Après lui avoir coupé le replay, TF1 demande à Orange de cesser la diffusion de ses chaînes

Partager l'article
Vous lisez:
Après lui avoir coupé le replay, TF1 demande à Orange de cesser la diffusion de ses chaînes
La Tour TF1 (Boulogne-Billancourt) en 2015
La Tour TF1 (Boulogne-Billancourt) en 2015 © DR TF1
Le groupe audiovisuel et l'opérateur ne sont pas parvenus à trouver un nouvel accord.

Le bras de fer entre dans une phase décisive. Dans un communiqué envoyé ce matin, TF1 annonce "suspendre, dès ce jour, la fourniture à Orange du service replay MYTF1". La filiale de Bouygues dirigée par Gilles Pélisson réclame également à l'opérateur qu'il cesse l'exploitation des chaînes du groupe TF1 auprès de ses abonnés, donc notamment sur les box, menaçant ce dernier d'utiliser "tous les moyens juridiques à sa disposition" pour faire valoir ses droits.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Orange refuse de payer plus cher que les autres opérateurs

Cette annonce intervient alors que l'accord de distribution en vigueur entre TF1 et Orange est arrivé à terme hier soir, à minuit. Depuis plusieurs mois, le groupe audiovisuel menaient des négociations tendues avec l'entreprise dirigée par Stéphane Richard dans l'espoir de trouver un nouvel accord, comme elle est parvenue à le faire avec SFR et Bouygues, sa maison mère. Pour rappel, TF1, à l'instar du groupe M6, réclame désormais aux opérateurs de payer pour distribuer ses chaînes et les services associés à travers l'offre "TF1 Premium".

Si, dans sa bataille, TF1 est finalement parvenue à s'accorder avec SFR, qu'elle avait pourtant menacé dans les mêmes termes qu'Orange en juillet dernier, la partie s'annonce plus serrée avec le premier opérateur du marché. Celui-ci estime en effet que, d'un point de vue pécuniaire, le groupe TF1 est un peu trop gourmand dans l'affaire. En effet, considérant qu'Orange a un socle d'abonnés plus large que ses concurrents, TF1 lui réclame en conséquence une somme plus importante pour proposer la même offre ("TF1 Premium") à ses abonnés. Un casus belli pour l'opérateur qui a pourtant montré qu'il n'était pas complètement fermé aux négociations.

Vers un retour à la table des négociations ?

Car s'il y a de la friture sur la ligne avec TF1, Orange a pourtant accepté de signer le mois dernier un nouvel accord de distribution avec le groupe M6. Selon "Le Monde", l'opérateur aurait consenti à débourser une somme annuelle évaluée à un peu moins de 20 millions d'euros pour pouvoir distribuer les chaînes du groupe de Nicolas de Tavernost. Reste maintenant à voir si Orange et TF1 seront capables de se remettre rapidement à la table des négociations et de consentir l'une et l'autre à faire montre de pragmatisme pour sortir de la crise. En l'état, au-delà des discours et de la partie de poker menteur, la perspective qu'Orange cesse de distribuer les chaînes de TF1 auprès de ses abonnés est d'ailleurs relativement faible.

Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias