Affaire Penelope Fillon : La méthode discutable d'"Envoyé Spécial" pour interroger un témoin-clé

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Penelope Fillon : La méthode discutable d'"Envoyé Spécial" pour interroger un témoin-clé
"Envoyé Spécial" © France 2
Hier soir, France 2 diffusait une enquête sur l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon.

Hier soir, "Envoyé Spécial" diffusait une enquête supplémentaire sur l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon, compagne du candidat LR à la présidentielle. Le magazine de France 2, qui a rassemblé 3,4 millions de téléspectateurs, a ressorti une interview de la femme de l'ancien Premier ministre, dans laquelle elle a confié : "Je n'ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre."

À lire aussi
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Mais l'une des méthodes des journalistes du programme présenté par Elise Lucet a quelque peu surpris le public ce jeudi soir. En effet, l'enquêteur voulait interroger Jeanne Robinson-Behre, ancienne attachée parlementaire de Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale. La jeune femme a raconté dans les colonnes du "Canard enchaîné" n'avoir jamais travaillé avec Penelope Fillon, alors que cette dernière aurait dû être sa collègue.

"Je n'ai rien à vous dire"

"Désormais, elle se mure dans le silence ! A peine arrivé dans son quartier, pas le temps de se garer, nous tombons nez à nez avec elle", explique la voix off, alors que la voiture du journaliste bloque sur la route celle de l'adjointe à la mairie d'Angers. La voiture d'"Envoyé Spécial" est alors arrêtée en plein milieu de la rue, empêchant l'élue de partir de chez elle et ne lui laissant aucune issue.

"Vous êtes en train de bloquer tout, je voudrais partir, est-ce que vous pouvez s'il vous plait, bouger votre voiture ?", a demandé la femme politique. "En fait, on est de France 2. On voudrait juste savoir, on travaille sur Penelope Fillon...", s'est présenté le journaliste, avant d'être coupé : "Je n'ai rien à vous dire. Je suis chez moi. Je voudrais partir s'il vous plait ! Vous êtes en train de bloquer tout le quartier. Je vais appeler la police. Vous arrêtez de me filmer, maintenant, ça suffit !" puremedias.com vous propose de revoir la séquence tirée du reportage sur Penelope Fillon hier soir sur France 2.

"C'est un concours de circonstances"

Contacté par puremedias.com, Tristan Waleckx, le journaliste de l'enquête, souligne que "ce n'est pas une méthode", mais "une coulisse de l'entretien, c'est de la transparence" et insiste sur le fait qu'il s'agit d'un "concours de circonstances". Il explique avoir été à l'origine en planque devant la maison de l'élue, dont est sorti le mari de cette dernière. Son équipe a alors suivi ce dernier, avant que Jeanne Robinson-Behre ne quitte à son tour son logement. Le reporter de France 2 a alors rappelé son équipe de tournage, qui n'a pas eu le temps de se garer et s'est trouvée nez à nez avec l'adjointe au maire d'Angers.

"On n'a pas inventé le barrage routier pour faire des interviews. Ce n'était pas réfléchi en amont", précise-t-il, ajoutant qu'"Envoyé Spécial" "aurait pu faire croire que la voiture n'était pas là, mais ce n'est pas dans l'éthique du magazine". "La voiture arrêtée n'était pas un moyen pour obtenir l'interview, mais simplement une équipe technique qui n'a pas eu le temps de se garer par peur de rater le témoignage d'un témoin clé", a insisté Tristan Waleckx.

Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
"Envoyé spécial" : Un reportage sur le glyphosate contesté et signalé au CSA (màj)
"Envoyé spécial" interrompu en Afrique : La société de production présente ses excuses
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
AB77

Mais bien sûr ... Elise Lucet qui est j'imagine très bien payée, va s'amuser à faire le ménage dans des grandes entreprises ...



vincetv

La bonne blague. Je me répète mais seul les malhonnêtes ne veulent pas voir qu'il y a bien un "dossier" Macron avec pas mal d'éléments compromettants.



vincetv

"un dossier" oui seul les malhonnêtes ne veulent pas voir qu'il y a bien un "dossier" Macron avec pas mal d'éléments compromettants.
"Mais comme tes amis de l'UMP l'ont dit" ... Euh "Mes amis" ? Pourquoi "mes amis" ?



Plouf

Nan mais il y aurait pu avoir la nomination d'un juge d'instruction et donc une enquête à charge et décharge et un temps bien plus long.



vincetv

Que dire de plus ?



vincetv

Euh où est ce que je sors un "argument du complot" ?
Désolé je ne lit pas Valeur Actuelles... Peut être que vous oui mais pas moi.



Sheka

Ben il peut pas dire "Je vais laisser traîner un max pour gagner du temps". Je veux bien manger mon chapeau si elle passe en comparution immédiate..



philox

Revenu universel qui mérite d'être étudié.
La 4ème révolution technologique risque bien de bouffer jusqu'à 2/3 des jobs d'ici 30 à 40 ans et ceux qui en doutent commencent à rejoindre le club des climatosceptiques. Il faudra probablement taxer les robots et les IA (Intelligences artificielles) et trouver d'autres sources de financements. Qu'on le veuille ou non, l'avenir nous promet une belle société d'assistés.
Administration, assurances, secrétariat, personnel de vente, conseillers clientèle, restauration,...vont rejoindre les typographes, les opérateurs d'ascenseur et les télégraphistes dans les livres d'histoire. De nouveaux métiers les remplaceront mais il ne faudra plus qu'un seul employé pour tout gérer alors qu'il en fallait 5 ou 10 auparavant.

Ce qui bloque le plus avec le Revenu de Base, c'est de faire passer dans les consciences que le salaire n'est pas un critère de position et d'intégration dans l'échelle sociale. A force de nous rabâcher qu'il faut "Gagner sa vie" de génération en génération, c'est devenu un réflexe pavlovien.

Maintenant est-ce que cela donnerait une société de fainéants si chacun touchait 750€/mois? C'est toujours ce que l'on pense de l'autre mais bizarrement jamais pour soi-même. En fait la plupart des personnes continueraient à travailler, ou chercheraient un meilleur job (ou le créeraient eux-mêmes), rentreraient dans leurs régions d'origine pour y monter un commerce, etc...
En fait la plupart des fainéants touchent déjà le RSA, et ceux qui touchent déjà des revenus sans fournir le moindre effort sont...les actionnaires.
C'est aussi le combat entre l'égalité et l'équité, l'égalité permet de répartir entre chacun des ressources, de manière totalement égale, tandis que l'équité donne plus à ceux qui ont moins, et rien à ceux qui ont plus. Dans les 2 cas, certains crient à l'injustice...il faut trouver un juste milieu qui convienne.
On peut en rire, trouver cela irréaliste ou complètement irrationnel, mais si on fait le bilan actuel du fonctionnement de l'état, de l'économie en général, et qu'on y rajoute les innovations technologiques qui vont desservir le marché du travail humain, il faudra probablement y passer. Alors autant que ce soit avec la manière douce plutôt qu'avec une crise globale ou l'avènement d'une politique totalitaire.



Plouf

Il a demandé à ce que ce soit réglé vite



philox

C'est vrai que ça, c'est complètement débile, à chaque fois qu'il faut réduire les coûts, les politiques tapent sur la police (et ne touchent quasiment pas à leurs privilèges)
La police est un des seuls services qui ne devrait jamais être concerné par les réductions de budget, il devrait être renforcé, modernisé et respecté, car garant de la sécurité, de notre sécurité à tous.



Sheka

Pour une compa immédiate, il faut l'accord du prévenu il me semble.



Plouf

Moralement, tout le monde se fiche de cette affaire, je te dis juste qu'elle pourrait être réglée très vite et si condamnation en comparution immédiate, il est out, avant même que l'autre soit réglée



Sheka

Oui mais là ils ont les notes de lecture et le rôle de "conseillère stratégique du journal". Surtout que le job a été indiqué dans la déclaration d'intérêt de Fillon. Ils pourront toujours dire qu'ils n'ont jamais cherché à cacher le job ! C'est pour moi l'affaire la moins solide du dossier.



Plouf

En fait, le parquet financier enquete sur l'abus de bien public, l'abus de bien social est un autre dossier avec une instruction séparée et qui pourrait être réglée bien plus vite. Embaucher quelqu'un pour de faux, même dans une entreprise privée, est illégal aussi, c'est moralement que la perception est pas la même par la société. Quand t'es payé à rien foutre, t'as aussi des prestations sociales qui sont frauduleuses, bon, ça fait aussi des impôts gratos.



Sheka

L'histoire de la revue des 2 mondes, c'est vraiment le truc le moins important du dossier. Et puis dans l'absolu, un chef d'entreprise est libre du montant de rémunération de ses collaborateurs. Je sais pas où t'as entendu parler de comparution immédiate mais ils doivent raconter de la merde..



Plouf

Parce qu'il y a fraude, on est d'accord. Je me demande qui peut encore en douter. D'ailleurs son contrat s'est achevé quand il a fallu décliner l'identité de ses assistants.

J'espère que le parquet financier parviendra à régler cette affaire. J'ai entendu à la radio que l'affaire d'abus de bien social, sur la revenue des deux mondes, pourrait passer en comparution immédiate très vite.

T'as le pedigree de son avocat ?



Sheka

Ah bah justement je pense qu'ils ont à se reprocher. Si ils clament partout qu'elle bosse pour lui et que c'est pas vrai, ils ont pas intérêt à ce qu'on fouille..



Plouf

Pourquoi ça aurait dérangé que les journalistes fouillent en 2007 s'il n'y avait rien à se reprocher ? La défense de Fillon tenait aussi.



Backpacker

On parle de la situation actuelle ok? Ceux à gauche qui en ont profité ont été condamnés que je sache. Et c'est la moindre des choses.
Et oui, effectivement, la France est une république bananière qui donne des leçons de morale aux autres mais qui est une des plus corrompues en Europe voire au monde.



bobbyewing

Ah. Je vous attendais Norbert…
Vous ne comprenez pas bien. Ce n'est pas une question de "haute idée de la morale", c'est une question de triste nature humaine.
Evidemment qu'il y a des gens qui ne pensent pas comme ça. Je nous souhaite d'en faire partie.

Mais combien de révoltés de droite ou de gauche (si, si.) par la malhonnêteté de Fillon seraient tentés de se farcir un peu plus le compte en banque s'ils en avaient l'opportunité ?
Ne soyons pas naïfs.
Et si vous avez besoin d'une règle (de vie) pour être honnête… ce n'est pas bon signe.
La nature humaine Norbert...



norbertgabriel

"" combien d'entre-nous aurions saisi l'occasion d'en faire autant, à sa place""

Je vois que vous avez une haute idée de la morale .. La malhonnêteté comme règle de vie ? Bin non, il y a des gens qui ne pensent pas comme ça.



Il n'y en a qu'une

Ce monde alternatif, c'est la Police, avec en plus l'écrémage des commissariats dans chaque département.



Sheka

De toute façon c'est prescrit. Mais il ne fait pas grand doute qu'elle ne bossait pas vraiment. Quand je parlais de mensonge, je voulais dire qu'elle était peut-être au courant de ce boulot fictif. Si en 2007 elle avait dit "Je suis l'assistante parlementaire de mon mari" immédiatement ça aurait été fouillé par des journalistes ! Donc on ne peut pas exclure qu'ils se soient mis tous les 2 d'accord pour ne jamais en parler et continuer à la faire passer pour la nana un peu concon qui fait des confitures et des concours de crêpe...



Plouf

D'un point de vue judiciaire, ça ne vaut effectivement rien, car ça ne prouve rien pas qu'elle ne travaillait pas. Ça doit être dur de prouver qu'une chose est fictive et n'est pas arrivée.



mac-whitegamish

Vu qu'un chimpanzé avait prédit la victoire de Trump, on peut en conclure qu'un singe qui tape au hasard a plus de chance d'écrire la vérité qu'un journal français

Plus fiable que BFMTV Durpaire ou BHL.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon poste"
TV
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon...
"Danse avec les stars" : Liane Foly rejoint le cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Liane Foly rejoint le cast de la saison 10
Audiences access 20h : Le JT de TF1 leader, "Un si grand soleil" devant "Plus belle la vie"
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 leader, "Un si grand soleil" devant "Plus...
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader devant Nagui et Catherine Matausch en grande forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader devant Nagui et Catherine Matausch en...
Audiences : "Ninja Warrior" petit leader devant "Candice Renoir", TMC au top avec la finale de la CAN 2019
Audiences
Audiences : "Ninja Warrior" petit leader devant "Candice Renoir", TMC au top avec...
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une cascade
Séries
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une...
Vidéos Puremedias