Antonio, gagnant de "Incroyable Talent" 2016 : "Pourquoi moi ?"

Partager l'article
Vous lisez:
Antonio, gagnant de "Incroyable Talent" 2016 : "Pourquoi moi ?"
Antonio, gagnant d'"Incroyable Talent" 2016.
Antonio, gagnant d'"Incroyable Talent" 2016. © M6
Mardi soir, le magicien a été sacré gagnant du concours de talents de M6 face au chanteur Michaël.

Il a bouleversé les téléspectateurs ! Hier soir, devant plus de 3,5 millions de téléspectateurs, Antonio a remporté la saison 11 de "La France a un incroyable talent" sur M6, produit par Fremantle Media et animé par David Ginola. Face à Michaël et Aliénette, le magicien a gagné un chèque de 100.000 euros et une participation au festival "Juste pour rire". Remis de sa victoire, le candidat s'est confié à puremedias.com pour évoquer sa finale, son parcours et ses projets.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

"Aliènette avait plus besoin de gagner que moi"

puremedias.com : Enfin un magicien qui gagne "Incroyable Talent" ! Vous êtes fier ?
Antonio :
Comme vous l'avez dit, c'est une fierté. Ça fait des années que l'émission est créée et il n'y a jamais eu de magicien gagnant, alors qu'il y en avait quand même de très bons qui étaient passés. Je ne suis pas peu fier. Je suis le premier et j'espère qu'il y en aura d'autres. Ça aère un peu l'art de la magie.

Vous avez terminé en finale face à Mickaël et Aliènette, les chouchous du web. Leurs prestations dans l'émission ont été vues plusieurs millions de fois sur internet. Vous y croyiez encore quand vous étiez face à eux lors du résultat ?
Pas du tout. Je pensais qu'Aliènette allait passer. J'avais beaucoup aimé les "French Twins" en magie numérique. J'aimais bien aussi les "Barcode Trio", c'était impressionnant ce qu'ils faisaient. Aliénette a été très émouvante, je pense qu'elle avait vraiment ses chances. J'aurais bien aimé que ce soit la gagnante, elle en a plus besoin que moi. Les gens ont décidé autrement.

Qu'est-ce qui a fait que les gens aient décidé autrement ?
Peut-être le tour du journal en direct avec le téléspectateur a joué. Il a dû se dire : "Whaou, ce n'est pas de la télé, c'est chez moi, j'ai mon journal, j'ai ma prédiction, alors je vais voter."

"Ce tour, ce n'était pas gagné d'avance"

C'était un sacré numéro ! Comment avez-vous convaincu "Libération" d'inscrire votre clou du spectacle ?
Ce n'est pas compliqué, il faut appeler, passer une annonce. Dans l'annonce, on met ce qu'on veut. On peut vendre une casserole, un appartement. C'est un truc qui avait été déjà fait mais jamais en direct. En direct, c'était une bonne idée de le faire, avec le journal du jour distribué dans le public. Après le découpage que j'ai fait, c'était facile à comprendre. Maintenant, j'ai allié les deux.

Le direct a pimenté votre tour... Vous auriez pu rater votre prestation ?
Le direct est compliqué, on n'a pas le droit à l'erreur. Au niveau du stress, il était au rendez-vous. J'essaie de le cacher un petit peu. C'est mon métier aussi, j'ai déjà fait des scènes, des soirées un peu importantes. La pression, je connais, mais cette pression là, en direct, avec tout le monde qui vous attend, c'est autre chose.

Vous avez travaillé combien de temps votre numéro de magie pour la finale ?
Ce tour, c'est moi qui l'ai inventé. Il existait avec un petit personnage, timbre poste, et le fait de le faire en grand, c'est mon invention. Je l'ai fait en quatre mois, c'est très jeune pour un tour.

Vous l'aviez créé de toute pièce pour le dernier prime ?
Le coup du journal, oui. C'était vraiment pour l'émission. Le coup du découpage avec la célébrité, je le faisais déjà dans mes spectacles.

"Je voulais juste faire le tour de la bague qui vole et rentrer chez moi"

Pourquoi s'être lancé dans l'aventure de cette émission ?
J'avais déjà fait un peu de télé à l'époque, pas beaucoup. J'avais envie de me relancer un petit peu au niveau des médias. Moi, je voulais avoir au moins un passage avec la bague qui vole, que je voulais mettre dans mon teaser. Ça me suffisait, j'étais persuadé de ne pas aller plus loin. Maintenant, je suis super content d'avoir gagné la finale, mais je n'aurais jamais cru passer les demi-finales, et encore moins la finale. Ce n'était même pas dans mes plus beaux rêves. Le niveau était tellement élevé que c'était incroyable. On était 3.000 au casting, 150 dans l'émission. Pourquoi moi ?

Il y avait surtout beaucoup de magiciens cette année...
En demi-finale, il y en avait trois à chaque prime, il n'en fallait qu'un. Eric a poussé pour qu'il y ait des magiciens en finale, parce que lui veut que la magie excelle à la télévision. Du coup, je ne sais pas si c'est grâce à lui. Pour le coup, c'était vachement bien de voir autant de magiciens, je me suis fait des potes.

"J'ai reçu presque 800 messages depuis la finale"

Vous savez ce que vous ferez de votre chèque de 100.000 euros ?
Non. C'est tellement inattendu... Quand j'ai commencé l'émission, je ne savais même pas qu'il y avait 100.000 euros à gagner. J'étais sûr de ne pas aller au bout. Je ne savais même pas en arrivant en demi-finale. On me dit : "Tu sais si tu vas en finale, il y a quand même 100.000 !". 100.000 francs ?! 100.000 patates ?! On me dit 100.000 euros...

Peut-être les investir dans un grand spectacle ?
Oui, peut-être un spectacle sur Paris. Un producteur pourrait venir me voir. Je faisais de l'événementiel et le théâtre, ce n'était pas mon créneau. Mais pourquoi pas. Pour beaucoup de magiciens, le théâtre à Paris c'est une consécration mais je ne l'ai jamais vu comme ça.

Depuis votre parcours dans "Incroyable Talent", est-ce que votre vie a changé ?
Mon téléphone chauffe un peu plus (rires). J'ai reçu entre les textos, les whatsapp, les facebook, presque 800 messages. Il faut que je réponde à tout le monde. J'ai quatre heures de train là, donc je vais les passer à dormir ou à écrire un message à chacun. J'ai très peu dormi. Mais oui, ma vie a changé. Les gens me reconnaissent maintenant, c'est nouveau !

l'info en continu
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Politique
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et "Questions pour un champion"
TV
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et...
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Politique
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites...
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Programme TV
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Vidéos Puremedias