Affaire Copé : Bastien Millot reste chroniqueur sur Europe 1

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Copé : Bastien Millot reste chroniqueur sur Europe 1
Bastien Millot s'explique © Dailymotion
Mis en cause par "Le Point", Bastien Millot a dénoncé les "amalgames" et les "affabulations" de l'hebdomadaire, sur Europe 1, la radio où il travaille.

Jean-François Copé et son entourage sont sous pression. Ce matin, "Le Point" consacre sa Une à "L'affaire Copé". L'hebdomadaire dévoile les "générosités" accordées par le président de l'UMP à l'agence de communication Bygmalion, appartenant à deux de ses anciens collaborateurs, Bastien Millot et Guy Alves. Ce matin, sur sur i-Télé, Jean-François Copé a vivement dénoncé un "coup monté de manière absolument ignoble", estimant que Franz-Olivier Giesbert, l'ancien PDG du "Point", cherche à le "détruire". Il a également décidé de porter plainte contre le député UMP Lionel Tardy qui a écrit ce matin sur son compte Twitter : "Tout le monde savait pour @jf_cope : c'est la raison pour laquelle je n'ai pas participé au #Sarkothon".

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

Ce matin, Bastien Millot, un des deux dirigeants de Bygmalion, s'est exprimée sur Europe 1 où il est chroniqueur régulier. Il a estimé que sa société n'avait "rien d'opaque" avant de détailler rapidement ses activités et d'assumer ne pas publier les comptes de sa société. Il a reconnu avoir Jean-François Copé parmi ses 150 clients mais a dénoncé les "rumeurs", les "amalgames" et les "affabulations" de l'article du "Point". "La volonté de faire un scoop a triomphé sur la volonté d'être méthodique", a-t-il déploré.

Présomption d'innocence

Des explications qui ont visiblement convaincu la direction d'Europe 1 où Bastien Millot, déjà montré du doigt dans des affaires touchant France Télévisions, officie comme chroniqueur dans l'émission de Jean-Marc Morandini. Contactée par puremedias.com, la direction de la station nous a fait savoir qu'elle respectait la présomption d'innocence de Bastien Millot et qu'il ne serait pas écarté de l'antenne "sauf si l'affaire se développe au niveau judiciaire". A noter que le chroniqueur sera absent pendant les prochaines semaines en raison des élections municipales. En effet, Bastien Millot est présent dans une liste dans une petite ville de l'Aisne, en Picardie. Cette absence temporaire avait été décidée avant les révélations du Point.

Sur le même thème
l'info en continu
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13 Heures" de France 2
TV
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13...
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
Presse
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de chroniqueuses
TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de...
L'acteur Michael Lonsdale est mort
Cinéma
L'acteur Michael Lonsdale est mort
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à partir de ce soir
Programme TV
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à...
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en septembre
Audiences
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en...
Vidéos Puremedias