Achat des images du Casa Nostra : le patron va attaquer Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Achat des images du Casa Nostra : le patron va attaquer Canal+
Le patron de la Casa Nostra et son avocat sur le plateau de "C à vous"
Invités hier de "C à vous", le patron de la Casa Nostra et son avocat accusent Canal+ de ne pas avoir respecté les règles de la déontologie. Ils vont attaquer la chaîne.

Dimitri Mohamadi, le patron de la Casa Nostra, n'a pas fini de se défendre. C'est avec son avocat qu'il s'est rendu hier sur le plateau de "C à vous" pour s'expliquer sur son rôle dans l'affaire de la vidéo vendue 50.000 euros au "Daily Mail". Et pour prévenir qu'il allait poursuivre Canal+ en justice.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros ?
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros...
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la mort
TV
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la...
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible
Audiences : La finale de "The Voice" au plus haut depuis 2015, Cassandre sous les 5 millions, "NOPLP" bon sur cibles
TV
Audiences : La finale de "The Voice" au plus haut depuis 2015, Cassandre sous les...

Dix jours après les attentats qui ont frappé Paris, "Le Petit Journal" diffusait une vidéo, tournée en caméra cachée par le journaliste Djaffer Ait Aoudia, dans laquelle avait lieu une négociation entre le patron du restaurant et des journalistes anglais. Les images parues dans le journal et sur le site du tabloid anglais ont été achetées 50 000 euros.

Contacté par "Le Petit Journal", Dimitri Mohamadi n'avait pas répondu. Mais dans les jours suivants, il s'était exprimé dans plusieurs médias pour expliquer qu'il n'avait pas vendu la vidéo et qu'il n'avait pas touché cet argent. Il mettait clairement Djaffer Aït Aoudia en cause. Ce qu'il a fait à nouveau hier. "Il a gagné ma confiance et j'ai fini par lui ouvrir les portes. En fait, c'était quelqu'un de méchant", a raconté le patron du restaurant.

Une vidéo truquée

Interrogés hier par Patrick Cohen, Dimitri Mohamadi et son avocat, Jeffrey Schinazi ont estimé que Canal+ n'avait pas fait son travail. Le patron du restaurant a reconnu qu'il apparaissait dans la vidéo même si c'est un de ses proches qui menait la négociation. Mais il a affirmé que "la vidéo était truquée, elle est montée" et que ce n'est pas lui qui comptait l'argent.

Son avocat a alors pris le relais. "M. Mohamadi reproche à Canal+ d'avoir souscrit à une présentation totalement fausse et tronquée des événements et d'avoir utilisé un film qui constitue un montage en réalité et qui ne restitue pas la vérité de ce qu'il s'est passé", a-t-il affirmé. Selon lui, Djaffer Aid Aoudia a trompé les équipes du "Petit Journal". "Ce qui est extraordinaire dans une affaire aussi grave (...), c'est qu'un journaliste aussi important, prestigieux et reconnu que Yann Barthes, dans un média qui reçoit une aussi large audience, puisse accorder un crédit aussi important à un pseudo journaliste dont personne ne sait exactement d'où il vient, qui se prévaut d'antécédents qui n'ont pas été vérifiés et qui met en avant un film dont une partie seulement a été utilisée", a-t-il avancé.

Dimitri Mohamadi a par ailleurs confirmé avoir été contacté par "Le Petit Journal" avant la diffusion du sujet mais n'était pas en état de répondre. "Je venais de sortir de chez mon psychiatre. Une télé m'avait déjà appelé avant, j'étais énervé, je ne voulais plus parler à des journalistes. Est-ce que vous imaginez ? Ma serveuse a failli mourir, mon personnel a failli mourir, mes clients aussi. Vous croyez que j'ai la tête à négocier de l'argent ?", s'est-il justifié. Son avocat a souligné l'état psychologique désastreux de son client qui "fait des allers-retours entre son domicile et son psychiatre".

"On va attaquer en justice"

Pour Maître Jeffrey Shinazi, l'avocat de Dimitri Mohamadi, Canal+ porte une lourde responsabilité dans ce dossier. "Je crois que Canal a pris la mesure de l'erreur qui a été commise dans ce dossier. Nous, on aimerait bien savoir pourquoi. Mais on le devine, c'est un buzz journalistique, c'est un scoop, c'est un événement crée de toutes pièces par un pseudo-journaliste qui a fait ses affaires de ce dossier et qui en a retiré tout ou partie du profit qui a été négocié avec le tabloid anglais", a-t-il déclaré.

S'il est difficile de démêler le rôle de chaque acteur dans cette affaire, l'avocat a choisi d'attaquer Canal+ en justice pour faute déontologique. "Nous, aujourd'hui, on met en avant un travail qui n'est pas conforme aux règles du journalisme, qui est gravement préjudiciable à une personne physique. J'ai saisi le CSA, j'ai adressé une réclamation à l'Observatoire de la déontologie professionnelle et je vais assigner Canal+ qui n'a pas daigné se manifester", a-t-il affirmé. De nouveaux rebondissements sont donc à prévoir.

l'info en continu
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros ?
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros...
Audiences : Quel bilan pour la saison 10 de "The Voice" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 10 de "The Voice" sur TF1 ?
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la mort
TV
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la...
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible
Audiences : La finale de "The Voice" au plus haut depuis 2015, Cassandre sous les 5 millions, "NOPLP" bon sur cibles
TV
Audiences : La finale de "The Voice" au plus haut depuis 2015, Cassandre sous les...
Basket, Handball : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui à partir de 13h50
TV
Basket, Handball : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui à partir...
Vidéos Puremedias