Agression de Bernard de La Villardière : M6 répond aux "jeunes de Sevran"

Partager l'article
Vous lisez:
Agression de Bernard de La Villardière : M6 répond aux "jeunes de Sevran"
Vincent Régnier, le directeur des magazines d'information de M6
Vincent Régnier, le directeur des magazines d'information de M6 © M6
Le directeur des magazines d'info de la Six revient pour puremedias.com sur la version donnée par les "jeunes de Sevran" après l'agression de l'animateur vue dans "Dossier tabou".

M6 répond aux "jeunes de Sevran". Après l'agression de Bernard de La Villardière et de ses équipes montrée dans "Dossier Tabou" le 28 septembre dernier, les "jeunes" mis en cause ont décidé de prendre la parole sur Buzzfeed. Dans les colonnes du site internet, ils accusent ainsi les reporters de M6 d'avoir "sélectionné quelques images pour montrer une bande de voyous" les agresser "purement et simplement".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Dévoilant une vidéo longue des évènements, ils expliquent que l'altercation avec Bernard de La Villardière serait en fait partie de l'irrespect montré par lui et ses équipes, qui n'auraient pas répondu à leurs "bonjours". Une version des évènements battue en brèche par Vincent Régnier, le patron des magazines d'information du groupe M6. Interrogé par puremedias.com, ce dernier défend le travail de ses équipes et révèle une nouvelle séquence tournée juste avant les images montrées par les jeunes. On y entend notamment Bernard de La Villardière saluer les "jeunes" qui le molesteront ensuite.

puremedias.com : Quelle est votre version de l'altercation montrée dans "Dossier Tabou" ?
Vincent Régnier : Si vous permettez, on va prendre un peu de hauteur. Si jamais on avait un doute sur la pertinence de notre titre, "Dossier tabou", il n'est plus question d'en avoir. On s'en désole un peu... Cette émission avait pour vocation d'être un débat. Et tout d'un coup, on a l'impression qu'on est dans un combat où tous les éléments sont bons pour essayer de discréditer le travail de Bernard et de ses équipes, et donc, par ricochet, de M6, diffuseur de cette émission.

Qu'est-ce qu'il s'est passé à Sevran ?
Ce qu'il s'est passé, c'est que Bernard a rendez-vous avec un imam, l'imam de la mosquée dite "des radars", en plein Sevran. C'est au départ une épicerie devenue une mosquée, que cet imam loue à une association. Bernard veut faire cette interview car beaucoup de jeunes ayant fréquenté cette mosquée sont ensuite partis vers la Syrie. Sevran est une des villes qui a contribué à envoyer le plus de jeunes vers la Syrie. Bernard veut donc faire une interview sur la voie publique de cet imam, tout ce qu'il y a de plus normal... Ils n'ont pas le temps de commencer que des jeunes interviennent en disant en gros qu'ils sont chez eux, qu'ils ne peuvent pas faire n'importe quoi dans cette interview. A ce moment-là, tout le monde parle calmement comme on peut le voir sur une nouvelle vidéo (ci-dessous, ndlr) qui n'a pas été diffusée dans l'émission ni sur le site internet.

Dans cette dernière, Bernard salue les jeunes. Tout se passe bien. A un moment, les jeunes deviennent intrusifs et demandent à Bernard ce qu'il va poser comme questions. En gros, ils affirment qu'on ne peut pas travailler sans leur accord. Calmement, Bernard et ses équipes vont malgré tout commencer l'interview de l'imam. C'est à ce moment-là que l'agression va démarrer et que les images vont être tournées par les jeunes de la cité de Sevran. Ils les transmettront ensuite à Buzzfeed. Sur ces dernières, Bernard dit simplement qu'il a travaillé dans le monde entier et qu'il n'a jamais eu de situations comme celle-là. Et ça se transforme en "il nous a méprisés", "il ne nous a pas dit bonjour". Mais quand on vous agresse, vous croyez que votre premier réflexe est de dire bonjour ?! Alors qu'il avait dit bonjour dix minutes avant en plus !

"On accuse Bernard d'être manipulateur. Mais c'est l'inverse !"

Les "jeunes" disent que Bernard de La Villardière et ses équipes les ont ignorés et ont été "irrespectueux dès le début". Que leur répondez-vous ?
Bernard n'avait pas rendez-vous avec ces jeunes. Ils n'étaient pas là quand il a rencontré l'imam au tout début et ce sont ces jeunes qui sont eux-mêmes venus au contact de l'équipe. Ils se disent bonjour et ça discute comme vous pouvez le voir dans la nouvelle vidéo. La question n'est pas de dire bonjour ou pas bonjour d'ailleurs, la question c'est : est-ce que Bernard, sur la voie publique, a le droit de faire l'interview d'un imam, devant la propriété-même de cet imam ? Aujourd'hui, on a donc des endroits où l'on ne peut pas travailler sans l'accord de certains jeunes... Ces derniers prennent ensuite la parole et des grands médias nationaux reprennent tels quels leurs interprétations sans aucune contextualisation, sans aucune contre-enquête....

Je vous invite d'ailleurs à aller sur la page Facebook d'Ousmane, celui qui a tourné la vidéo. Vous verrez quel type de personnage il est. En quoi ce monsieur, qui fait des quenelles avec Dieudonné, serait plus crédible que Bernard ? Et ce n'est même pas une question de crédibilité ! Les images tournées par les équipes de Bernard comme par les jeunes montrent ce qu'on voit : une agression pure et simple d'une équipe de tournage par cinq ou six jeunes qui ne veulent pas les laisser travailler ! C'est ça la réalité des choses ! On accuse Bernard d'être manipulateur. Mais c'est l'inverse !

Sur Buzzfeed, les "jeunes" accusent aussi M6 de présenter une image déformée de leur quartier et de ses habitants qui seraient systématiquement présentés comme des "voyous" ou des "djihadistes". Que leur répondez-vous ?
C'est complètement faux ! Est-ce que "Dossier Tabou" montre une image déformée de Sevran ? Absolument pas ! C'est incroyable ! "Dossier Tabou" a été d'une rigueur absolue. Encore une fois, Bernard vient juste interviewer ce monsieur devant la mosquée parce que cette dernière a envoyé de nombreux jeunes de la ville de Sevran en Syrie et en Irak. Ca, ce sont les faits ! A aucun moment, il ne parle de cette cité !

Une des autres critiques des "jeunes" porte sur le commentaire en voix off de Bernard de La Villardière dans "Dossier Tabou". Ce dernier les présente comme un "groupe de jeunes, un mélange de salafistes et de dealers de drogue". Comment pouvez-vous affirmer qu'ils sont un "mélange de salafistes et de dealers", ce qu'ils récusent d'ailleurs ?
Ils peuvent récuser s'ils le veulent. Si la phrase a été dite, elle ne l'a pas été sans vérification auprès des gens du quartier. Je ne veux pas en dire plus mais je fais totalement confiance à Bernard sur ce point. J'ajoute qu'on a en plus respecté l'anonymat de ces jeunes qu'on ne voulait pas pointer du doigt. Ils sont floutés dans la séquence et ne peuvent pas être reconnus. Ce sont eux-mêmes qui se dévoilent dans la presse !

"Arrêtons le délire !"

Quelle est votre réaction à la contre-enquête de Buzzfeed ?
Ce n'est pas une contre-enquête. Une contre-enquête est à charge et à décharge.

Ils disent avoir contacté M6 qui s'est contentée de les féliciter "d'avoir pu retrouver ces jeunes"...
La vidéo du jeune Ousmane mise en exergue dans l'article n'apporte aucun élément de réponse. La seule information mise en exergue c'est "Il ne nous a pas dit bonjour". Moi, je vous apporte la preuve de l'inverse. Je ne dis pas que c'était très chaleureux entre Bernard et ces jeunes mais ils se sont parlé respectueusement avant l'interview et le début de l'agression. La vérité sur cette affaire, encore une fois, c'est qu'on est dans le cadre d'une protection d'un territoire. Mais vous vous rendez compte ?! Même si on suit leur logique à ces jeunes, c'est : "Il ne m'a pas dit bonjour". Alors c'est parce qu'il ne t'a pas dit bonjour que tu peux le taper ?! Mais où sommes-nous ? Cette interprétation a été reprise par plusieurs grands titres de presse des hebdomadaires sans aucune contextualisation. C'est là où nous, M6, on dit : "Arrêtons le délire ! Arrêtons le délire !". Les faits sont là !

puremedias.com vous propose de découvrir la nouvelle séquence dévoilée par M6 et tournée avant l'interview de l'imam et l'altercation.

Vidéo de M6 © M6
Sur le même thème
l'info en continu
"Mais j'ai pas le retour, moi !" : Duplex compliqué pour une journaliste au "20 Heures" de France 2
TV
"Mais j'ai pas le retour, moi !" : Duplex compliqué pour une journaliste au "20...
Après ses propos sur "Charlie Hebdo", Cyril Hanouna appelle à "l'apaisement" et veut "éviter les messages de haine"
TV
Après ses propos sur "Charlie Hebdo", Cyril Hanouna appelle à "l'apaisement" et...
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" et "C'est Canteloup" en hausse, "Scènes de ménages" et "PLBV" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" et "C'est Canteloup" en hausse,...
Audiences access 19h : Nagui en tête, "DNA" au plus bas, "Tous en cuisine" en nette hausse
Audiences
Audiences access 19h : Nagui en tête, "DNA" au plus bas, "Tous en cuisine" en...
Audiences : "Alex Hugo" large leader sur France 2, "E=M6" battu par "Des racines et des ailes" sur France 3
Audiences
Audiences : "Alex Hugo" large leader sur France 2, "E=M6" battu par "Des racines...
"20 ans à nouveau : 5 mamans incognito" : TFX lance sa nouvelle télé-réalité le 15 octobre
Programme TV
"20 ans à nouveau : 5 mamans incognito" : TFX lance sa nouvelle télé-réalité le 15...
Vidéos Puremedias