Arnaud Lagardère tenté de vendre de nouveaux magazines dont "Télé 7 jours"

Partager l'article
Vous lisez:
Arnaud Lagardère tenté de vendre de nouveaux magazines dont "Télé 7 jours"
Denis Olivennes et Arnaud Lagardère
Denis Olivennes et Arnaud Lagardère © Abaca
Son groupe devrait poursuivre son désengagement dans la presse.

Arnaud Lagardère n'a sans doute pas fini de vendre ses magazines. D'après Le Figaro, l'homme d'affaires aurait affirmé vendredi dernier lors d'un comité d'entreprise qu'il "se posait des questions" sur l'avenir de plusieurs magazines, dont "Télé 7 jours", "France Dimanche" et "Ici Paris".

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

Ces titres de presse ne seraient plus jugés stratégiques par Arnaud Lagardère alors même qu'ils ont pourtant encore une diffusion très importante. Poids lourd historique de la presse télé, "Télé 7 jours" diffuse ainsi encore à 1,2 million d'exemplaires (chiffres OJD). De son côté, le magazine people "France Dimanche" diffuse à plus de 300.000 exemplaires et "Ici Paris" à près de 280.000. Mais ces magazines ont pour point faible commun d'avoir raté leur virage numérique et de voir désormais leurs ventes s'effriter nettement. Si le groupe Lagardère est largement responsable de cette situation, il fait en tout cas savoir par la voix de son patron qu'il ne compte plus investir dans ces journaux qui seraient donc mieux dans d'autres mains.

"Un environnement sacré"

Depuis plusieurs années, Lagardère s'est engagée dans une stratégie de rationalisation de ses activités presse. En 2014, le groupe s'est ainsi séparé de près du quart de ses titres français (dont "Be", "Première", "Psychologies Magazine", "Pariscope", "Auto Moto", Psychologies" ou encore "Première") en les vendant au consortium 4B Media-Groupe Rossel et Reworld Media. En 2011 le groupe avait déjà vendu ses magazines internationaux. Désormais, Lagardère affirme vouloir se concentrer sur ses trois marques les plus fortes : "Le Journal du dimanche", "Paris Match", "Elle", "un environnement sacré" selon Arnaud Lagardère. Pour combien de temps encore ?

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Vidéos Puremedias