Attentat à "Charlie Hebdo" : Le gouvernement appelle les médias à la "responsabilité"

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat à "Charlie Hebdo" : Le gouvernement appelle les médias à la "responsabilité"
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve © Abaca
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont appelé les médias à la responsabilité et à la prudence après la publication de nombreuses informations contradictoires ou non vérifiées hier et cette nuit.

Depuis hier, le gouvernement tente de calmer la frénésie médiatique créée par l'attentat perpétré à "Charlie Hebdo". Alors que de nombreuses informations parfois contradictoires, invérifiées ou fausses ont circulé toute la soirée dans les médias et sur les réseaux sociaux, le gouvernement a appelé chacun à la "responsabilité".

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2...

Hier soir, au cours d'un point presse devant les locaux de "Charlie Hebdo", le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a ainsi adressé un message aux journalistes. "J'appelle chacun à la responsabilité car la diffusion d'informations aléatoires, approximatives, est de nature à compliquer le déroulement de cette enquête et à retarder son dénouement", a prévenu le ministre, juste après qu'un journal eut annoncé à tort l'interpellation des suspects.

"Je demande aux organes de presse d'être particulièrement prudents"

Aujourd'hui, Manuel Valls a de nouveau lancé un appel aux médias. "Je demande aux organes de presse d'être particulièrement prudents sur le type d'informations et de messages diffusés sur vos ondes, parce que toute information peut aussi mettre en cause le travail d'enquête et poser des risques", a lancé le Premier ministre devant le perron de l'Elysée, en sortant de la réunion de crise autour du président François Hollande.

"J'en appelle à la responsabilité de chacun", a-t-il poursuivi. "Hier soir, cette nuit, ce matin, circulent des informations, souvent sur la toile, mais aussi sur vos ondes, qui peuvent nuire au travail des forces de l'ordre". "L'information est totalement libre, les questions sont légitimes, mais j'en appelle vraiment à la responsabilité de chacun", a de nouveau lancé le Premier ministre.

Sur le même thème
l'info en continu
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne aujourd'hui
Séries
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne...
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
Internet
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Justice
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police en plein direct
TV
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police...
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
Programme TV
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
TV
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
Vidéos Puremedias