"Vous pensez faire peur à qui avec vos menaces ?" : Trois jours après la suspension de Guillaume Meurice, un humoriste claque la porte de France Inter en direct dans l'émission de Charline Vanhoenacker

Partager l'article
Vous lisez:
"Vous pensez faire peur à qui avec vos menaces ?" : Trois jours après la suspension de Guillaume Meurice, un humoriste claque la porte de France Inter en direct dans l'émission de Charline Vanhoenacker
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
La dernière chronique de Djamil Le Schlag sur France Inter.
Djamil Le Schlag a annoncé son départ de la station publique dans "Le grand dimanche soir" de ce 5 mai 2024.

Charline Vanhoenacker et les humoristes du "Grand dimanche soir" défient leur direction. Trois jours après l'annonce de la suspension d'antenne de son comparse Guillaume Meurice – par l'humoriste en personne – la comique belge a multiplié les piques – sans les nommer – à l'égard des directrices de Radio France et France Inter, Sibyle Veil et Adèle Van Reeth. Dédiée à "la liberté d'expression", l'émission a aussi été marquée par l'annonce de départ fracassante de l'un des humoristes phares de la station.

À LIRE AUSSI : France Inter : Guillaume Meurice annonce être "suspendu d'antenne" et "convoqué en vue d'une éventuelle sanction disciplinaire"

À lire aussi
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier 2025
Radio
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier...
"Il faut qu'ils disent qu'ils sont contre les extrêmes ou bien ils se taisent" : Cyril Hanouna attaque Corinne Masiero et Malik Bentalha après leurs propos contre le RN
Radio
"Il faut qu'ils disent qu'ils sont contre les extrêmes ou bien ils se taisent" :...
Législatives 2024 : RTL bouleverse (encore) sa grille dès lundi
Radio
Législatives 2024 : RTL bouleverse (encore) sa grille dès lundi
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de "traiter avec mesure et honnêteté l'actualité électorale"
Radio
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de...

"C'était ma dernière chronique"

Le climat général a en effet poussé Djamil Le Schlag à la démission. L'humoriste a répété les propos de Guillaume Meurice sur Benjamin Netanyahu, sous les applaudissements du public, et annoncé qu'il quittait France Inter trois ans après son arrivée sur le service public. "Perso, je vois pas ce qui est choquant à comparer Netanyahu à une sorte de nazi sans prépuce", a-t-il déclaré sous les applaudissements.

"Je reviens sur la direction de France Inter. Vous pensez faire peur à qui avec vos menaces de mise à pied ? Perso, je suis un arabe en France, j'ai toujours été menacé de me faire virer. (...) Je vais faire une Lionel Jospin 2002. J'en tire les conclusions en me retirant du service public après l'émission, c'était ma dernière chronique. (...) Dans cette station, je ne me sens plus dans mon 'safe space'". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

À LIRE AUSSI : Charline Vanhoenacker, Waly Dia, Alex Vizorek... : Des humoristes apportent leur soutien à Guillaume Meurice après l'annonce de sa suspension d'antenne

L'absence de Guillaume Meurice a, par ailleurs, été contournée par Aymeric Lompret, qui a diffusé pendant une chronique des extraits de micro-trottoir humoristique de l'humoriste. "On a les sons du reportage de Guillaume. (...) On a décidé, nous, et j'ai validé parce que j'ai de l'autorité – vous l'avez vu –, de confier ces sons à Aymeric pour qu'il en fasse un peu de comique d'investigation", a justifié Charline Vanhoenacker. Dans un autre registre, Aymeric Lompret, encore lui, s'est amusé à expliquer une blague à la direction de France Inter.

"Si c'est à nous que l'on met le blues, là ça se complique"

"Notre mission à la radio est de vous faire oublier le blues du dimanche soir. Mais si c'est à nous que l'on met le blues, là ça se complique. Guillaume étant mis à pied par Radio France, on va devoir faire sans lui", a d'entrée de jeu donné le ton Charline Vanhoenacker, dont l'émission de satire politique avait été reléguée le dimanche en début de saison dernière. "Radio France l'a envoyé deux semaines en internat pour le remettre dans le droit chemin. Il est convoqué le 16 mai pour faute grave", a rappelé ensuite la comique à son auditoire.

À LIRE AUSSI : "C'est l'histoire d'un mec... qui fait des blagues en 2023" : Guillaume Meurice auditionné par la police judiciaire de Paris après sa blague sur Benyamin Netanyahu

Guillaume Meurice a en effet été suspendu le jeudi 2 mai dernier dans l'attente d'une éventuelle sanction pouvant aller jusqu'au licenciement, quatre jours après avoir réitéré ses propos sur Benjamin Netanyahu tenus fin octobre, comparant le dirigeant israélien à une "sorte de nazi mais sans prépuce". Une plainte pénale avait été déposée contre lui à la suite de ces propos, l'accusant d'antisémitisme, mais elle a été classée sans suite.

"Certains d'entre vous se demandent pourquoi on n'est pas en grève. On est des spécialistes de la grève, on les a toutes faites depuis dix ans et on connaît les règles : préavis de cinq jours à Radio France. Vous voudriez pas qu'en plus on se mette hors-la-loi ?", a ajouté Charline Vanhoenacker. "Comme l'extrême droite a décidé de nous faire taire ce soir, on ne va tout de même pas leur laisser ce plaisir", a poursuivi l'animatrice, réservant plusieurs piques au groupe public. "À force de passer plus de temps aux RH et à la PJ (police judiciaire) qu'à écrire des blagues, on va finir par donner raison aux gens qui disent que l'argent public est mal dépensé", a-t-elle encore déroulé.

France Inter
France Inter
"C'était vraiment ma dernière chronique" : Après Aymeric Lompret, une autre humoriste quitte France Inter au bord des larmes, en soutien à Guillaume Meurice
"Votre question est bête, dingue et outrancière" : Échange électrique entre Marion Maréchal et Sonia Devillers sur France Inter
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le verdict de sa procédure disciplinaire, il ne reviendra pas sur France Inter "jusqu'à nouvel ordre"
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Charline Vanhoenacker
  • Frédéric Mitterrand
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
  • Jérôme Garcin
l'info en continu
"Comment expliquer un fou rire ?" : Denise Fabre se confie sur le jour où elle a été suspendue d'antenne
TV
"Comment expliquer un fou rire ?" : Denise Fabre se confie sur le jour où elle a...
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier 2025
Radio
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier...
"Baissez d'un ton, s'il vous plaît" : Vifs échanges entre Jean-Luc Mélenchon et Natacha Polony dans "C l'hebdo"
TV
"Baissez d'un ton, s'il vous plaît" : Vifs échanges entre Jean-Luc Mélenchon et...
Audiences samedi : Quel score pour "C l'hebdo" avec Jean-Luc Mélenchon sur France 5 ?
TV
Audiences samedi : Quel score pour "C l'hebdo" avec Jean-Luc Mélenchon sur France...
Audiences : Combien de téléspectateurs devant la finale de "Mask Singer" sur TF1 ?
TV
Audiences : Combien de téléspectateurs devant la finale de "Mask Singer" sur TF1 ?
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la saison 6 du divertissement de TF1 ?
TV
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la...