"Un jour, un générique" : "Le Château des Oliviers"

Partager l'article
Vous lisez:
"Un jour, un générique" : "Le Château des Oliviers"
Générique du "Château des Oliviers" © DR
Chaque jour, pendant tout l'été, puremedias.com vous propose de redécouvrir le générique d'un programme culte.

Pendant tout l'été, puremedias.com vous propose de redécouvrir chaque jour le générique d'un programme culte du petit écran. Jeu quotidien, divertissement, série étrangère ou saga de l'été, ils ont parfois marqué des générations entières ! Et ce samedi, alors que Jacques Perrin souffle ses 77 bougies, retour sur une saga d'été marquante des années 90 : "Le Château des Oliviers". Dans cette mini-série en huit épisodes signée Frédérique Hébrard, le comédien partageait l'affiche avec Brigitte Fossey, qui incarnait Estelle Laborie, l'héroïne. Diffusée durant l'été 1993 sur France 2, il s'agissait de la première saga estivale de la chaîne du service public qui, avec 9 millions de téléspectateurs en moyenne, se payait même le luxe à l'époque de tenir la dragée haute à la saga diffusée au même moment sur TF1, "Les grandes marées".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...

Du château des Oliviers à "Cigaleland"

Le titre de la saga de France 2 devait son nom à la demeure appartenant depuis des décennies à la famille d'Estelle Laborie. Cette antiquaire parisienne de retour sur ses terres de Chateauneuf-du-Pape comme chaque été, était décidée à s'y établir définitivement. Mais c'était sans compter sur la détermination de l'impitoyable Pierre Séverin, un entrepreneur campé par Jacques Perrin, décidé à raser le château pour en faire un vaste complexe immobilier nommé "Cigaleland" qui, s'il voyait le jour, noierait son domaine sous les eaux d'un lac artificiel. La découverte sur place d'un site archéologique et le soutien de l'archéologue Raphaël Fauconnier (Georges Corraface) allaient permettre à cette mère de famille de résister. L'héroïne finissait même par découvrir que Pierre n'était autre que le fils du régisseur du château, mort dans des circonstances mystérieuses.

Le cast, très fourni, voyait également la présence d'Eva Darlan, Dora Doll ou Louis Velle, époux de Frédérique Hébrard. A noter que le générique de fin, lui aussi resté dans la mémoire des téléspectateurs, était interprété par Fabienne Thibeault. Succès critique et public, "Le Château des Oliviers" a obtenu fin 1993, deux 7 d'Or, celui de la meilleure série télé et celui de la meilleure actrice pour Brigitte Fossey. En 2013, Frédérique Hébrard a co-signé une suite en librairies avec ses enfants, intitulée "Le Château des Oliviers, 20 ans après". L'adaptation télé envisagée n'a pour l'heure pas encore vu le jour. puremedias.com vous propose de revoir le générique du "Château des Oliviers".

Le château des Oliviers
Le château des Oliviers
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras



Spontex

Tu tombes dans tous les pièges.



Yvonne Pras

Ah les feuilletons tirés des livres de Frédérique Hébrard : "La Demoiselle d'Avignon", "Le mari de l'Ambassadeur", "Le Château des Oliviers" donc, et "Le Grand Bâtre", le dernier en date en 1997, celui que j'ai le moins aimé et qui a le moins bien marché! Avec à chaque fois, l'excellent Louis Velle(accessoirement le mari de Frédérique Hébrard) dans la distribution! F.H et L.V respectivement, 93 et 92 ans et qui fêteront le 6 septembre, leur 70 ans de mariage!!!



Yvonne Pras

Ah voilà, quelque chose qui devrait plaire à Spontex! Quelqu'un devrait lui offrir les DVD, s'ils existent !



Yvonne Pras

Même pas! On peut faire un programme attractif sans qu'une nana se déshabille toutes les 18 secondes, vous savez! Il suffit juste d'avoir une intrigue qui tient la route!



tikeum75

T’es de la Chine populaire ?



tikeum75

Quand j’étais môme j’adorais Samedi est à vous, je sais pas si c’est la suite de la Une est à vous, avec Golay et après Fabre Garcimore et Pierre Douglas. Je me souviens d’un dessin animé Prince Saphir, je n’ai jamais su si c’était un garçon ou une fille. Perplexité totale. Comme pour un homard

Bibifree

NON pas du tout à poil !



Boby815

Comme il faut se le rappeler, n'oubliez pas que c'était une époque où les seuls écrans qui existaient étaient ceux de la télévision. Pour voir des images animées il n'y avait que 4 à 5 choix possibles pour le public. Pas d'ecran de PC, pas de smartphone, pas d'internet, etc... Replacez-vous bien dans le contexte de cette époque : il n'existait aucun autre écran ou source possible pour voir des images animées. Imagine toi etre chez toi le soir sans internet, sans PC, sans smartphone avec une TV qui ne te propose que 4 ou 5 chaines. Tout le monde n'avait que 4 ou 5 options possibles et pas des centaines ou des milliers d'autres sources possibles comme aujourd'hui.



Bibifree

;-) ça fait sourire au moins....



Gaillac1

Quand la télé savait faire de vraies sagas d'été qui permettaient aux téléspectateurs d'avoir du beau spectacle durant les 8 semaines de juillet et août. Je pense également aux coeurs brûlés un an plus tôt avec Mireille Darc ! Et ça marchait !
Aujourd'hui, les seules choses qu'ils savent faire, c'est des pseudos séries avec Laetitia Milot ! Quelle blague !



Arnaud

Coco girl, touli, touli, touli, toutchitha

Vanessa Ritchi

Concept novateur !LA UNE EST A VOUS avec Bernard Montiel avec des séries toute l'après midi et peu de pubs ...



Saguilar

Bonne saga de l'été



La Sardine

Cocoboy !



tikeum75

« Salut les Homards » c’est prévu pour quand ?



Spontex

9 millons....!
Non, mais c'est quoi ce score ?

La Sardine

Excellent. On on reconnait un peu la patte de la production Hamster dans ce générique visuellement ultra mais alors ultra classique. Tout le succès tient dans l'intrigue. Eva Darlan a marqué le programme autant que Brigitte Fossey et surtout le savoureux Jacques Perrrin.

Je garde en mémoire les dernières images de la série avec un Pierre Séverin qui s'efface de l'écran. Étonnant.

Je ne sais pas si une suite est pertinente mais un retour à des intrigues estival de ce calibre pourrait bien l'être.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Programme TV
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator"...
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur NRJ 12
Programme TV
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur...
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
Séries
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
Vidéos Puremedias