"Vous êtes des ignares !" : Le maire de Trappes tacle en direct Elisabeth Levy et Ivan Rioufol sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
"Vous êtes des ignares !" : Le maire de Trappes tacle en direct Elisabeth Levy et Ivan Rioufol sur CNews
Echange tendu entre le maire de Trappes et des chroniqueurs de CNews. © CNews
Ali Rabeh était ce matin en duplex dans "L'heure des pros" sur CNews.

Echange tendu sur le plateau de Pascal Praud. Ce matin, dans "L'heure des pros", afin d'évoquer le discours d'Emmanuel Macron sur le séparatisme, le présentateur de CNews a invité par visioconférence le maire de Trappes, Ali Rabeh. Au cours de la discussion, l'élu des Yvelines a vivement critiqué les prises de parole de certains débatteurs de l'émission.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Ivan Rioufol, ça fait des années que vous brassez du vent"

L'ambiance est devenue électrique à la suite d'une question d'Ivan Rioufol, éditorialiste du "Figaro". "Avez-vous bien pris conscience là où vous êtes de l'emprise de l'islam politique, de l'emprise même de la charia dans certains lieux de votre territoire, ou en tout cas des territoires perdus de la République ? Est-ce que vous êtes dans cette perspective-là ou est-ce que vous pensez que c'est tout à fait exagéré ?", a-t-il demandé au maire de Trappes. "Ivan Rioufol, ça fait des années que vous brassez du vent en exprimant des messages comme ceux-là. Vous ne connaissez rien à la réalité du terrain parce que vous n'y mettez jamais les pieds", a rétorqué sèchement Ali Rabeh. Et d'ajouter : "Quand vous racontez des choses pareilles à une heure de grande écoute... La charia, ça n'existe pas à Trappes ! Ni partout en France !".

Selon le membre de Génération.S, "la loi de la République permet d'embastiller et de condamner les personnes qui veulent éventuellement imposer la charia en France" : "Mais battez-vous avec moi pour qu'il y ait des policiers à Trappes, bon sang ! Arrêtez de raconter des absurdités à la télévision ! Battez-vous pour qu'on multiplie par quatre mes effectifs de police (...) au lieu de raconter des insanités !". "Quelles sont les insanités que je raconte sinon de dire qu'il y a en effet des enclaves dans lesquelles la charia s'applique ? Ce qui m'étonne, c'est que vous le déniez avec une telle véhémence... C'est ceci qui est problématique !", a répliqué Ivan Rioufol.

"J'ai en face de moi des espèces d'ignares qui ne connaissent rien au terrain"

Quelques minutes plus tard, c'est Elisabeth Lévy qui est montée au créneau pour défendre son voisin de table : "C'est incroyable ! Il y a des milliers de livres, de rapports, d'enquêtes qui nous montrent un certain nombre de choses. Monsieur nous explique que ça n'existe pas ! Il dit que ce sont les élucubrations d'Ivan Rioufol". "J'ai du mal à répondre parce que je n'entends pas. Les gens éructent sur le plateau. Ce sont des gens qui ne connaissent rien à la réalité du terrain et qui sont spécialistes des plateaux de télé, spécialistes du VIIe et du XVIe arrondissement de Paris et qui viennent faire la leçon à des gens qui sont tous les jours confrontés aux difficultés", a réagi Ali Rabeh.

Enervé, le maire de Trappes a poursuivi : "J'ai commencé cette émission en vous disant qu'il y a, effectivement, des groupes qui sont ici dans des logiques communautaristes, quelques individus qui sont dans une logique séparatiste et qu'il faut les combattre en incarnant la République fortement". Il a alors chargé sévèrement les débatteurs de "L'heure des pros" : "J'ai en face de moi des espèces d'ignares qui ne connaissent rien au terrain, qui n'ont jamais exercé la moindre responsabilité et qui adorent agiter les bras !". "Ne dites pas ça, monsieur Rabeh, essayons de garder un ton convenable à la conversation. Vous ne pouvez pas dire qu'Ivan Rioufol et Elisabeth Lévy sont ignares ! Je récuse ce que vous avez dit !", a repris Pascal Praud, alors qu'Ali Rabeh a annoncé qu'il voulait quitter le débat. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias