"Une méta-comédie féministe fun et folle" : Que pense la presse du film "Barbie" ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Une méta-comédie féministe fun et folle" : Que pense la presse du film "Barbie" ?
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Bande-annonce du film "Barbie" © Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved
Le long-métrage de Greta Gerwig, porté par Margot Robbie et Ryan Gosling, est sorti hier en salles françaises.

C'est un film sensation qui fait parler sur les réseaux sociaux. Ce mercredi 19 juillet, le long-métrage "Barbie", réalisé par Greta Gerwig et porté par Margot Robbie et Ryan Gosling, est sorti en salles françaises. Sur internet, la comédie fait énormément couler d'encre et divise les spectateurs. Alors, que pense la presse tricolore de ce film qui semble vouloir dépasser le cadre de la simple poupée Barbie ?

À lire aussi
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique pourquoi l'agence ne qualifie pas le Hamas de terroriste
Presse
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique...
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe Tortora (CMA CGM) justifie la mise à pied du directeur de la rédaction de "La Provence"
Presse
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe...
"La Provence" : Rodolphe Saadé rétropédale, le directeur de la rédaction réintégré après la Une jugée "ambiguë" sur Emmanuel Macron
Presse
"La Provence" : Rodolphe Saadé rétropédale, le directeur de la rédaction réintégré...
"On a fait un Marianne beaucoup plus ramassé" : Natacha Polony défend la nouvelle formule de son journal dans "Quotidien"
Presse
"On a fait un Marianne beaucoup plus ramassé" : Natacha Polony défend la nouvelle...

"Un objet pop sublimé par ses acteurs"

Pour "Public", ce film "bourré d'humour et de références" rappelle "le meilleur des comédies girly comme 'Clueless' et 'La Revanche d'une blonde'". "Le film 'Barbie', ce sont des décors et des costumes sublimes qui donnent l'impression de voir l'univers de la poupée mannequin en grandeur nature. Ce sont aussi des numéros musicaux spectaculaires dignes des grosses productions des années 1950 dont la réalisatrice se revendique", a apprécié "20 minutes". Une "méta-comédie féministe folle et fun", a lâché simplement les "Dernières Nouvelles d'Alsace".

"Ecran Large", magazine spécialisé dans le cinéma, a également fait part de son appréciation du long-métrage : "Derrière la fable féministe et l'auto-critique bien huilée de la marque, Greta Gerwig parvient à faire gripper la machine et embrasse les contradictions de cet étrange projet. Barbie interroge un progressisme parasité par sa récupération libérale et consumériste, sans pour autant baisser les bras. Un objet pop plus complexe qu'il n'y paraît, sublimé par ses acteurs".

"Ce n'est pas parce que c'est rose que c'est idiot"

De son côté, "L'humanité" se demande si le long-métrage peut "à la fois être une publicité à peine déguisée pour vendre des jouets" et "une comédie féministe inspirante" : "Oui, répond le dernier long-métrage de Greta Gerwif, oeuvre bariolée à la fois sincère et cynique, comme un condensé de l'époque". "Un film délicieusement barré où les répliques cinglantes cohabitent avec des réflexions plus sérieuses sur le féminisme, le patriarcat et l'estime de soi", a ajouté LCI.

Pour "Le Parisien", la première réussite du film "est à mettre au crédit de la magnifique reconstitution du monde de Barbie" : "Tout ce que l'on a pu voir dans les jouets Mattel s'y anime grandeur nature et on en prend plein les yeux". Même son de cloche pour "Le Point" : "Ce n'est pas parce que c'est rose que c'est idiot. La preuve avec le film de Greta Gerwig qui est aussi l'histoire du 'cogito ergo sum' de Descartes".

"Ce film n'a rien compris au féminisme"

Mais toute la profession n'a pas autant aimé cette production. "Plutôt que d'enfoncer le clou du burlesque, la seconde partie du film perd d'un coup sa vitalité, s'enlisant peu à peu dans un propos beaucoup plus attendu", a écrit "Paris Match". "Si ce film se fait fort de porter à l'écran des vérités générales sur la condition de vie des femmes, chaussé de ses gros sabots idéologiques, il n'a rien compris au féminisme. Il met plutôt le spectateur en face d'un amas de théories mal digérées qui caricature l'homme aussi bien que la femme", a critiqué "Marianne".

l'info en continu
"Je me sens mieux dans mes baskets" : Aurélie Casse revient sur son choix d'avoir quitté "C à Vous"
TV
"Je me sens mieux dans mes baskets" : Aurélie Casse revient sur son choix d'avoir...
"Je ne suis pas convaincu d'y avoir ma place" : Un célèbre artiste donne son avis sur le jury de "The Voice"
TV
"Je ne suis pas convaincu d'y avoir ma place" : Un célèbre artiste donne son avis...
"Replonger dans l'histoire de 'Mask Singer'" : TF1 a tourné une "émission spéciale" du divertissement pour les cinq ans du programme
TV
"Replonger dans l'histoire de 'Mask Singer'" : TF1 a tourné une "émission...
"J'aurais décalé" : Black M s'explique pour éteindre les accusations de triche dans "Danse avec les stars"
TV
"J'aurais décalé" : Black M s'explique pour éteindre les accusations de triche...
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry Ardisson
Politique
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry...
"Je ne me sens pas jugée au même titre que mes concurrents" : En direct sur TF1, Keiona règle ses comptes avec le jury de "Danse avec les stars"
TV
"Je ne me sens pas jugée au même titre que mes concurrents" : En direct sur TF1,...