"Un jour, un générique" : "Le grand échiquier"

Partager l'article
Vous lisez:
"Un jour, un générique" : "Le grand échiquier"
"Le Grand échiquier" © INA
Chaque jour, pendant tout l'été, puremedias.com vous propose de redécouvrir le générique d'un programme culte.

Pendant tout l'été, puremedias.com vous propose de redécouvrir chaque jour le générique d'un programme culte du petit écran. Jeu quotidien, divertissement, série étrangère ou saga de l'été, ils ont parfois marqué des générations entières ! Après "Le Bigdil" hier, place à un programme culturel emblématique du service public : "Le Grand Échiquier" de Jacques Chancel.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Monument de la télévision française, de la génération d'"Apostrophes" de Bernard Pivot, "Le Grand Échiquier" a été diffusé de 1972 à 1974 sur la deuxième chaîne de l'ORTF puis de 1972 à 1989 sur Antenne 2, pesant un total de plus de 500 heures d'antenne. Co-créée (avec André Flédérick et Jean-Pierre Renard) et animée par Jacques Chancel, l'émission était un grand rendez-vous mensuel de première partie de soirée mêlant variété populaire et culture exigeante. "Le Grand Échiquier" avait permis à Jacques Chancel d'accéder à une immense popularité. "'Le Grand Échiquier' recevait tout le monde : il y avait des chanteurs, des sportifs, de la danse... Et il faisait jeu égal, en termes d'audiences, avec un match de football" avait rappelé Martine Chancel, sa veuve, sur Europe 1 en 2014.

"Le Grand Échiquier" d'Anne-Sophie Lapix à Paris ce soir

"C'est une émission différente parce que nous prenons tous les risques. Tous les risques du direct" avait expliqué Jacques Chancel sur la deuxième chaîne lors du premier numéro du "Grand Échiquier" en 1972. En plus de quinze ans, le journaliste a reçu toutes les plus grandes vedettes, confirmées ou en devenir, de Lino Ventura à Georges Brassens en passant par Isabelle Adjani, Luciano Pavarotti ou encore Barbara Hendricks. Certains ont offert au créateur de "Radioscopie" et "Ligne de mire" certaines séquences parmi les plus célèbres du petit écran, dont celle où l'on voit Michel Serrault danser en tutu, ou précieuses, comme lorsque le très rare Léo Ferré avait accepté de se confier.

Cette saison, France Télévisions a ressuscité la mythique émission de Jacques Chancel, disparu en 2014. Et c'est Anne-Sophie Lapix qui lui a succédé dans une nouvelle mouture produite par Troisième Œil Production ("C à vous"). Ce soir, le troisième numéro du nouveau "Grand Échiquier" sera diffusé sur France 2. Après Lille et Lyon, c'est à Paris que l'auto-proclamée "plus grande salle de spectacle de France" a posé sa valise. puremedias.com vous propose de replonger en 1972 et de revoir le tout premier générique du "Grand Échiquier", nommé ainsi car Jacques Chancel voulait symboliquement "pousser des pions", sur une musique extraite des Carmina Burana de Carl Orff.

Crédit vidéo : INA.

À voir aussi dans la collection d'été "Un jour, un générique" :

Un jour, un générique : "Le Bigdil"

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
mozart

Par pitié changer de présentateur .. je pensais passer une bonne soirée ...j'ai tenu 10 minutes tellement Lapick est INSUPPORTABLE ! ridicule en voulant diriger l'orchestre sans battre la mesure mais en gesticulant de façon grotesque .. justement pour le départ de la 5è il n'y a qu'un seul geste à faire !!! inculte .. elle ne connait rien en musique pianistique sinon elle ne parlerait du concerto gavage de Rachmaninov de la sorte ! choisit mal ses invités il fallait faire venir yuja wang LA pianiste du moment .. et que vient faire un chanteur sans voix ... bref il aurait mieux valu Marianne James cultivé,musicienne et drôle naturellement alors que Lapix en fait des tonnes et est agaçante imbuvable !



karima

France Télé ne fait que ressortir des vieilles émissions pour survivre



eviradnus

pourquoi ce titre?



La Sardine

Vraiment pas du meilleur goût... Même pour l"époque. Le contenu était bien meilleur que le contenant.



Jules

Ca ressemble aux Shadoks.



tikeum75

C'est de la Nadine Kouscousse ! Je m'en rappelais pas :)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 5 au 11 octobre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 5 au 11 octobre 2019
France Télévisions : Les programmes du soir désormais disponibles dès le matin sur le numérique
TV
France Télévisions : Les programmes du soir désormais disponibles dès le matin sur...
"Connexion intime" : France 2 propose une soirée continue sur la pornographie chez les jeunes le 9 octobre
Programme TV
"Connexion intime" : France 2 propose une soirée continue sur la pornographie chez...
"Alexandra Ehle" de retour le 8 octobre sur France 3
Programme TV
"Alexandra Ehle" de retour le 8 octobre sur France 3
"Objectif 10 ans de moins" : M6 lance son nouveau programme de coaching avec Cristina Cordula le 8 octobre
Programme TV
"Objectif 10 ans de moins" : M6 lance son nouveau programme de coaching avec...
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer le 7 octobre sur TF1
Programme TV
"Le premier oublié" : M. Pokora et Muriel Robin héros d'un téléfilm sur Alzheimer...
Vidéos Puremedias