"Top Chef" 2016, épisode 4 : "Tu poses ton tablier et tu t'en vas !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2016, épisode 4 : "Tu poses ton tablier et tu t'en vas !"
L'épreuve des mentors dans "Top Chef" 2016
L'épreuve des mentors dans "Top Chef" 2016 © M6/Olivier
Après l'épisode mythique de la boîte noire, onze candidats étaient encore en lice pour remporter le titre de "Top Chef" 2016. Résumé détaillé.

Après la boîte noire, le concours du Meilleur ouvrier de France ! Cette semaine, six candidats vont être soumis à une pression inédite dans "Top Chef", puisqu'ils vont devoir cuisiner dans les conditions de ce concours extrêmement exigeant, sous l'oeil de trois Meilleurs ouvriers de France, dont évidemment Philippe Etchebest. Les cinq autres candidats, eux, cuisineront pour leur mentor. Et comme chaque semaine, puremedias.com vous donne rendez-vous pour suivre et commenter l'émission en direct !

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Mais qu'est-ce qu'elle me fait là ?!"

21h05. Pierre Eon, Sara, Charles, Thomas, Gabriel et Kevin : ils sont six à affronter la première épreuve qui se déroule dans les conditions du concours du meilleur ouvrier de France. Philippe Etchebest est accompagné pour l'occasion par deux autres MOF, François Adamski et Johan Leclerre, tandis que les candidats ont deux heures pour reproduire la recette du poulet aux écrevisses accompagné de pommes dauphines qui leur a été donnée. La recette est simple, c'est leur façon de cuisiner et leur organisation qui va surtout être jugée.

21h10. "Je pars déjà avec un très gros handicap", reconnaît Pierre Eon/Joey de "Friends", qui se définit comme un "artiste". "C'est comme si on te demandait de faire le moonwalk avec Michael Jackson qui regarde derrière", ajoute-t-il. Paniqué, le candidat est rappelé à l'ordre/boosté par Philippe Etchebest, intransigeant. Sara, elle, gère mieux la pression, mais elle est un peu embêtée : comment couper sa volaille en huit ? "Mais qu'est-ce qu'elle me fait là ? Elle a pas été fichue de me couper huit morceaux", s'enflamme le chef. Mais Sara "embrouille" le chef en lui assurant qu'elle coupera après cuisson. Dommage, ça ne passe pas. "Avertissement pour Sara !", lance Philippe Etchebest.

"Tu poses ton tablier et tu t'en vas !"

21h17. Thomas, très organisé, est a priori avantagé sur cette épreuve. Mais le jeune homme massacre son poulet à la découpe et oublie de la flamber avant pour enlever les plumes qui pourraient rester. "Une erreur de débutant", selon le chef Etchebest, et un avertissement. Aïe. Gabriel, lui, assure, tandis que Pierre décroche un avertissement pour avoir lui aussi oublié de flamber sa volaille. Et Kevin le suit de près : il a oublié le sens du verbe "saisir". Et il en décroche un deuxième pour avoir oublié de châtrer les écrevisses (ça veut dire enlever leur intestin - miam ! - si vous êtes aussi novice que moi). "Avertissement pour Kevin : range ton poste, tu poses ton tablier et tu t'en vas", lui lance le chef Etchebest. Et ces pauvres écrevisses cuites pour rien... !

21h27. Pas de bol, Gabriel a AUSSI oublié de châtrer les écrevisses. Et zou, avertissement ! Charles écope de la même sentence et Sara les suit : elle a jeté ses queues d'écrevisse alors qu'elle en avait besoin pour une bisque. Hop, deuxième avertissement, Sara quitte la cuisine. "Ca me pète les couilles", sort-elle, étonnamment. De son côté, Pierre avoue qu'il a oublié comment faire les pommes dauphines, et se lance dans une autre recette... "C'est une faute technique et ça mérite un avertissement", lui lance le chef Etchebest. "Là, je chie au pied de la porte", se lamente le candidat.

"Et ça, c'est dangereux !"

21h40. Drame : Gabriel a laissé traîner par terre un bac plein d'ingrédients. Deuxième avertissement pour le jeune homme, éliminé à son tour. "A la fin, il n'en restera qu'un" dit souvent Denis Brogniart. A ce rythme-là, il n'en restera aucun ! Encore en course, Thomas et Charles donnent tout pour finir dans les temps... et si Charles y parvient, Thomas ne parvient pas à dresser l'ensemble de ses assiettes. Mais au moins, aucun des deux ne décroche un deuxième avertissement. "C'est tout juste si je la présenterais à ma femme !", lance Thomas au sujet de son assiette.

21h45. Après avoir félicité les deux candidats, l'heure est à la dégustation. Visuellement, l'assiette de Charles est "nette, propre" et au goût, la sauce manque un peu de goût suite à une petite erreur. La cuisson du poulet, elle, est un peu trop avancée. Malgré tout, le candidat passe. "Ca a manqué de précision sur la fin", reconnaît l'un des MOF invités au moment d'admirer le plat de Thomas. Au goût, les pommes dauphines sont un peu compactes et le blanc de poulet est trop cuit. Au final, les trois MOF lui annoncent qu'ils est tout de même qualifié. "T'as perdu le self control et ça, c'est dangereux !", lance Philippe Etchebest.

"OK, je suis dans la merde"

21h51. Coline, Joy-Astrid, Franck, Pierre Meneau et Xavier, eux, s'affrontent dans une autre épreuve, celle des mentors. "Les enjeux et les émotions vont être maximales" annonce Michel Sarran, à qui personne n'a dit que le masculin l'emportait sur le féminin... En tous cas, il n'a pas tort, Joy-Astrid est déjà en larmes. Elle cuisine pour son père un panier qu'il lui a choisi, à base de cèpes, d'escargots et de volaille, mais le père de Joy Astrid ne sait pas qu'une autre candidate (Coline, ici) cuisine le même panier et qu'il dégustera les deux plats à l'aveugle.

21h59. Franck, lui, va cuisiner pour Pierre Augé, gagnant de la saison 5 qui est aussi son mentor et son ami. Au menu : encornets et canard. Face à lui, Joy Astrid, un peu déstabilisée parce qu'elle ne maîtrise pas franchement ces produits et qu'elle ne les aurait jamais mariés... Xavier, de son côté, accueille son mentor, le chef italien Simone Zanoni, qui lui a préparé un panier à mi-chemin entre France et Italie, à base de ris de veau, cèpes et foie gras... Face à lui pour cette épreuve, Pierre Meneau. Mais Xavier se lance dans la concoction de pâtes maison et ça ne se passe pas franchement bien. "OK, je suis dans la merde", lance-t-il. "Je n'ai jamais vu Xavier dans un pareil état", avoue le chef Sarran. Et en face, Pierre s'en sort apparemment nettement mieux... !

22h15. Pierre doit aussi cuisiner un plat pour son mentor, son père, le chef triplement étoilé Marc Meneau. Dans son panier, du turbot et de l'os à moëlle, ingrédients d'un des plats signature de son père. C'est Franck qui l'affronte sur le même panier. Enfin, Eric Robert, l'ancien maître d'apprentissage de Coline, meilleur ouvrier de France, est venu lui proposer un panier à base de sole, cèpes, potiron et noisettes. Pour cette épreuve, Coline affronte Xavier. Et il n'est pas plus à l'aise que sur son panier à lui... Du coup, le chef Sarran vient le rebooster et le réconforter.

"Rien de trop sophistiqué..."

22h26. L'épreuve est terminée et c'est le panier du mentor de Xavier qui est le premier goûté. "C'est un peu grossier", regrette Simone Zanoni au sujet des pâtes de Xavier, forcément. "Rien de trop sophistiqué", note-t-il ensuite face au plat de Pierre. Le panier de Marc Méneau opposait Pierre à Franck. Le plat de Pierre n'a pas de personnalité, les épinards et la moëlle n'ont pas été assaisonnés. Celui de Franck, lui, est "très bien cuit" et le chef trois étoiles pense qu'il s'agit de celui de son fils. Raté... Le panier d'Eric Robert, lui, a été cuisiné par Coline et Xavier. Le plat de Coline est "correct" niveau dressage et l'équilibre des goûts est précaire tandis que celui de Xavier est "un peu pauvre en termes de présentation et de garniture". Le panier du père de Joy-Astrid a été cuisiné par sa fille et Coline. La version de Joy-Astrid séduit son père tandis que celle de Coline manque un chouilla d'assaisonnement. Enfin, le panier de Pierre Augé, cuisiné par Franck, emballe son ami sauf qu'il manque... le sel ! Cuisiné par Joy Astrid, le plat manque de cohésion même s'il y a "une belle idée" au départ.

22h38. Après ce long paragraphe un peu indigeste, on passe au jugement. Pour qu'un candidat évite la dernière chance, il doit séduire son mentor sur son plat, mais aussi les autres chefs. Ainsi, Xavier a remporté son défi face à Pierre, Franck s'est imposé face à Joy-Astrid, Joy-Astrid a recueilli le vote de son mentor mais pas des autres chefs, tandis que Coline n'a obtenu le vote d'aucun mentor. Enfin, Pierre Meneau n'a pas séduit son père ni les autres chefs... Lui, Coline et Joy-Astrid partent donc en dernière chance.

"C'est un peu déstabilisant"

22h49. Pour la dernière chance, sept candidats s'affrontent sur un thème inédit : le cordon bleu. Pierre Meneau, qui se lance dans du néo-néo-clacissisme bourgeois (oui, oui !) et propose de la volaille rôtie avec une tuile de parmesan et une sauce au camembert. Kevin, lui, cuit un pavé de volaille sur lequel un espuma de fromage est glissé dans une tranche de pain de mie toastée. Sara, elle, est ravie : le chef Constant, avec qui elle a travaillé, propose justement un cordon bleu à sa carte. "J'en ai fait des milliers", lance-t-elle. Et elle décide de partir sur... du cru ! Joy Astrid aussi est emballé et opte pour un mille-feuilles. Pierre Eon, lui, se lance dans un roulé de veau au reblochon. Quant à Gabriel, il opte pour un superposé de volaille avec un tube au gorgonzola.

23h10. "En fait, c'est un croque monsieur", s'amuse Jean-François Piège au moment de découvrir le cordon bleu de Kevin. "C'est un peu bourratif", regrette Philippe Etchebest. Le plat de Pierre Meneau est "un peu déstabilisant", "il s'est un peu éloigné du visuel mais aussi du goût", selon le chef Sarran. Le mille-feuilles de Joy-Astrid est "vraiment dans le sujet" mais le choix du fromage, un Saint-Marcelin, gêne le chef Etchebest. "Il y a une surutilisation du fromage dans ce plat", confirme le chef Piège. Le tartare de Sara, lui, laisse les chefs perplexes. "Ce n'était pas la bonne idée" selon Jean-François Piège. Le plat de Pierre Eon, pour sa part, est "malin" tandis que la "compression de volaille" de Coline passe à côté du goût du cordon bleu. "Pour moi, ce n'est pas le sujet mais c'est très bon", note le chef Piège. Enfin, le cordon bleu de Gabriel brille grâce à un jus "fabuleux" !

23h18. "Pas vraiment de coup de coeur" mais Gabriel, Pierre Eon et Joy Astrid ont tout de même séduit le jury. En revanche, en raison d'une "mauvaise interprétation de ce que devait être le cordon bleu", Sara est éliminée...

Le débrief de "Top Chef" 2016, épisode 4 :
- Bonne idée que de transposer les conditions du concours de MOF pour la première épreuve. La pression a vraiment poussé les candidats à faire des erreurs énormes...
- Etonnante deuxième épreuve. Sur le principe, OK, mais on n'a pas vraiment compris quand et comment avait lieu l'épreuve, si les candidats cuisinaient les deux plats en même temps, ou successivement... Pas clair !
- En revanche, elle a vraiment réussi à déstabiliser les candidats, plus que les années précédentes, en particulier Xavier, qu'on n'avait jamais vu comme ça.
- Très sympa l'épreuve du cordon bleu, un grand classique que certains candidats n'aimaient pas franchement mais très consommé par les Français, et qui a donné plein d'idées.
- Analyse pendulaire : quatrième épisode, et on n'avait encore jamais fini aussi tard cette saison. Et dire qu'on nous promettait (encore) des épisodes de 120 minutes qui devaient finir à 23h20 au plus tard...
- Etonnante élimination de Sara, surtout parce qu'elle était tellement en confiance sur cette épreuve.

Top Chef 2016
Top Chef 2016
"Top Chef", le choc des champions 2016 : Pierre Augé gagnant face à Xavier Pincemin
"Top Chef" 2016, la finale : "Ce n'est pas la catastrophe à laquelle on s'attendait"
Coline et Xavier, finalistes de "Top Chef" 2016 : "Gabriel est parti en vrille"
"Top Chef" 2016, épisode 12 : "L'assiette n'existe pas, il n'y a rien"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2016
Sur le même thème
l'info en continu
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
Presse
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Programme TV
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Justice
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Audiences
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Radio
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
"Pékin Express" : Un violent accident de la route pendant le tournage cause le décès d'un automobiliste
TV
"Pékin Express" : Un violent accident de la route pendant le tournage cause le...
Vidéos Puremedias