"Votre question est bête, dingue et outrancière" : Échange électrique entre Marion Maréchal et Sonia Devillers sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"Votre question est bête, dingue et outrancière" : Échange électrique entre Marion Maréchal et Sonia Devillers sur France Inter
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Échange électrique entre Marion Maréchal et Sonia Devillers sur France Inter. © France Inter
La tête de liste Reconquête ! aux élections européennes 2024 était "L'invitée du 7h50" de France Inter ce mardi 28 mai 2024.

Une question met le feu aux poudres. Invitée du "7h50" de France Inter ce mardi 28 mai 2024, Marion Maréchal, tête de liste Reconquête ! aux élections européennes du 9 juin prochain, a été interrogée par Sonia Devillers sur sa vision de la famille. "Quelle différence y a-t-il entre la défense de la famille que vous proposez, vous, et celle que proposait le maréchal Pétain ?", a demandé la journaliste à son interlocutrice, furieuse.

À LIRE AUSSI : Audiences matinales radio : Sonia Devillers booste l'ancienne case de Léa Salamé, RMC et Europe 1 au coude-à-coude

À lire aussi
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le Territoire de Belfort
Politique
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le...
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel public en cas de victoire du RN aux législatives
Politique
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel...
"Jamais je n'aurais donné mon autorisation" : "Scandalisé", Calogero s'insurge contre l'utilisation de l'une de ses chansons lors d'un meeting du Rassemblement National, diffusé par BFMTV
Politique
"Jamais je n'aurais donné mon autorisation" : "Scandalisé", Calogero s'insurge...

"Je me rappelle pourquoi j'ai envie de privatiser l'audiovisuel public"

"Qu'est-ce que c'est que cette question ?", s'est étonnée Marion Maréchal. "Quand j'entends cette question, je me rappelle pourquoi j'ai envie de privatiser l'audiovisuel public et faire faire 4 milliards d'euros d'économies aux Français. Cette question est tellement dingue que je n'y répondrai même pas. Elle est bête, elle est dingue, elle est outrancière", a estimé l'ancienne députée du Vaucluse.

À LIRE AUSSI : "Démagogique, inefficace et dangereux" : Léa Salamé, Nicolas Demorand, Nagui et 1.100 salariés de Radio France rejettent le projet de fusion de l'audiovisuel public

"Non, elle n'est ni dingue, ni bête, ni outrancière", a répliqué Sonia Devillers, qui estimait sa question légitime eu égard au discours porté par Reconquête !. "Vous proposez une défense de la famille française, de la famille chrétienne", a explicité la journaliste, interrompue par son interlocutrice. "Excusez-moi, c'est mal de défendre la paternité, la maternité, la dignité des femmes ?", a fait mine de s'étonner Marion Maréchal. "Vous faites un parallèle avec Pétain. Mais n'importe quoi !"

"Est-ce que la société a évolué depuis cette époque là ou pas ?", a posé la question autrement Sonia Devillers. "Les enfants sont toujours faits par des hommes et des femmes. Je suis désolée, c'est peut-être fasciste pour vous. C'est insupportable. La nature est fasciste, c'est terrible", a ironisé l'invitée politique face à l'intervieweuse qui a rappelé que "quand on écoute le Maréchal Pétain, la famille française, c'est la cellule de base de la France, c'est tout". "Je crois qu'Hitler aimait la confiture de fraise. Vous aimez la confiture de fraise, vous êtes un peu Hitlérienne, non ?", a conclu cet échange par l'absurde Marion Maréchal.

Six associations de défense des droits LGBT+ ont déposé plainte contre Marion Maréchal

Cet échange très tendu trouve son origine dans la réaction de Marion Maréchal à la remise, samedi 25 mai 2024, du prix d'interprétation féminine du Festival de Cannes aux quatre actrices (Selena Gomez, Zoe Saldana, Adriana Paz et Karla Sofía Gascón), parmi lesquelles une trans, du film "Emilia Perez" de Jacques Audiard. "C'est donc un homme qui reçoit à Cannes le prix d'interprétation... féminine. Le progrès pour la gauche, c'est l'effacement des femmes et des mères", avait posté, le 26 mai 2024, sur X (anciennement Twitter) l'alliée d'Éric Zemmour.

À LIRE AUSSI : "Donc vous dites 'je suis transphobe' ?" : Jean-Baptiste Marteau cash face à Marion Maréchal dans "Télématin" sur France 2

Depuis ses propos sur l'actrice Karla Sofía Gascón, six associations de défense des droits LGBT+ ont déposé plainte contre Marion Maréchal pour injure transphobe. "Je ne me laisserai pas intimider par les menaces judiciaires de ces militants activistes LGBT pour une raison simple, c'est que l'on ne m'empêchera pas de continuer à dire ce qui est une vérité. Être une femme ou être un homme, c'est une réalité biologique que cela plaise ou non. Les chromosomes XX ou XY sont indépassables", a rétorqué Marion Maréchal ce mardi 28 mai sur France Inter.

"La transphobie n'est pas une opinion, c'est un délit devant la loi", lui a opposé Sonia Devillers qui s'est interrogée sur le sens de l'expression "effacement des mères" utilisée par son invitée. "C'est aussi l'effacement des mères parce que si vous voulez, c'est une ambiance générale dans cette société. D'un côté, le 'transgenrisme' domine partout et de l'autre, (il y a) la promotion de pratiques telles que la gestation par autrui (GPA), des mères porteuses, qui tendent là aussi à effacer des mères. Je le vois à travers ce discours, porté en particulier par les écologistes, qui consiste à culpabiliser le fait de faire des enfants parce que vous comprenez, le bilan carbone c'est quand même un problème". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

France Inter
France Inter
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le verdict de sa procédure disciplinaire, il ne reviendra pas sur France Inter "jusqu'à nouvel ordre"
"Vous pensez faire peur à qui avec vos menaces ?" : Trois jours après la suspension de Guillaume Meurice, un humoriste claque la porte de France Inter en direct dans l'émission de Charline Vanhoenacker
"Aucun élément ne permet de dire que la direction était au courant" : France Inter contredit Philippe Val (Europe 1) après la condamnation d'une pigiste pour complicité de financement du terrorisme
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Charline Vanhoenacker
  • Frédéric Mitterrand
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
  • Jérôme Garcin
l'info en continu
Audiences : Quel score pour Allemagne/Écosse, match d'ouverture de l'Euro 2024, sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour Allemagne/Écosse, match d'ouverture de l'Euro 2024,...
"En raison de l'actualité politique" : Cyril Hanouna arrive sur Europe 1 dès ce lundi avec une nouvelle émission, "Cyril Hanouna refait l'actu"
Radio
"En raison de l'actualité politique" : Cyril Hanouna arrive sur Europe 1 dès ce...
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui annonce la probable récidive de son cancer
TV
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui...
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter les Jeux Olympiques de Paris 2024
TV
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter...
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
TV
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...