20 Heures : L'écart s'est réduit entre TF1 et France 2

Partager l'article
Vous lisez:
20 Heures : L'écart s'est réduit entre TF1 et France 2
David Pujadas et Gilles Bouleau
David Pujadas et Gilles Bouleau © TF1/F2/PM
puremedias.com fait le bilan d'audience sur la saison des deux JT les plus regardés de France.

Carrefour d'audience stratégique, le 20 Heures a encore fait l'objet cette saison d'une lutte sans merci entre TF1 et France 2. Après un net regain de forme ces deux dernières saisons, le JT de TF1 a dû faire face à la rentrée dernière au lancement d'une nouvelle formule par France 2 et à l'érosion des audiences de son access. Avec quelles conséquences ? Réponses.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...

JT semaine : Bouleau marque le pas, Pujadas progresse

Après une bonne saison 2013-2014, le 20 Heures-Semaine (lundi-jeudi) de TF1 a souffert cette année. Avec 6,3 millions de fidèles, soit 25,7% de l'ensemble du public, Gilles Bouleau affiche des scores dans la lignée de ceux, historiquement bas, de Laurence Ferrari lors de sa dernière saison aux commandes du 20 Heures (6,4 millions de téléspectateurs, 24,4% de PDA de septembre 2011 au 31 mai 2012).

Ce constat est cependant à nuancer du fait de la différence de périodes prises en compte, de l'augmentation du nombre de chaînes depuis 2012 mais aussi de la diminution du total TV (nombre de gens devant la télévision) ces dernières années, qui explique la meilleure part d'audience de Gilles Bouleau.

Il n'en reste pas moins que cette saison a été difficile pour l'anchorman de TF1, fortement pénalisé par un access défaillant entre janvier et juin. "Il y a une partie de cela qui nous échappe. (...) Dans les derniers mois, notre access a été moins favorable mais ces éléments, je ne les maîtrise pas", reconnaissait récemment Gilles Bouleau, impuissant.

Si TF1 fait grise mine, France 2 est à la fête ! Nettement plus long que son concurrent, le journal télévisé de David Pujadas a ainsi réuni sur la saison 4,9 millions de téléspectateurs en moyenne (19,8% de PDA), soit un gain de 390.000 téléspectateurs par rapport à la saison dernière. Les aménagements apportés au journal à la rentrée dernière semblent avoir porté leurs fruits. David Pujadas peut aussi dire merci à Nagui qui a cartonné toute la saison en access avec son jeu "N'oubliez-pas les paroles". "La télévision, c'est de la mécanique et l'access ça compte et ça rend modeste", admet d'ailleurs le présentateur du JT de la Deux.

JT week-end : France 2 progresse

Côté week-end (vendredi-samedi-dimanche), même tendance bien que moins marquée. Le 20 Heures de TF1 a ainsi attiré 6,2 millions de fidèles en moyenne (27,3% de PDA) sur la saison contre 4,9 millions de curieux (21,5% de PDA) pour son concurrent de la Deux. Les éditions présentées par Laurent Delahousse, Marie Drucker et Julian Bugier gagnent près de 140.000 téléspectateurs par rapport à la saison dernière.

L'écart entre les 20 Heures se réduit

Au final, le match 2014-2015 des 20 Heures a donc été favorable à France 2. Après avoir enregistré un retard de 8,1 points sur le JT de TF1 la saison dernière, celui de la Deux est parvenu à le réduire à 5,3 points entre janvier et juin 2015. Reste à savoir si cette tendance se confirmera dans les prochains mois.

TF1 a en tout cas déjà prévu de réagir en faisant évoluer son JT la saison prochaine. Au menu : un nouveau plateau, de nouvelles rubriques, plus d'infographie et une partie magazine renforcée. "Ca aura de la gueule, de la tenue", prévient Gilles Bouleau.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French

Les téléspectateurs sont peut-être progressivement en train de se rendre compte que l'info est plus pertinente sur la Deux que sur la Une..



A French

Oui, surtout le midi!... C'est pas plutôt le contraire? Ce qu'il faut pas lire..



JeremLePremier

Je parlais seulement pour la semaine, je n'ai pas le temps de regarder la télé le WE...



AB77

C'est quoi son compte Twitter ?



Célestine .......

...........Télévision
Moi je sais pourquoi, le problème c'est le décor ;Je reste nostalgique du très beau fond de TF1 restée à l'antenne trop peu 2006-2007 et pour France 2 ces Lamelles Bleutés avec reflets de lumières du plus belle effets et la date ,le nom du présentateur ,et le générique implanté sur la table (ci dessous)
C'était bien plus beau à l 'époque ,non ?



mikeintheshadow

L'article fait le bilan de l'année. Laisse moi deviner, tu t'es arrêté au titre.



ratings-k2

Il était par exemple possible d'enchaîner les deux premières saisons de Major Crimes et de proposer Suspect Numéro New-York en deuxième partie de soirée après la fin des magazines.

Ce serait fait avec un budget identique et avec une meilleure tenue de la grille.



starlight1

Voilà pourquoi je dis que c'est plus la question budgétaire qui explique ces choix de combler des cases qu'une volonté de faire de la part de marché.
Personnellement, je suis contre le rallongement des soirées mais hormis les quelques exceptions que tu as citées (renforcées en ce moment par le contexte estival et la réduction habituelle du coût de la grille), la chaîne continue de promouvoir de vraies deuxièmes parties de soirée. Cette stratégie se poursuivra à la rentrée (avec peut-être un retard sur la case du lundi en raison du développement de la nouvelle offre).
Maintenant, il faut voir comment évolueront les budgets et les périmètres des chaînes dans les années à venir. S'il y a moins d'argent, il ne faudra pas s'étonner de voir des soirées verticales se multiplier. Mais on n'en est pas de là.



ratings-k2

Il suffit de lire ce que tu écris.



adrien

c'est toi qui parle de vision de la télévision? et ben....



ratings-k2

Quelle vision de la télévision. C'est affligeant.



adrien

le but n'est pas que ça marche mais de réduire le nombre de semaines de diffusions.



ratings-k2

Le pire est que ça ne marche même pas et que ça incite les téléspectateurs à déserter la série.



ratings-k2

Pour l'Amour et dans le pré ils ont fabriqué une soirée avec deux épisodes mais c'est assez articiel en fait. D'ailleurs la soirée se termine à 23h30, ce qui n'est pas beaucoup plus qu'auparavant.

Et sur les séries ça s'améliore un peu du côté de M6.

Et puis M6 dispose de peu de créneaux pour gagner de l'argent. C'est quand même plus compréhensible.



starlight1

Ça reste très ponctuel.



adrien

france2 ça se concentre sur très peu de programmes. M6 c'est devenu quasiment une généralité. Et même sur des programmes qui fonctionnent comme l'amour est dans le pré



ratings-k2

Transitoire ? 3 séries ont été liquidées de cette façon (Secret and lies, Suspect Numéro Un New-York, Major Crimes).



ratings-k2

Je remarque en tout cas que M6 concentre toutes les critiques lorsqu'elle propose ce type de programmation. France 2 elle semble en être à l'abri.

D'ailleurs le public de France 2 étant nettement plus agé que celui de M6, c'est encore plus incompréhensible de la part de France 2 de compter sur le replay comme béquille à la régularité des téléspectateurs.



starlight1

"Je parle d'exigences d'audience qui ne sont pas les mêmes"

Je suis quand même heureux de te l'entendre dire car j'avais été un peu peiné l'autre jour quand tu avais affiché avec un ton "légèrement" moqueur le bilan de la semaine des deuxièmes parties de soirée de France 2 et leur 7 % de moyenne.
Maintenant, il faut aussi compter avec un budget programmes qui n'est pas extensible à l'infini. Le rallongement de certaines soirées, transitoire selon moi, s'explique davantage par cette contrainte que par la volonté de faire comme la télévision commerciale.



adrien

il y a une différence entre devoir regarder 6 épisodes en replay et regarder 1 épisode en replay d'ici le lundi suivant



ratings-k2

Dans ce cas là pourquoi ne pas diffuser 10 épisodes par soirée, si le replay existe ?



adrien

le non respect des telespectateurs ça serait de purement annuler et supprimer le programme. Là la diffusion est juste accélérée.
De plus le replay existe pour ceux qui ne veulent pas rester jusqu'à minuit



ratings-k2

Et bien quel mépris pour les 2 millions de téléspectateurs qui regardent la série chaque semaine...



adrien

ben pour france2 c'est pour proposer des choses que les telesepcateurs veulent voir. Quand un programme ne plait pas on s'en débarasse au plus vite pour proposer mieux plus rapidement tout simplement au plus grand nombre



ratings-k2

Je parle d'exigences d'audience qui ne sont pas les mêmes. Je ne dis pas que ce n'est pas important.

Autrement dit, la raison pour laquelle M6 aligne 4 inédits est d'ordre commerciale. Ce qui n'est pas le cas de France 2. Et ça c'est désolant.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Forces Spéciales - L'Expérience" : À quoi ressemble le nouveau programme militaire de M6 ?
TV
"Forces Spéciales - L'Expérience" : À quoi ressemble le nouveau programme...
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 novembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 novembre 2019
"Zapping" / "Vu" : Canal+ perd son procès contre France Télévisions
TV
"Zapping" / "Vu" : Canal+ perd son procès contre France Télévisions
"Chérie s'occupe de vous" : Evelyne Thomas devient coach de vie dès le 11 novembre sur Chérie 25
Programme TV
"Chérie s'occupe de vous" : Evelyne Thomas devient coach de vie dès le 11 novembre...
"Itinéraire d'une maman braqueuse" : Cécile Rebboah dans l'enfer du surendettement le 11 novembre sur TF1
"Itinéraire d'une maman braqueuse" : Cécile Rebboah dans l'enfer du surendettement...
"L'Atelier" : Flavie Flament fait son grand retour le 9 novembre à 17h35 sur M6
Programme TV
"L'Atelier" : Flavie Flament fait son grand retour le 9 novembre à 17h35 sur M6
Vidéos Puremedias