En difficulté, "Les Inrocks" passe en mensuel

Partager l'article
Vous lisez:
En difficulté, "Les Inrocks" passe en mensuel
Emmanuel Hoog, patron des "Inrocks", sur France Inter © "Les Inrocks"
Le magazine fait face à des difficultés financières pesant sur le groupe LNEI.

Changement de périodicité. Dans un communiqué hier, Les nouvelles éditions indépendantes (LNEI) annoncent que le magazine "Les Inrocks" passera en mensuel à partir du mois de juin. Lancé en 1986, le journal culturel a d'abord été mensuel, avant de devenir un hebdomadaire en 1995. A la tête du groupe depuis mai 2019, Emmanuel Hoog souhaite restructurer son groupe afin de faire face à la chute du marché publicitaire pour la presse et la radio, ainsi qu'à l'arrêt des manifestations culturelles.

À lire aussi
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un "irrespect"
TV
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"

"Ce passage en mensuel se fera sans suppression de postes de la rédaction"

"Les Inrocks" fait partie des titres de presse à avoir le plus souffert face à la crise du Covid-19. Du côté de ses ventes, le magazine voit sa diffusion payée stagner autour de 20.400 exemplaires, sans tendance à la hausse depuis plusieurs années. Les pertes du journal pèsent sur les comptes de l'ensemble du groupe, dont les autres activités parviennent à être à l'équilibre. "La formule hebdomadaire s'épuisait et nous avons constaté que les numéros spéciaux qui restaient plus longtemps en kiosques se vendaient mieux", a expliqué Emmanuel Hoog au "Figaro". Il a tenu à rassurer ses journalistes en soulignant que "ce passage en mensuel se fera sans suppression de postes de la rédaction", indiquant tout de même qu'il pourrait y avoir des réductions sur d'autres postes.

Pour relancer son groupe, l'ancien PDG de l'AFP a décidé de réorganiser son groupe en cinq pôles d'expertises : Combat Editions (Editions Nova et "Les Inrocks"), Combat Live (Rock en Seine, Les Inrocks Festival), Combat Solution (les régies), Combat Studio (Nova et la production de documentaires) et C Factory, dont l'objectif sera de faire émerger de nouveaux talents. L'un des buts de cette réorganisation est de mutualiser les compétences et développer des actions communes, ainsi que de créer une offre digitale mêlant la presse, l'audio, l'audiovisuel et l'événementiel.

l'info en continu
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
TV
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur LCI
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur...
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sport
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il pourrait éviter"
TV
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il...
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande forme, "C l'hebdo" sous le million
TV
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande...
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques préférés" sous les 2 millions
TV
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques...
Vidéos Puremedias