Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free

Partager l'article
Vous lisez:
Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free
Conflit avec les FAI : Alain Weill contraint d'avaler son chapeau
Conflit avec les FAI : Alain Weill contraint d'avaler son chapeau © Abaca
Saus surprise, BFMTV, RMC Découverte et RMC Story seront bientôt à nouveau disponibles sur toutes les box.

Altice a plié. Dans un spectaculaire retournement de situation - et de discours -, Alain Weill, patron d'Altice France, a changé de ton et fait savoir ce midi, à l'occasion de la conférence de presse de rentrée de BFMTV, que le groupe Altice renonce à réclamer une rémunération pour la reprise du signal de ses chaînes. Une décision qui intervient alors qu'Orange a cessé de diffuser ce matin, via ses box, les trois chaînes gratuites du groupe Altice. Le dirigeant, qui s'est dit "surpris" par la coupure opérée par Orange, a annoncé qu'il doit rencontrer les responsables de l'opérateur cet après-midi et espère que "BFMTV, RMC Découverte et RMC Story seront rendues aux téléspectateurs dans les prochaines heures".

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Au cours de sa rencontre avec les responsables d'Orange, Alain Weill leur fera officiellement savoir qu'Altice réclame désormais simplement une rémunération pour ses services associés, comme le replay ou le start-over. "S'il n'y a pas d'accord sur les services associés, ils ne pourront pas utiliser nos services associés" a détaillé Alain Weill, qui prend donc soin de ne pas faire des services associés une condition sine qua none à accord. En clair, il n'est donc plus du tout question de réclamer à Orange et Free de payer pour pouvoir proposer BFMTV, RMC Découverte et RMC Story à leurs abonnés. En revanche, si les deux opérateurs souhaitent mettre le replay de ces trois chaînes à disposition de leurs abonnés, ils devront payer un montant qui reste à déterminer.

Inévitable reculade

Il s'agit d'une vraie reculade pour Altice qui n'obtiendra pas un accord aligné sur ceux signés l'an dernier par TF1 et M6. Mais il faut dire que sa position dans le bras de fer avec les opérateurs était devenue intenable, à moins de sacrifier BFMTV. Car, si la coupure des chaînes auprès des abonnés de Free depuis le 27 août n'a qu'un impact limité sur les audiences de BFMTV et de ses soeurs, les conséquences d'une coupure prolongée auprès des abonnés d'Orange seraient désastreuses. Avec pas loin de 12 millions de clients, Orange pèse en effet près de 40% du marché des box, contre un quart pour Free. Et alors que 60% des téléspectateurs de BFMTV consomment la chaîne via une box, près des deux tiers d'entre-eux n'y ont donc plus accès depuis ce matin. Et qui dit effondrement de l'audience, dit écroulement des recettes publicitaires et dangereuse fragilisation de la chaîne...

Prônant désormais le "pragmatisme", Alain Weill a d'ailleurs reconnu ce midi que "les enjeux financiers minimes (eu égard aux revenus globaux des principaux acteurs du secteur des télécoms) ne justifient pas d'entrer dans une crise longue et de mettre en danger les audiences des chaînes du groupe". Disant vouloir "clore la polémique", Alain Weill s'est dit "convaincu" que des accords seront conclus autour des services associés, pour lesquels les opérateurs semblent plus enclins à payer. "Nous paierons s'il y a un service supplémentaire apporté au consommateur, pas dans le cas contraire" avait ainsi prévenu Stéphane Richard, le patron d'Orange, sur France 2, tout en pointant l'absence de services supplémentaires proposés par Altice.

Altice se replie sur les services associés

Pour Alain Weill, la seule question qui demeure est celle du montant financier des accords à signer autour des services associés de ses chaînes. "Les services associés sont la clé du sujet. Dans quelques années, les opérateurs se rendront compte de la valeur de ces services" a-t-il déclaré. En attendant, il a promis que le groupe Altice allait faire la promotion de ces services associés sur les antennes "toute la journée" et que ceux-ci, y compris le très limité replay de BFMTV, allaient être enrichis et améliorés. La partie n'est pas complètement finie et elle pourrait désormais s'étaler dans le temps... le temps, croit Altice, que les services associées de ses chaînes prennent de la valeur.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mento

Le même "bizarrement" que les abonnés SFR qui tombent sur BFM dès qu'ils allument leur BOX



Jon75

Puis, il a été dans la Gendarmerie puis.....plus rien au détriment de Nagui ou de Morandini.



La Sardine

Le dernier emploi de Jean claude Bourret à la télé : quelle ironie !



ritch14

ce qui serait "drôle" c est que orange et free , demandent à altice, 1 000€ par chaines et par mois si ils veulent que leurs chaines soient reprises par ces 2 opérateurs .



Jon75

Ce serait comme ça depuis sa création.



Jon75

Beaucoup l'ont oublié.



Jon75

J'ai zappé ça.



Jon

Télé Emploi était prévue pour n'émettre que 3 semaines en 1994 !



Jon

C'est exactement ce que je pense depuis le début. C'est aux diffuseurs de payer le support sur lequel ils diffusent et non l'inverse, comme pour le sat ou la TNT... Après, le droit d'exploiter des services à la demande (VàD par exemple) , c'est encore autre chose là oui ;)



Ysabel

très rigolo ce bras de fer entre les copains millionnaires (milliardaires ?) à macron....
le canal principal de l'elysee n'allait pas rester sans voix (voie) pendant bien longtemps. Et les heureux francais pourrons bientot retrouver la voie (voix) de leur maitre !



stef38

Du coup, Bouygues Telecom paye pour rien ? ...



treza

Peut-être même que si Orange et Free faisaient payer BFM pour rester sur leur box.....
ça cogite, ça cogite, chez Orange et Free....



Starlight

Débat pas vraiment intéressant car trop partisan. Ardisson dit beaucoup de conneries et quand je le vois faire la leçon sur les programmes alors qu'il a lui-même été le roi du montage douteux et du clash à la télé, je me dis que ces gens feraient bien de prendre leur retraite rapidement. Il n'y a que Frédérique Dumas qui tient la route.



LeMoi

C'est bien ce que je disais, les chaînes gratuites et le replay payant, la plus juste pour le consommateur / spectateur



Jérémy Goulet

eT Puis depuis 15 jours je suis pas sur Moltov et plus de soucis bon c'est juste un peu fastidieux en pratique faut jongler entre la book et le google play quoi



Vanessa Ritchi

Ouf le csa peut continuer à dormir ...



Yvonne Pras

Tout ça, pour ça...



REDJOHNLEROUGE

Regarde bien ce qu'ils disent. On s'en fout que ce soit France Insoumise. Ardisson est très cash la productrice aussi.



Mr.Eddy

"On a rarement entendu parler du référendum sur ADP sur ces chaines. pourtant ils font de l'info"

Mouais. L'information est toujours ainsi, on en parle beaucoup au début puis plus rien. Dans les derniers jours, on en reparlera à nouveau. Faut juste accepter que les Français s'en foutent de ce "référendum".



REDJOHNLEROUGE

Le csa est à la botte de l'Etat. Il ne dira rien. C'est le fait du prince. BFM a très peur de voir arriver LCI ou France Infos en 14. Le traitement de l'info s'en ressent ainsi que l'avis des intervenants.



REDJOHNLEROUGE

Il est déjà réveillé. C'est la raison pour laquelle ils ont recruté Fogiel pour faire plaisir au Président. La crise des gilets jaunes a laissé des traces et macron leur en veut beaucoup. C'est la voix de son maitre tout comme le reste des médias. On a rarement entendu parler du référendum sur ADP sur ces chaines. pourtant ils font de l'info. Puis je vous conseiller de regarder cela. un débat sur la télévision publique avec Frédérique Dumas, productrice notamment de The Artist, Thierry Ardisson qu'on ne présente plus et Guillaume Prieur de la SACD. On y parle de la télé publique, de ce qu'elle va devenir mais également de BFM TV. Sans langue de bois. https://www.youtube.com/wat...



maxxxim

CSA qui dit Amen à tous ces grands patrons de presse sauf au groupe M6



La Sardine

Télé Emploi ? https://media2.giphy.com/me...



lucienBorniez

« Saus surprise«  Saus ?

Sérieusement rien de plus normal . Les pubs de ses chaînes sont diffusées aussi par les box....



Jon75

Au moins, BFMTV ne sera pas dissoute tout comme RMC Story et RMC Découverte (une alternative à France 5 et à Arte) par rapport à une historique éphémère que tout le monde a oublié.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : L'info de TF1 et de France 2 en forme, record pour "Quotidien"
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 et de France 2 en forme, record pour "Quotidien"
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader, "La meilleure boulangerie", "Quotidien" et "TPMP Darka" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" puissant leader, "La meilleure boulangerie",...
Audiences : "Colombine" bon leader sur TF1, "L'amour est dans le pré" domine en FRDA-50, France 3 battue par W9
Audiences
Audiences : "Colombine" bon leader sur TF1, "L'amour est dans le pré" domine en...
"La boîte à secrets" : France 3 parie sur Faustine Bollaert en prime time
TV
"La boîte à secrets" : France 3 parie sur Faustine Bollaert en prime time
Vincent Lindon dans une série inspirée par un livre de Fabrice Arfi
TV
Vincent Lindon dans une série inspirée par un livre de Fabrice Arfi
Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France
TV
Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France
Vidéos Puremedias