Affaire Penelope Fillon : La méthode discutable d'"Envoyé Spécial" pour interroger un témoin-clé

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Penelope Fillon : La méthode discutable d'"Envoyé Spécial" pour interroger un témoin-clé
"Envoyé Spécial" © France 2
Hier soir, France 2 diffusait une enquête sur l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon.

Hier soir, "Envoyé Spécial" diffusait une enquête supplémentaire sur l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon, compagne du candidat LR à la présidentielle. Le magazine de France 2, qui a rassemblé 3,4 millions de téléspectateurs, a ressorti une interview de la femme de l'ancien Premier ministre, dans laquelle elle a confié : "Je n'ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre."

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Mais l'une des méthodes des journalistes du programme présenté par Elise Lucet a quelque peu surpris le public ce jeudi soir. En effet, l'enquêteur voulait interroger Jeanne Robinson-Behre, ancienne attachée parlementaire de Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale. La jeune femme a raconté dans les colonnes du "Canard enchaîné" n'avoir jamais travaillé avec Penelope Fillon, alors que cette dernière aurait dû être sa collègue.

"Je n'ai rien à vous dire"

"Désormais, elle se mure dans le silence ! A peine arrivé dans son quartier, pas le temps de se garer, nous tombons nez à nez avec elle", explique la voix off, alors que la voiture du journaliste bloque sur la route celle de l'adjointe à la mairie d'Angers. La voiture d'"Envoyé Spécial" est alors arrêtée en plein milieu de la rue, empêchant l'élue de partir de chez elle et ne lui laissant aucune issue.

"Vous êtes en train de bloquer tout, je voudrais partir, est-ce que vous pouvez s'il vous plait, bouger votre voiture ?", a demandé la femme politique. "En fait, on est de France 2. On voudrait juste savoir, on travaille sur Penelope Fillon...", s'est présenté le journaliste, avant d'être coupé : "Je n'ai rien à vous dire. Je suis chez moi. Je voudrais partir s'il vous plait ! Vous êtes en train de bloquer tout le quartier. Je vais appeler la police. Vous arrêtez de me filmer, maintenant, ça suffit !" puremedias.com vous propose de revoir la séquence tirée du reportage sur Penelope Fillon hier soir sur France 2.

"C'est un concours de circonstances"

Contacté par puremedias.com, Tristan Waleckx, le journaliste de l'enquête, souligne que "ce n'est pas une méthode", mais "une coulisse de l'entretien, c'est de la transparence" et insiste sur le fait qu'il s'agit d'un "concours de circonstances". Il explique avoir été à l'origine en planque devant la maison de l'élue, dont est sorti le mari de cette dernière. Son équipe a alors suivi ce dernier, avant que Jeanne Robinson-Behre ne quitte à son tour son logement. Le reporter de France 2 a alors rappelé son équipe de tournage, qui n'a pas eu le temps de se garer et s'est trouvée nez à nez avec l'adjointe au maire d'Angers.

"On n'a pas inventé le barrage routier pour faire des interviews. Ce n'était pas réfléchi en amont", précise-t-il, ajoutant qu'"Envoyé Spécial" "aurait pu faire croire que la voiture n'était pas là, mais ce n'est pas dans l'éthique du magazine". "La voiture arrêtée n'était pas un moyen pour obtenir l'interview, mais simplement une équipe technique qui n'a pas eu le temps de se garer par peur de rater le témoignage d'un témoin clé", a insisté Tristan Waleckx.

Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Envoyé Spécial" : Nouvelle formule pour le magazine d'Élise Lucet dès le 5 septembre
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
Sur le même thème
l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias