"Une opération de fin de banquet" : Pascal Praud dézingue la danse des politiques anti-Macron dans "L'heure des pros"

Partager l'article
Vous lisez:
"Une opération de fin de banquet" : Pascal Praud dézingue la danse des politiques anti-Macron dans "L'heure des pros"
Pascal Praud dézingue la danse des parlementaires contre Emmanuel Macron. © CNews
Le présentateur de CNews a fortement critiqué ce matin le flash-mob des opposantes politiques au président de la République.

Il est affligé. Ce matin, en introduction de "L'heure des pros" sur CNews, Pascal Praud a dézingué la danse des opposantes politiques à Emmanuel Macron. Plusieurs élues de gauche, dont la sénatrice EE-LV Esther Benbassa, la députée européenne LFI Manon Aubry et la parlementaire Clémentine Autain, se sont réunies devant l'Assemblée nationale pour un flash-mob durant lequel elles ont dansé sur une parodie de "A cause des garçons", rebaptisée "A cause de Macron".

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Même Ségolène Royal devenait un modèle d'élégance et d'intelligence"

"Pauvre Alain Chamfort ! Il avait écrit une jolie chanson, comme souvent. La voici détournée depuis plusieurs semaines par les opposants à la macronie. 'A cause des garçons' est devenue 'A cause de Macron'. Mais s'il n'y avait que ça, il faut aussi s'infliger une chorégraphie approximative, dansée par celles ou ceux que le sens du ridicule épargne", a débuté Pascal Praud. Et d'ajouter : "Et pour couronner le tout, des élus de la République se prêtent à cette opération de fin de banquet, oubliant crédibilité et dignité."

Après avoir cité le nom des femmes politiques présentes lors de ce flash-mob, le présentateur de CNews a poursuivi : "Elles étaient devant l'Assemblée nationale pour lutter à leur manière contre la réforme des retraites. J'ai pensé au monde d'hier. J'ai pensé à Philippe Seguin, François Mitterrand, Michel Rocard, Simone Veil, Marie-France Garaud. Même Ségolène Royal devenait à mes yeux un modèle d'élégance et d'intelligence au regard de cette indigence qui s'étalait sous nos regards". "Nous sommes en 2020, pour le meilleur et pour le pire. Je suis effondré. Vraiment, je suis effondré de ce monde. Chaque jour, on monte d'un cran", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Denis et Julie, gagnants de "Pékin Express" : "Nous avons eu très peur de passer encore une fois à côté"
TV
Denis et Julie, gagnants de "Pékin Express" : "Nous avons eu très peur de passer...
"Nos terres inconnues" : Raphaël de Casabianca emmène Nicole Ferroni ce soir sur France 2
Programme TV
"Nos terres inconnues" : Raphaël de Casabianca emmène Nicole Ferroni ce soir sur...
Cinémas fermés : "Forte" avec Melha Bedia et Valérie Lemercier sortira sur Amazon Prime Video le 15 avril
Cinéma
Cinémas fermés : "Forte" avec Melha Bedia et Valérie Lemercier sortira sur Amazon...
Coronavirus : Le tournage de la série "All Rise" reprend pour un épisode spécial pandémie
Séries
Coronavirus : Le tournage de la série "All Rise" reprend pour un épisode spécial...
"Le bureau des légendes" : "Le Figaro" au coeur de l'intrigue de la saison 5
Séries
"Le bureau des légendes" : "Le Figaro" au coeur de l'intrigue de la saison 5
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
Confinement
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
Vidéos Puremedias