"Viens parler !" : Jean-Jacques Bourdin apostrophe Alexandre Benalla sur RMC

Partager l'article
Vous lisez:
"Viens parler !" : Jean-Jacques Bourdin apostrophe Alexandre Benalla sur RMC
Jean-Jacques Bourdin interpelle Alexandre Benalla à l'antenne de RMC. © RMC Découverte
Le présentateur de la matinale a appelé l'ex-collaborateur de l'Elysée à venir s'expliquer dans son studio.

Jean-Jacques Bourdin veut un face-à-face. Hier, "Médiapart" a révélé sur son site des enregistrements exclusifs d'Alexandre Benalla, ancien collaborateur de l'Elysée, et de Vincent Crase, ex-responsable de la sécurité du parti LREM, tous deux mis en examen dans l'affaire des violences du 1er mai. Dans ses échanges, Alexandre Benalla revendique à plusieurs reprises, textos à l'appui de ses dires, maintenir des liens importants avec Emmanuel Macron et ses proches, pendant plusieurs mois après sa mise en examen.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Mais qu'il vienne ici !"

Ce matin, dans la matinale de RMC, Jean-Jacques Bourdin est revenu avec ses deux éditorialistes, Laurent Neumann et Eric Brunet, sur les enregistrements révélés par le site d'information d'Edwy Plenel. Selon Laurent Neumann, les liens entre Alexandre Benalla ont été "totalement rompus", avant qu'Eric Brunet ne précise que "c'est lui qui n'a cessé de montrer que les liens n'étaient pas rompus".

"Alors qu'il les produise, monsieur Benalla, les fameux SMS. Je ne les vois pas. Il dit beaucoup de choses mais il n'apporte aucune preuve !", a lancé Jean-Jacques Bourdin, avant d'être coupé par Eric Brunet : "C'est le principe du mytho. 'Ne vous en faites pas. Je suis toujours en lien avec le château. J'ai eu un petit SMS de Macron'". Le matinalier a alors apostrophé l'ex-collaborateur du président : "Mais qu'il vienne ici ! Moi, je l'appelle Benalla ! Viens ! Je le tutoie parce que... Viens parler ! Viens nous dire ! Viens apporter les preuves ! Là, sur le tapis. Et on verra bien". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
TV
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses partenariats avec les médias
Internet
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses...
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
Programme TV
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
Programme TV
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid M'barki le 18 octobre sur RMC Story
Programme TV
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid...
Vidéos Puremedias