Affaire Pierre Ménès : "Les Jours" dévoile la séquence avec Isabelle Moreau retirée du doc de Marie Portolano

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Pierre Ménès : "Les Jours" dévoile la séquence avec Isabelle Moreau retirée du doc de Marie Portolano
Bande-annonce de "Je ne suis pas une salope". © "Les Jours"
Les téléspectateurs de Canal+ n'avaient pas pu visionner cet échange dimanche dernier dans "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste".

Une séquence coupée finalement diffusée. Hier soir, le site "Les Jours" a dévoilé le deuxième extrait avec Pierre Ménès non-diffusé dans le documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", réalisé par Marie Portolano. Pour rappel, le site d'information avait révélé dimanche, après la diffusion du doc sur Canal+, que deux séquences du film mettant en cause le comportement de Pierre Ménès à l'égard de certaines de ses consoeurs avaient été "censurées". Selon la direction des sports, il s'agissait au contraire d'un choix éditorial visant à privilégier les témoignages féminins.

À lire aussi
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
TV
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
TV
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
Eurovision : France Télévisions dévoile son dispositif autour de Barbara Pravi
TV
Eurovision : France Télévisions dévoile son dispositif autour de Barbara Pravi
Affaire Darius Rochebin : LCI annonce la date du retour de son journaliste à l'antenne
TV
Affaire Darius Rochebin : LCI annonce la date du retour de son journaliste à...

Lundi soir dans "Touche pas à mon post ", Cyril Hanouna avait proposé sur son antenne de visionner l'une des deux séquences avec Pierre Ménès. Dans celle-ci, Marie Portolano confrontait Pierre Ménès à un épisode au cours duquel il avait soulevé la jupe de l'auteure du documentaire, sur le plateau du "Canal football club" hors antenne. Sur le plateau de Cyril Hanouna, l'éditorialiste du "CFC" s'était excusé après le visionnage des images, tout en regrettant qu'on ne puisse "plus rien faire" ni "rien dire".

"Cette image est dévastatrice"

Dans la vidéo de quatre minutes mise en ligne par "Les Jours", on découvre Isabelle Moreau visionnant l'happening durant lequel Pierre Ménès lui a offert en direct des fleurs sur le plateau du "CFC", avant de l'embrasser de force. Cette séquence remonte à dix ans. En larmes, la journaliste déclare : "C'est dur. Ca m'émeut. Il est là le cadeau empoisonné. J'attends un bouquet de fleurs. Et j'ai ce baiser. Je crois que l'image est bonne pour personne". L'actuelle présentatrice de "L'info du vrai, le mag" raconte ensuite connaître Pierre Ménès depuis plusieurs années : "Pour moi, c'était un plus grand que moi. On s'est toujours marrés sur le ton de la camaraderie. Pour moi, il y avait une histoire d'amitié".

"Cette scène, je la trouve moche. Elle n'aurait pas lieu aujourd'hui. J'espère qu'il le regrette. Sur le moment, je ne l'ai pas vécue comme je la vis là. Attention, je n'ai pas été victime de harcèlement. Mais je trouve que cette image est dévastatrice", confie Isabelle Moreau. Et d'ajouter : "Je m'en suis rendu compte trop tard. Ca a été le déclencheur de tout mon processus pour dire 'C'est fini'. Quelle crédibilité accorder à une femme qu'on peut embrasser comme ça, selon son bon vouloir ?". Et de conclure : "Je joue le jeu car je ne veux pas casser l'ambiance de l'émission. Mais ces images existent encore sur internet et je trouve ça pénible".

"Ce n'est pas un smack qui va te salir !"

Marie Portolano décide par la suite de confronter Pierre Ménès au témoignage d'Isabelle Moreau. "Elle le dit. Ca ne se passerait pas aujourd'hui. Au moment où ça se passe, elle ne le prend pas mal. C'est la société qui la fait évoluer. C'est la société qui lui dicte ce qu'elle dit là. Très franchement, quand je vais pour l'embrasser, je ne pense jamais l'embrasser sur la bouche. Jamais. Elle ne s'est pas détournée. Tu regardes l'image, elle met sa main autour de moi", se défend le chroniqueur de Canal+. Et de lâcher : "Ce n'est pas un smack qui va te salir ! C'est bon ! Faut se calmer".

"Tout ça, c'est ce que je ne supporte plus dans les trucs d'aujourd'hui. Si tu ne peux pas faire un bisou sur la bouche à une copine...", poursuit le comparse de Hervé Mathoux. Et de reprendre : "Au secours, quoi ! Au secours ! Image dévastatrice ! Là aussi, il faut avoir conscience de ce qu'on dit. Elle ne m'en a jamais parlé. Je ne comprends pas que tu juges un truc d'il y a dix ans à l'aune de ce que te dicte la société aujourd'hui. Je trouve ça malhonnête !". "Je regrette profondément sa réaction. Je suis même assez choqué. Mais je ne regrette pas de l'avoir fait", conclut-il.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 8 au 14 mai 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 8 au 14 mai 2021
"On est en direct" : Laurent Ruquier fête les 100 ans de la radio le samedi 8 mai sur France 2
Programme TV
"On est en direct" : Laurent Ruquier fête les 100 ans de la radio le samedi 8 mai...
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute le dimanche 9 mai sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute le...
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
TV
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
Audiences : Quel score pour la série documentaire de BFMTV sur Xavier Dupont de Ligonnès ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la série documentaire de BFMTV sur Xavier Dupont de...
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
TV
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
Vidéos Puremedias