"Un homme ordinaire" : Que vaut la mini-série de M6 inspirée de l'affaire Dupont de Ligonnès ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Un homme ordinaire" : Que vaut la mini-série de M6 inspirée de l'affaire Dupont de Ligonnès ?
Arnaud Ducret dans "Un homme ordinaire"
Arnaud Ducret dans "Un homme ordinaire" © Fabrice LANG / CAPA DRAMA / M6
La fiction portée par Arnaud Ducret et Emilie Dequenne débute ce soir sur M6.

Un homme ordinaire apparemment capable du pire. Ce soir, M6 diffusera les deux premiers épisodes de "Un homme ordinaire", mini-série produite par Capa Drama avec Arnaud Ducret dans le rôle principal, celui d'un père de famille soupçonné d'avoir tué sa femme ainsi que ses quatre enfants. Même si le lieu de l'action et les noms ont été modifiés, la série s'inspire directement de l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès et entend, en quatre épisodes, objectif ambitieux, livrer enfin une explication à la question que tous les Français se posent depuis que l'affaire a éclaté en avril 2011 : qu'est devenu le père de famille ?

À lire aussi
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet et un déménageur sur M6
TV
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet...

Pour créer une tension dramatique supplémentaire, la scénariste Anne Badel a imaginé le personnage d'Anna-Rose, une professionnelle du net et hackeuse à ses heures perdues, interprétée par Emilie Dequenne. Une figure de hackeur qui a réellement existé mais qui était en réalité un homme ayant fait fuiter sur internet avec l'aide d'un policier des éléments confidentiels du dossier dans le but de faire avancer l'enquête. Dans "Un homme ordinaire", c'est donc Anna-Rose qui mène cette investigation parallèle.

Une fiction très documentée...

Première bonne surprise : l'équipe de Capa Drama s'est documentée pour restituer au mieux les faits à l'écran et ça se voit. Des détails qui font tout le sel de ce dossier, comme la serpillère mouillée retrouvée dans l'appartement ou le ciment encore frais au moment de la découverte des corps, n'ont pas été oubliés. De même, la personnalité trouble de Xavier Dupont de Ligonnès, ici renommé Christophe de Salin - homme tout puissant au sein du clan familial, mais looser dans le cadre professionnel - est bien restituée. Le premier épisode pose ainsi les bases d'une fiction prometteuse.

Las, la promesse de départ se délite épisode après épisode puisque l'intrigue semble vouloir se focaliser davantage sur Anna-Rose. Si Arnaud Ducret est crédible dans la peau du héros, l'interprétation des autres comédiens est inégale. Certains scènes manquent de crédibilité comme celles, nombreuses, montrant Anna-Rose piratant avec une facilité déconcertante les sites les plus sécurisés. Certains ressorts dramatiques manquent également d'intérêt comme la petite guerre d'ego entre les enquêteurs ou le fait que la hackeuse n'ait jamais vraiment fait le deuil de son père, grand reporter, mort en reportage alors qu'elle n'avait que 3 ans. De là à croire qu'elle cherche un père de substitution en la personne de Christophe de Salin, il n'y a qu'un pas...

... mais un dénouement qui ne convainc pas

L'épisode final prend une direction inattendue, pour ne pas dire risquée, qui est malheureusement trop capillotractée pour convaincre. On en viendrait presque à regretter la précédente hypothèse formulée par le docu-fiction de M6 diffusé fin 2018, "Dans la tête du suspect", qui stipulait que le père de famille avait mis fin à ses jours, enfermé sous une pierre tombale... On ressort donc un peu décontenancé du visionnage des quatre épisodes d'"Un homme ordinaire", qui n'est ni une réussite totale, ni un fiasco, mais qui a pour principal défaut de laisser le téléspectateur dans un flou artistique.

Sur le même thème
l'info en continu
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald Darmanin
Audiences
Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald...
"Affaire conclue" : Une vendeuse interdite de salle des ventes
TV
"Affaire conclue" : Une vendeuse interdite de salle des ventes
"J'espère que vous allez bien vous faire chier !" : Econduite, une prétendante de "L'amour est dans le pré" enrage
TV
"J'espère que vous allez bien vous faire chier !" : Econduite, une prétendante de...
Convalescent, Michel Drucker sort du silence sur RTL : "J'ai eu quelques doutes sur la fin de ma carrière"
Radio
Convalescent, Michel Drucker sort du silence sur RTL : "J'ai eu quelques doutes...
Audiences access 20h : "Quotidien" large leader talks, "Plus belle la vie" au plus haut, "28 minutes" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" large leader talks, "Plus belle la vie" au plus...
Vidéos Puremedias