Après TF1, M6 signe un nouvel accord de distribution avec SFR

Partager l'article
Vous lisez:
Après TF1, M6 signe un nouvel accord de distribution avec SFR
M6
M6 © DR
Comme son concurrent, le groupe de Nicolas de Tavernost réclame aux FAI une plus forte rémunération pour distribuer ses chaînes.

M6 inscrit ses pas dans ceux de TF1. Ce matin, le groupe audiovisuel a annoncé dans un communiqué la signature d'un "partenariat décisif" à effet immédiat avec Altice-SFR pour la distribution de ses chaînes. Comme TF1, le groupe M6 réclame depuis plusieurs mois l'augmentation de la redevance versée par les opérateurs télécom diffusant ses chaînes via leurs box.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Sans dévoiler le montant de cet accord ni sa durée, le groupe de Nicolas de Tavernost en a cependant présenté le volet éditorial et technique. Ainsi, M6 prévoit désormais d'offrir aux abonnés de SFR "de nombreuses fonctionnalités et services (...), en plus de la reprise des signaux 'live' de l'ensemble des chaînes du groupe M6" et de son service de télévision de rattrapage, 6play. Le groupe de télévision promet notamment des durées de replay rallongées, des avant-premières, le start over ou encore la TV augmentée "prochainement accessible".

Dans le cadre de cet accord, M6 et Altice-SFR ont aussi convenu de travailler ensemble au développement de nouveaux dispositifs publicitaires autour des programmes du groupe de télévision. L'opérateur télécom est bien positionné dans ce domaine grâce à l'expérience acquise aux États-Unis et aux rachats d'Audience Partners et de Teads, spécialistes de la publicité adressée et digitale. Avec ce partenariat, le groupe M6 s'engage par ailleurs à prendre désormais à sa charge les coûts de transport de ses chaînes en clair, sans préciser quelle augmentation de sa redevance il a obtenu en échange.

Bras de fer engagé par TF1 en 2016

Cet accord s'inscrit dans le sillage d'un autre, signé par TF1 avec SFR en novembre dernier. Qualifié d'"historique" par le groupe de Gilles Pélisson, ce dernier était présenté dans des termes assez similaires à ceux de M6. Depuis juillet 2016, TF1 a engagé un bras de fer avec l'ensemble des opérateurs télécom pour leur faire davantage payer la distribution de ses chaînes. Gilles Pélisson espère ainsi renforcer le modèle économique de son groupe, fragilisé ces dernières années. Reste maintenant à savoir si la Une, tout comme la Six, parviendront à étendre ce genre d'accords de distribution aux autres opérateurs télécom, dont Orange et Free.

Sur le même thème
l'info en continu
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
Vidéos Puremedias