Antoine de Caunes : "'Les Marseillais' et 'Les Anges' sont une honte"

Partager l'article
Vous lisez:
Antoine de Caunes : "'Les Marseillais' et 'Les Anges' sont une honte"
La télé-réalité ? Très peu pour Antoine de Caunes
La télé-réalité ? Très peu pour Antoine de Caunes © Abaca
L'animateur confie au "Parisien Week-End" son indignation face à la télé-réalité, qu'il souhaite voir disparaître.

Sus à la télé-réalité ! Pour "Le Parisien Week-end", Antoine de Caunes livre "la liste de ses envies", une rubrique hebdomadaire du magazine. Et parmi les voeux de l'animateur de "Popopop" sur France Inter, l'arrêt pur et simple des émissions de télé-réalité figure en bonne place. Il cite des programmes en vogue chez le jeune public tels que "Les Marseillais" sur W9 ou "Les Anges" sur NRJ 12. "Ces émissions voyeuristes sont une honte !", estime-t-il.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

"Les chaînes manquent de respect aux téléspectateurs"

Pour lui, avec une telle offre, "les chaînes manquent de respect aux téléspectateurs". "Il est temps que les médias prennent leurs responsabilités", lance-t-il. A la télévision, Antoine de Caunes préfère regarder le cyclisme. "Je peux passer des heures devant ma télé à admirer le spectacle", confie-t-il, tout en rêvant de "partir trois semaines avec les coureurs" et de tenir un journal de bord. Certains pourront lui reprocher un côté réac', mais Antoine de Caunes assume. Exemple avec les smartphones, qu'il n'hésite pas à qualifier d'"addiction pire que l'alcool".

Quant à libération de la parole de la femme dans la lignée des révélations de l'affaire Weinstein, l'animateur approuve, d'autant que sa fille, Emma de Caunes, compte parmi les victimes présumées du producteur américain. "Nous, les médias, nous avons un rôle à jouer là-dedans, juge l'ancien animateur du "Grand Journal". Plus on en parlera, plus les témoignages vont se multiplier".

Sur le même thème
l'info en continu
"Dr Harrow" : M6 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 avril
Programme TV
"Dr Harrow" : M6 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 avril
Passage en clair de Canal+ : France Télévisions demande une réparation financière
TV
Passage en clair de Canal+ : France Télévisions demande une réparation financière
Coronavirus : "Voici" passe en mensuel en avril
Presse
Coronavirus : "Voici" passe en mensuel en avril
"Tandem" : France 3 lance la saison 4 le 21 avril
Programme TV
"Tandem" : France 3 lance la saison 4 le 21 avril
Le confinement vu par... Adèle Van Reeth
Confinement
Le confinement vu par... Adèle Van Reeth
"Les Cancres" : RMC Story lance sa nouvelle émission ce soir
Programme TV
"Les Cancres" : RMC Story lance sa nouvelle émission ce soir
Vidéos Puremedias