Attentat de Christchurch : Facebook restreint l'usage de ses vidéos en direct

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat de Christchurch : Facebook restreint l'usage de ses vidéos en direct
La toute-puissance de Facebook une nouvelle fois mise en cause
La toute-puissance de Facebook une nouvelle fois mise en cause © Abaca
L'entreprise revoit les conditions d'usage de Facebook Live.

La réponse de Facebook à "l'appel de Christchurch". Hier, la firme de Mark Zuckerberg a annoncé la création de restrictions pour sa fonctionnalité "Facebook Live". Le but : éviter ce qu'il s'est passé lors de l'attaque terroriste de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 15 mars dernier, lorsqu'un homme avait pu se filmer en direct sur Facebook Live en train d'assassiner une cinquantaine de personnes dans deux mosquées.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

Facebook annonce ainsi que toute personne ne respectant pas "les politiques les plus sensibles" se verra désormais interdire l'utilisation de Facebook Live pour une période déterminée à compter de sa première infraction. "Par exemple, quelqu'un qui partage un lien vers un communiqué d'un groupe terroriste sans élément de contexte se verra immédiatement interdire l'utilisation de Facebook Live pour une période déterminée", a expliqué la firme américaine, évoquant une interdiction d'une durée de trente jours dans l'exemple pré-cité.

Lutte contre les "Deepfakes"

Facebook affirme aussi vouloir s'attaquer aux copies faites de ces vidéos en direct. Dans le cas de Christchurch, la séquence de l'attaque a été dupliquée et montée de manière différente plusieurs millions de fois, déjouant ainsi les systèmes de détection de Facebook. Pour améliorer ses capacités d'analyse de l'image, le réseau social crée donc un partenariat dans la recherche avec les universités du Maryland, Cornell et Berkeley. Ce partenariat sera doté de 7,5 millions de dollars (6,7 millions d'euros) et aura pour but de mieux lutter "contre les contenus manipulés", et notamment les "Deepfakes", ces vidéos modifiées grâce à des systèmes d'intelligence artificielle et qui permettent notamment d'insérer un visage à la place d'un autre.

Ces annonces de Facebook coïncident avec le lancement mercredi à Paris d'un "appel de Christchurch" contre l'extrémisme en ligne, par le président français Emmanuel Macron et Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise.

Facebook
Facebook
Facebook condamné à une amende de 5 milliards de dollars
Facebook : Un des fondateurs appelle à démanteler le réseau social
"Il y a eu parfois des erreurs" : Facebook France répond aux polémiques
Voir toute l'actualité sur Facebook
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Tonton Ronchon

Et pour les trolls multis-compte insultants qui pullulent sur ce site, quelque chose est prévu ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Morning Show" : Apple dévoile la première bande-annonce de sa série avec Jennifer Aniston
Séries
"The Morning Show" : Apple dévoile la première bande-annonce de sa série avec...
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
Programme TV
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
TV
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
TV
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
Programme TV
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Presse
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Vidéos Puremedias