chez les adultes, j'ai senti dans le regard des éliminés "Mais pour qui tu te prends pour me parler comme ça ? Je chante deux fois mieux que toi, t'es qu'un vieux con"... Là, pas du tout. C'est "J'écoute ce que tu me dis, je suis sûr que tu as raison". Et ils savent bien que ce n'est pas cette émission qui va décider de leur vie.

G : Et les gamins, ils ont l'habitude ne pas être choisis en classe mais ils viennent sur le plateau de "The Voice" ! Pour eux, l'expérience de mettre les pieds, c'est déjà génial.

"On avait peur que les enfants aillent tous avec Jenifer !"

Pour le coaching, c'est la même chose qu'avec les adultes ?

G : Oui oui. Il y a eu plus de coaching de groupe car toute la mécanique est condensée et moins exigeante pour eux. Le coaching en groupe est hallucinant. On a fait des équipes de trois et les deux autres sont toujours impressionnés par le troisième et ils apprennent les uns des autres.

LB : Face à soi, on a trois petits et au bout de cinq minutes, on a un groupe, dont on fait partie. Et tout le monde rebondit sur les idées.

L'émission s'intéresse aux enfants de 6 à 15 ans. On peut imaginer qu'ils sont plus proches de l'univers de Jenifer.

J : Non, pas du tout ! Ils écoutent de tout. Ils se sont vachement intéressés aux saisons adultes, du coup ils se sont cultivés. Ils ont soif d'apprendre et soif de musique. Du coup, Louis, ils connaissent sa musique, certains sont devenus fans et veulent absolument Louis pour faire du rock. Il y en a qui adorent Garou parce que c'est tout à la fois, le rock, la soul, le show... Et moi, ils m'aiment bien parce qu'ils m'ont vue à la télé, certains connaissent mes albums mais pas tous !

G : Il y en a plus qui vont connaître Jenifer comme artiste mais comme coachs, ils ne vont pas forcément vers elle. Si c'était pour être invité sur la scène de, il y en aurait peut-être plus chez Jenifer mais là, c'était assez balancé. On en avait peur avec Louis !

Louis, c'est votre retour dans "The Voice" après une saison classique où vous avez été remplacé par Mika. Vous avez regardé ?

LB : Je n'ai pas regardé parce que si je commence, je vais vouloir continuer... Et, en plus, le samedi soir, c'est LE soir où je suis avec mes filles, où je les endors. Comme je ne les vois que le week-end et pour éviter toute frustration, j'ai décidé de ne pas regarder du tout. Elles étaient bien contentes que je sois là pour les endormir le samedi.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
59neh

marre de ces émissions toutes prévisible. A quand "The voice retraité ou The voice 3 ème Age?????



bigtv

Un vrai trio d'horreur pour des gosses ......................



hexokynase

LB il endort ses filles de 20h50 à 23h passées ? Il me semble que TF1 a prévu un The Voice :senior et The Voice : Animal aussi.



sultan27

Ah Bertignac je suis sûr qu'il sera moins bourré que samedi dernier à son concert de Deauville......



mafoi1

Mais Garou ne risque-t-il pas de faire peur aux enfants (car attention au loup-garou)...
Je suis sorti.....

........



ohnouna joe

cette "daube" a fait, meme dans ses pires jours 5 millions de telespectateurs....



ben-jamin2

J'adore "l'excuse-bidon" de Louis Bertignac pour le fait qu'il n'a pas regardé la dernière saison de "The Voice". Je peux me tromper mais sa réponse me fait plutôt penser à "Je ne regarde pas cette daube mais j'étais très content d'avoir amassé pas mal de fric grâce à cette daube".



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Moundir candidat de "Danse avec les stars"
TV
Moundir candidat de "Danse avec les stars"
France Inter : Edouard Baer arrête "Lumières dans la nuit", Nadia Daam le remplace
Radio
France Inter : Edouard Baer arrête "Lumières dans la nuit", Nadia Daam le remplace
Facebook va embaucher des journalistes
Internet
Facebook va embaucher des journalistes
"On défait le monde" : Une hebdo pour Cyprien Cini sur RTL
Radio
"On défait le monde" : Une hebdo pour Cyprien Cini sur RTL
"Fear the Walking Dead" : Le spin-off de "The Walking Dead" arrive le 8 septembre sur TF1 Séries Films
Programme TV
"Fear the Walking Dead" : Le spin-off de "The Walking Dead" arrive le 8 septembre...
"En toute franchise" : Nouveau visage pour l'émission politique dominicale de LCI
TV
"En toute franchise" : Nouveau visage pour l'émission politique dominicale de LCI
Vidéos Puremedias