"Top Chef 2013", épisode 8 : Yoni en slip, Valentin à la porte

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2013", épisode 8 : Yoni en slip, Valentin à la porte
Stéphane Rotenberg présente "Top Chef" 2013
Stéphane Rotenberg présente "Top Chef" 2013 © M6/Knaub
Après le départ de Quentin et la réintégration de Jean-Philippe, "Top Chef" n'a pas "pété les flammes" ce soir. A l'issue d'un épisode un peu plat, c'est Valentin qui a quitté l'aventure. Résumé.

La semaine dernière, le septième épisode de "Top Chef" a vu le retour bienvenu de Jean-Philippe, éliminé une semaine plus tôt, le départ du gentil Quentin et le clash entre Yoni et Virginie lors de la guerre des restos. Ce soir, Philippe Etchebest s'invite pour lancer un défi autour de la pomme de terre aux candidats, qui devront ensuite se lever très, très tôt pour partir à Rungis, tandis que certains seront réquisitionnés pour revisiter des classiques de la cuisine scolaire. L'identité du gagnant va-t-elle se dessiner ce soir ? Rendez-vous dès 20h55 pour commenter l'émission en direct !

À lire aussi
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
Résumés de télé-réalités
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Résumés de télé-réalités
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et...
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"

"Y a pas une mouche qui pète !"

21h04. On démarre par une épreuve qui ne fait pas appel à la créativité mais aux grands classiques, aux maîtrises de base. Virginie, qui n'a pas fait d'école de cuisine, mais juste "l'école de la vie", comme elle nous l'a si bien expliqué la semaine dernière, est stressée. Et quand tout le monde voit arriver Philippe Etchebest, invité de cette épreuve, la tension est palpable. "Il n'y a pas une mouche qui pète", note Yoni avec élégance. Au programme : la pomme de terre ! "Ca pue à 100 km", lâche Fabien. Et le chef annonce qu'il va falloir cuisiner cette pomme de terre en cinq déclinaisons : pomme Darphin, pomme Pont Neuf, pomme de terre en robe des champs, gratin dauphinois et les pommes dauphines. Durée de l'épreuve : 1h30.

21h06. Mais le chrono va démarrer avec un défi : les candidats vont devoir tailler une pomme diamant et tant qu'ils n'y seront pas parvenus, ils ne pourront pas démarrer l'épreuve. Philippe Etchebest, sympa comme tout, leur montre UNE FOIS comment faire. On ne voit pas grand-chose. "C'est un truc de malade, j'ai jamais vu ça de ma vie", avoue Valentin. Virginie est au fond du trou. Fabien trouve une astuce mais n'y arrive pas, Joris semble le mieux parti et Valentin se dit qu'il faut peut-être commencer par dessiner ! Florent a l'air assez mal parti et finalement, il est le premier à s'en sortir. Virginie, qui nous rappelle à nouveau qu'elle n'a pas eu la chance d'apprendre tout ça, est la dernière. Elle entame son épreuve avec 45 minutes au chrono.

"Je triche comme à l'école !"

21h30. En pleine épreuve, Virginie se coupe le petit doigt à la mandoline. C'est un drame. Valentin, lui, est apparemment le seul à connaître les cinq techniques demandées par le chef et ses petits camarades n'hésitent pas à regarder sur la concurrence. "Si ça vient pas, faut lever la tête ! Je triche comme à l'école", avoue Naoëlle. Yoni, lui, se sent "complètement con" d'avoir mis de la crème dans ses pommes Darphin et Virginie assure le chef Etchebest qu'elle ne lâchera "jamais, quoi qu'il arrive". Au moment de la dégustation, personne ne semble convaincre à 100% sur les 5 préparations. Pas même Valentin, seul à connaître les 5 techniques à l'origine, même s'il a "globalement tout réussi" selon Philippe Etchebest. "Y a pas d'assiette idéale", conclut le chef avant d'annoncer que le candidat immunisé est Joris. Ca s'est joué à rien pour que Valentin soit sauvé.

21h57. Les sept candidats en danger sont divisés en deux groupes. D'un côté, Forent, Yoni, Naoëlle et Fabien, de l'autre Virginie, Jean-Philippe et Valentin. Les quatre premiers vont être réveillés en pleine nuit pour partir sur le marché de Rungis. Ghislaine Arabian, rayonnante, vient donc frapper à la porte de Fabien : "cinq minutes : lavé, rasé, habillé". Christian Constant va réveiller Florent, puis Ghislaine toque chez Naoëlle avant que le chef Constant n'aie la chance de découvrir Yoni en t-shirt vert Bob Marley et slip. Arrivés à Rungis, les candidats apprennent qu'ils devront cuisiner un plat commun, et un dessert chacun de leur côté, le tout à base de viande ! Naoëlle fait équipe, à contrecoeur, avec Fabien, et Yoni avec Florent.

"J'espère qu'elle se sent le cul merdeux !"

22h28. Les deux équipes parient sur la côte de boeuf, mais Fabien la découpe, au grand dam de Christian Constant, alors que Yoni la cuit à l'os. L'épreuve se déroule sans trop de heurts mais le dessert pose plus problème. L'équipe dont le plat n'aura pas convaincu sera départagée sur le dessert : le plus mauvais des deux sera envoyé en dernière chance. Naoëlle panique un peu, Fabien n'hésite pas à lui venir en aide, même s'il risque du coup de se tirer une balle dans le pied. Au moment de la dégustation, réalisée par des bouchers, le plat de Yoni et Florent est critiqué pour son dressage et la cuisson de la moëlle, tandis que celui de Naoëlle et Fabien paraît trop simple. Pendant ce temps, les chefs goûtent uniquement les desserts.

22h45. Florent et Yoni sont sauvés par les bouchers, et qualifiés pour la semaine prochaine. La place en dernière chance se joue donc entre Naoëlle et Fabien et... c'est Naoëlle qui est sauvée ! "Le mariage n'était pas fabuleux", explique Christian Constant. "J'espère qu'au fond d'elle, elle se sent le cul merdeux", lance Fabien de son côté, regrettant que Naoëlle ne l'ait pas remercié.

"Je me sens pas avoir pété des flammes"

22h48. Les trois autres candidats, Virginie, Valentin et Jean-Philippe, se retrouvent pour l'épreuve suivante, au cours de laquelle ils vont devoir réinventer des plats de cantine - en mode enfant, et en mode gastronomique pour leurs parents. Oeuf florentine et épinards pour JP, chou farci pour Virginie et foie de veau brocolis pour Valentin, qui n'est pas tombé sur le plat le plus facile. Ils ont 1h30. Valentin parie sur une mousse de foie, une idée qui enthousiasme le chef Marx. Jean-Philippe, lui, est un peu perdu et peine avec ses oeufs. "J'aime pas la cuisine prise de tronche, je ne fais pas du gastronomique, je fais du goût", se défend quant à elle Virginie, pour qui apparemment la cuisine gastronomique n'a pas de goût. Intéressante conception !

23h09. Les enfants s'invitent en cuisine pour semer un peu le trouble. Jean-Philippe est habitué, il a les mêmes à la maison. Virginie s'impatiente. Mais le pire, c'est Valentin. "C'est horrible ! C'est pas pour moi les enfants", lance le candidat, qui a bien du mal à ne pas s'agacer face aux cinq petites terreurs. Puis vient l'heure de la dégustation. Les deux plats de Virginie sont "malins". Jean-Philippe, lui, doute en apportant ses plats. "Je me sens pas avoir pété des flammes", lance-t-il même. On suppose qu'il évoque son incertitude... ? "On est limite bistro", lui confirme Jean-François Piège. Quant à Valentin, les enfants ne sont pas fans mais les parents sont plus emballés. Quant aux chefs, ils partagent cet avis et sont plus impressionnés par le plat des parents. Et au final, c'est Virginie qui est sauvée avec un point des enfants et un point des chefs.

23h27. Valentin (pour la sixième fois), Fabien et Jean-Philippe s'affrontent donc en dernière chance. "J'aime bien cette épreuve, c'est là que je fais mes meilleurs plats", lance l'habitué Valentin. Au menu : des gambas. Valentin a (très) confiance. Jean-Philippe est flippé et évoque un manque de confiance en lui qui le pousse à toujours trop en faire. Quant à Fabien, on le voit finalement assez peu. La dégustation commence par le plat de Valentin, un tartare. "Je n'aime pas du tout ça, ça colle en bouche", lâche Thierry Marx. Aïe. Les commentaires sont plus enthousiastes pour le plat de Jean-Philippe, "malin". Quant à Fabien, le plat est mal dressé selon Christian Constant. "Ce n'est pas un plat digne de Top Chef, c'est trop cuit, trop gras", lance le chef au niveau du goût. Sans surprise, Jean-Philippe est sauvé le premier et reçoit des compliments des chefs. "C'est la première fois que je fais vraiment ma cuisine, ce que je fais au restaurant", lance le Belge.

23h45. En revanche, l'aventure s'arrête pour Valentin... Le jeune homme se justifie. "Ca fait 14 ans que je fais ça, je ne suis pas sorti de ma cuisine, je suis malheureux...", avoue le jeune homme. "Vous faites partie de la famille des cuisiniers parce que vous êtes un bel homme", lui répond Jean-François Piège, qui ne parle pas du physique. Le jeune homme remercie le jury : "Merci pour tout ce que vous m'avez apporté, c'était très profond... Tout ce que j'aime !".

Le débrief de l'épisode 8 de "Top Chef 2013" :

- Dans l'ensemble, un bon épisode, un peu plat peut-être comparé à celui de la semaine dernière.

- Des épreuves intéressantes, une présence bienvenue de Philippe Etchebest, dont on remarque immédiatement qu'il est habitué à être filmé et faire le show - dans le bon sens du terme.

- L'image de l'épisode restera sans doute l'ouverture de la porte de sa chambre par Yoni, en slip et t-shirt reggae ! On le retrouvera en capture dans les commentaires des prochaines saisons, à l'image de "Fan 2" ce soir !

- En revanche, coup de gueule, comme signalé dans les commentaires, contre une vraie injustice entre le premier et le deuxième groupe. Avec une place sur quatre pour la dernière chance lors de l'épreuve à Rungis, contre deux places sur trois en dernière chance face aux enfants, il valait mieux tomber dans le premier que le deuxième groupe !!

- Le départ de Valentin intervient après six dernières chances, quand même, où le jeune homme avait brillé précédemment, il est vrai. Mais il arrive peut-être au bon moment, l'excès de confiance du jeune homme ayant clairement joué contre lui. C'est d'ailleurs lui qui décroche le (petit) carton rouge de cet épisode très calme.

l'info en continu
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et "Paris Match" à Lagardère
Presse
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et...
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
International
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier...
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...