Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de "Mediapart"

Partager l'article
Vous lisez:
Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de "Mediapart"
Pierre Ménès
Pierre Ménès © Canal+
Le site dirigé par Edwy Plenel pointe du doigt le fait que le journaliste sportif ait écrit dans le magazine du Paris-Saint-Germain et ait obtenu des cadeaux du club parisien.

Il dément les accusations de "Mediapart". Dans un article publié mardi, le site d'investigation dirigé par Edwy Plenel accuse le journaliste sportif Pierre Ménès de conflit d'intérêts avec le club de football du Paris-Saint-Germain. "Mediapart" pointe du doigt le fait que le chroniqueur ait notamment écrit dans le magazine du PSG en août dernier et ait reçu plusieurs cadeaux de la part de l'équipe de Kylian Mbappé. Interrogé par puremedias.com, le sniper du "Canal Football Club" balaye d'un revers toutes ces accusations.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Ce n'est plus un ménage : c'est un conflit d'intérêts"

Début novembre, "Mediapart" a publié une série d'enquête, baptisée "Football Leaks", qui dénonce les méthodes de plusieurs grandes équipes européennes de football. Parmi elles, le Paris-Saint-Germain a été accusé de réaliser des fichages ethniques d'enfants de 12 ou 13 ans et de ne pas recruter certains jeunes en raison de leur couleur de peau. Le site d'investigation relate alors les prises de position de Pierre Ménès critiques à l'égard de cette enquête.

"C'est très spécial les liens qui unissent certains commentateurs sportifs à leurs sources, à leur milieu", écrit le site d'information, avant d'évoquer le fait que Pierre Ménès avait pris la plume bénévolement à la fin du mois d'août dernier dans le magazine du Paris-Saint-Germain. "Il y a d'autres façons de se rendre prisonnier de son milieu", ajoute Médiapart, avant de souligner : "Imagine-t-on un chroniqueur politique discourir la semaine dans les grands médias et écrire le week-end pour le journal du Parti socialiste ? Ce n'est plus un ménage : c'est un conflit d'intérêts."

Selon "Mediapart", Pierre Ménès fait partie d'un fichier Excel du club parisien dans lequel il est présenté comme "influenceur". "A ce titre, le club prévoit de lui envoyer un maillot, affiche son ambition de nouer 'une relation plus forte' avec ce chroniqueur (...), planifie dans son plan de communication intitulé 'une passion intacte' d'utiliser au mieux la relation entre Pierre Ménès et Thiago Motta", raconte le média, en référence notamment à l'amitié entre le chroniqueur sportif et l'ancien milieu de terrain parisien, désormais entraîneur des moins de 19 ans du PSG. Sous-entendant un réel conflit d'intérêts, l'article de "Mediapart" se conclut : "Ces journalistes font partie de la grande famille du football. Ils peuvent faire semblant d'être franc, courageux, indépendants. Mais sur les sujets d'importance, on ne trahit pas sa famille."

"Ca fait partie des échanges de bons procédés entre une chaîne diffuseur de la Ligue 1 et un club"

Contacté par puremedias.com, Pierre Ménès dément les accusations de "Mediapart" en revenant point par point sur l'article du site d'information. "Le journaliste a sous-entendu que j'avais été payé pour faire l'interview de Thiago Motta pour le magazine du PSG, que j'étais influenceur du club, et qu'à ce titre je recevais un maillot à chaque début de saison", commence le journaliste sportif, soulignant : "Je n'ai pas été payé pour l'interview de Thiago Motta comme Julien Cazarre n'a pas été payé pour celle de Veratti. Ca fait partie des échanges de bons procédés entre une chaîne diffuseur de la Ligue 1 et un club". Il précise d'ailleurs ne quasiment pas écrire pour ce magazine : "J'avais aussi fait une chronique sur Neymar parce qu'ils me l'avaient demandé. Mais j'ai aussi fait huit pages dans le journal du club de Dijon, j'ai fait des interviews à Strasbourg. En ce moment, je suis à Rennes, je vais faire une interview pour le club."

Le chroniqueur de Canal+ confirme se rendre en tribune d'honneur du Paris-Saint-Germain : "Mais je vais aussi en tribune d'honneur à Rennes, à Reims, à Dijon, à Strasbourg. A Monaco, je suis à trois mètres du prince. Il faut être ramolli du bulbe pour ne pas comprendre que c'est compliqué pour moi d'aller dans une tribune normale dans un stade de foot". "Si je vais dans une tribune normale avec des spectateurs lambdas, je vais passer le match à prendre des photos ou à échanger avec les gens et je ne vais pas voir le match", explique le sniper du "Canal Football Club", ajoutant : "En tribune d'honneur, je peux voir le match tranquillement."

"Que ça plaise ou pas, je suis une personnalité du football français"

"Encore une fois, 'Mediapart' ne parle systématiquement que du PSG. J'ai l'impression qu'il n'y a qu'un club en France. Il y aurait les mêmes fiches ethniques à Dijon, ça aurait fait deux lignes dans les journaux et tout le monde s'en moquerait. Sauf que le PSG, ça fait vendre", répète Pierre Ménès. Au sujet des maillots de football du PSG, il explique en avoir reçu un lors d'une soirée organisée par Nike au Parc des Princes et un autre lorsqu'il était sur "son lit d'hôpital quand il a été greffé". "C'est un maillot signé par tous les joueurs. Mais là aussi, j'avais eu un maillot signé par tous les joueurs du Stade Rennais, de Monaco, de l'équipe de France. Ils sont tous encadrés chez moi. C'est une période importante de ma vie", confie-t-il, évoquant notamment sa relation particulière avec Thiago Motta, qui a été la première personne, hors de sa famille, à être venue le voir.

"Soyons très clair, le PSG me filerait 20.000 euros par mois pour dire du bien d'eux, j'adorerais ! Je ne le dirais pas, mais j'adorerais", blague le chroniqueur sportif, avant de terminer : "Que ça plaise ou pas, je suis une personnalité du football français, je suis très suivi sur Twitter, je suis formidablement bien accueilli partout où je vais. Je n'ai pas de relations plus privilégiées avec le PSG qu'avec les autres clubs de Ligue 1."

Pierre Ménès
Pierre Ménès
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
Racisme anti-Blanc : Après ses propos polémiques sur CNews, Pierre Ménès présente ses excuses
Le supporter frappé par Neymar annonce déposer plainte contre Pierre Ménès
Habib Beye consultant préféré des joueurs de Ligue 1, Pierre Ménès le plus détesté
Voir toute l'actualité sur Pierre Ménès
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Pfff

Ok, j'abandonne. Soit vous me lisez pas soit nos points de vue sont irréconciliables, ce qui en soi, n'est pas grave

Deux infos sur quatre bidonnées et une (grave certes) qui n'a aucune repercussion dans la realité (aucun joueur de couleur et de talent n'est écarté, ils rapportent bcp trop de pognon), ça ressemble quand même fort à une investigation loupée, on a le droit de le deplorer ? Ou c'est juste defendre le foot à tout prix ?



Emrata.

Ben oui ces infos sont graves non ?



Pfff

Menes a ptet pas joué en L1 mais il est payé comme consultant, pas journaliste

En fait, si je vous suis, on est obligé de trouver cette enquete formidable meme quand on essaie de vous expliquer qu'elle est mediocre ? C'est forcement parce qu'on defend notre jouet ? Ils expliquent que Neymar est payé pour applaudir alors que c'est faux mais il faut applaudir ? Ils expliquent que le PSG triche avec le fair play financier alors que c'est plus que sujet à caution et à interprétation (aucun cabinet d'audit n'a la meme analyse) mais il faut applaudir ? Ils expliquent qu'il y a du fichage ethnique alors que 90% des equipes de jeunes sont constituees de Blacks (mot horrible mais je reprends leurs termes) mais faut applaudir ?

Evidemment qu'en politique, c'est pareil, comme dans tous les domaines, les infos tombent pas du ciel, ça empeche pas d'etre integre. Mais on a forcement des relais quand on est journaliste voyons... Avoir des relais et copiner c'est très différent



Emrata.

Imaginons ce raisonnement à la politique. Pour avoir des infos il faut forcément copiner ? Heureusement non...

Vu la façon dont vous parlez des Football Leaks, vous n’aimez pas qu’on touche à votre jouer et vous préférez cacher la poussière sous le tapis...

Et les consultats ça n’a aucun rapport. Ce sont des anciens joueurs, choisis pour leur connaissance du jeu et du milieu. A ma connaissance Ménès n’a pas joué en L1.



Pfff

Dans ce cas, tu enleves tous les consultants au foot... ils sont tous proches de qqun. Y a une hypocrisie surtout dans la population, les infos ne tombent pas du ciel, si vous voulez du journalisme et non pas de la communication, il faut avoir des informateurs donc etre plus proches de certains que d'autres. Ca n'empeche pas d'etre honnete

Ces Leaks Football sont assez decevants et en partie bidonnés (domage financier pour faire du buzz alors que c'est ni du dopage et que la legalite en soi est tout à fait sujette à question, sujet bidonné sur la prime d'ethique transformee en prime à applaudir les supporters pour faire du buzz). Hormis l'histoire lamentable mais assez anecdotique du pseudo fichage ethnique (qui est ptet sortie d'un cerveau malade mais qui n'est pas appliquee si vous etes allee une fois dans votre vie voir jouer leq equipes de jeunes du psg) ben je pense que c'est surtout les auteurs de cette lamentable investigation qui essaient de se justifier

Ils avaient vendu un truc enorme et c'est un gros pschiiiiiit



bigtv

Pas surpris ....



tout_le_toutim

Ce journal c'est vraiment une belle bande de salauds; 6 mois pour se désabonner et on encaisse la mensualité évidemment...



Oasis

Surtout que chaque consultant, ancien joueur, ont évidemment des liens particuliers avec certains clubs en fonction de leur parcours professionnel passé. Idem pour les journalistes, qui sont généralement affectés à un club, et qui peuvent aussi développer une relation particulière avec le club.
Au final tout ça s'équilibre plus ou moins, les grands clubs restent plutôt favorisés grâce à une plus grande exposition médiatique, mais en effet ça ne reste que du football !



suissedoncneutre

On connait les lobbyings politiques et industriels, apparemment ça existe aussi dans le sport. Le PSG a offert de nombreux packs PSGxJordan à des journalistes (qui contenaient plusieurs produits de la collaboration dont le fameux maillot rapidement épuisé), et bien sur ils ont pas fait ça par pure gentillesse...Ca peut expliquer pourquoi la plupart des journalistes (pas tous heureusement) ont été plutôt soft avec le PSG malgré toutes les révélations des football leaks



Devine

L'Elise Lucet du Canal Football Club veut nous faire croire que déontologiquement il est irréprochable. Il a construit sa popularité sur du copinage avec les dirigeants et joueurs de L1 et non pas sur son expertise footballistique. Il exploite sa popularité pour décrocher des gros contrats publicitaires (Unibet, Feu Vert, Carrefour) et avoir quelques avantages dans les clubs de L1.
Il aurait pu garder sa carte de presse et aller en tribune de presse mais qui peut lui en vouloir d'être ami avec les personnalités de L1, de se faire du fric grâce à ça et en plus d'être médiatique auprès des politiques (coucou Valérie Pécresse), des joueurs de L1 et des jeunes générations qui veulent une photo avec Pierrot.

Qui peut jeter la pierre à cet homme qui pour protéger ses amitiés et son statut va jusqu'à minimiser un délit pénal et faire preuve d'un peu de xénophobie dans son positionnement de chroniqueur?



gogo33

Pas fan du tout de Pierre Ménès et de son côté redresseur de tort et pourtant, dans cette affaire, il n'a rien à se reprocher. Il ne fait que ce que tous les journalistes de France font au quotidien. Les journalistes auto qui essayent la nouvelle Renault ou la nouvelle Toyota au cours d'un voyage de presse qui les voit être logés aux frais de la princesse (en l'occurrence les constructeurs auto). Idem pour les journalistes télé qui se font bien souvent recevoir en grande pompe par les chaînes à l'occasion des projections de leurs nouvelles emissions. Avec toujours des petits cadeaux distribués à la fin de la journée.



Mento

C'est faux, et peut il surtout donner son avis ? apres a ce rythme tu vas aussi nous expliquer que les Marseillais sur NRJ12 c'est un complot de Frank McCourt ?



chanelet

Menes donne des leçons à tout le monde. Son parti pris pour le QSG est ahurissant depuis plusieurs années. Il adore tacler les clubs "rivaux" en L1 (Si tant est qu'on puisse les déclarer rivaux au vu des différences de budget monstrueuses). Déjà lors de 100 % avant l'arrivée des Qataris, il faisait du 2 poids, 2 mesures. Riolo fait exactement la même chose.



Emrata.

Parallèle parfaitement ridicule, tu essaies de détourner le débat avec des arguments fallacieux sans aucun rapport avec la question. Et je rappelle que l’Etat, ce n’est pas un parti politique.

Faut essayer de voir plus loin qu’un maillot offert. C’est de la collusion, rien d’autre.



Mento

Donc si je résume, un type avec un maillot a 125 euros offert et une place en présidentielle et qui donne son avis sur les troubles visuels de Cavani sur une chaine cryptée ça serait systématiquement de la corruption mais disons je prend un exemple au hasard, Edwy Plenel patron du Monde qui touche 5 millions d'euros d'aide de l'Etat la c'est de l'indépendance journalistique.
C'est pour être sur.



Emrata.

La chronique « ouin ouin on attaque le PSG » de la semaine dernière par hasard ?

A lire ici: https://www.cnews.fr/sport/...



Mento

Donne nous un seul exemple, je suis curieux de voir a quel moment ce brave Menes par ses propos aurait eu une quelconque influence dans la politique du Qatar....



Coupetatv

Il défend régulièrement le psg, comme Daniel Riolo qui, même s'il se dit neutre aujourd'hui, a été supporter du psg. Pierre Ménès cite Julien Cazarre, pas un bon exemple vu qu'il ne se cache pas d'être supporter du psg. Ménès devrait assumer. Il craint qu'on l'accuse de ne pas être impartial, mais c'est déjà le cas à chacune de ses prises de position. Ça me rappelle il y a quelques mois le pétage de plomb de Fred Hermel sur RMC quand ses collègues lui avaient dit qu'il était le porte-parole du Real Madrid. Il est à fond derrière le Real, il adore Benzema et connaît bien Florentino Pérez, mais il n'assume pas et bloque sur Twitter si on ose remettre en cause son impartialité.



Wheelman69100

"ramolli du bulbe" prend ta retraite mon pauvre, on ne dit plus cela depuis 15 ans déjà ...
Au sujet des maillots de football du PSG, il explique en avoir reçu un [...] lorsqu'il était sur "son lit d'hôpital quand il a été greffé" -> Aller la partie "je suis une victime j'ai été à l’hôpital soyez gentil avec moi" à vomir.



Emrata.

En offrant un maillot, en lui faisant faire des choses pour le magazine, en le mettant en tribune d’honneur alors qu’il pourrait très bien être en tribune presse (et pas au milieu des supporters comme il le dit d’une manière très malhonnête)... C’est le principe du copinage, de petites choses., mais au cumul ça fait beaucoup.



Dorianne Graisse

Pardon?



Mento

En offrant un maillot a un type qui une fois sur deux raconte n'importe quoi ? un peu de sérieux.



Emrata.

Les enjeux économiques sont monstrueux. Ce n’est pas pour rien qu’un Etat comme le Qatar a acheté un club. C’est du soft power, donc de la politique pure.



Emrata.

Jolie hyporcrisie pour essayer de détourner le sujet...

Il intervient sur plusieurs médias. Connaître sa proximité avec certains clubs, c’est une information utile.



Emrata.

Oui donc de la connivence pure et du copinage. Ce qui est absolument honteux. Et comme par hasard Ménes défend le PSG quand il y a des révélations...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias